Jean Pierre Capella nous a quitté

 

Jean Pierre Capella (Cape) faisait parti de ses anciens qui dans les années 80 ont débarqué sur le Frioul D’abord au Kai Kai en association avec son frère Gérard et Jo ils ont repris  le restaurant de Kiki Bonnet ,les deux frères se sont délocalisés un an plus tard  de quelques mètres pour gérer  la Brazerade de Camille  Puis Jean Pierre a fait ses affaires réussissant a réunir chez lui à l’apéro l’ensemble des frioulais  Bou en train animateur.  Dans son établissement il rassemblait les joueurs de cartes, les tournées de Pastis, les spaghettis du samedi  et les conversations ne s’embarrassaient de puffins cendrés  c’était la bonne humeur et la joie de vivre autour de figures locales Il s’en est allé vivre son rêve en Thaïlande  ou  beaucoup de Frioulais lui ont rendu visite ..On disait qu’il n’avait pas la grande forme et  c’est avec surprise que Samedi matin vers 2 heures par mail nous avons appris qu’il était décédé L’echo du Frioul et son directeur de publication  présentent  nos sincères condoléances

Hits: 3

Faut rigoler sur l’Echo

 

Faut rigoler

 

 

Papa !! 69 c’est quoi ???? Après moment de réflexion, le père un peu gêné mais voulant rester moderne et communicatif dit :
– Hé bien c’est quand maman et papa se font des bisous sur le zizi… ! Le fils :- Ça je le sais !!!
Mais c’est quel département que je te demande !!!

Dialogue entre un gilet jaune et une doudoune Uniqlo

Doudoune – Je comprends bien votre mouvement mais la plupart des scientifiques estiment qu’il faut absolument réduire les émissions de gaz carbonique pour prévenir les effets potentiellement catastrophiques du changement climatique.

Gilet – Voilà bien un raisonnement de bobo parisien. Sous prétexte de protéger la planète, on nous tombe dessus alors que nous n’avons pas d’autre moyen d’aller au travail que de prendre notre voiture.

Doudoune – La hausse du prix des carburants paraît inévitable, elle a été programmée par de nombreux gouvernements à travers le monde, de toutes tendances politiques, de manière à modifier les comportements et à réduire la part de l’automobile dans les transports. N’est-il pas possible de remplacer certains déplacements en voiture par des modes de transports alternatifs ?

Gilet – On voit que vous êtes dans votre bulle confortable. Je travaille à 20 kilomètres de chez moi. Comment voulez-vous que j’aille au boulot ? En trottinette ?

Doudoune – Je lis pourtant dans les statistiques que la majorité des déplacements en automobile dans les petites villes ou les villages sont inférieurs à 3 kilomètres. On devrait pouvoir trouver un moyen de diminuer l’usage de l’automobile.

Gilet – Vous croyez qu’on gouverne à coups de statistiques produites dans les bureaux parisiens ? On voit bien que vous n’allez jamais sur le terrain. J’ai besoin de ma bagnole. Point.

Doudoune – Pourquoi ne pas négocier une compensation pour les personnes qui n’ont pas le choix et qui disposent de revenus insuffisants ?

Gilet – C’est une usine à gaz ! On voit bien que vous ignorez la vie réelle des Français. Il faut baisser les prix à la pompe. Point.

Doudoune – Si on baisse les prix, on encourage la consommation d’hydrocarbures pour tout le monde, pas seulement pour les gens qui n’ont pas le choix. La compensation paraît plus intelligente.

Gilet – Il est vrai que nous sommes par définition stupides et que l’intelligence est concentrée dans les grandes villes. On voit bien que vous êtes hors-sol.

Doudoune – Il m’arrive de franchir le périphérique – prudemment – et j’ai constaté que, dans beaucoup de régions ou de petites villes, on a mis en place toutes sortes d’expériences de mobilité diversifiée qui offrent des moyens de transport moins énergivores.

Gilet – Mobilité diversifiée ? Essayez de parler français ! Votre idée, c’est qu’on va tous rouler à vélo sur des dizaines de kilomètres. Et quand il neige ? Et quand il pleut des cordes ?

Doudoune – Il y a des cars gratuits, des pistes cyclables, des systèmes d’autopartage, des locations de scooters électriques ou de trottinettes…

Gilet – Encore la trottinette ! Vous nous prenez vraiment pour des billes. Merci tout de même, monseigneur, de vous déplacer de temps en temps pour aller voir les manants. Et vous, vous roulez à vélo ?

Doudoune – Oui.

Gilet – C’est facile quand on travaille à deux pas de chez soi. Vous êtes vraiment dans un autre monde.

Doudoune – Je travaille à 6 kilomètres de chez moi. Je fais en moyenne 12 kilomètres par jour, sans compter les autres déplacements.

Gilet – Vous voulez m’obliger à prendre un vélo ! Mais nous ne sommes pas en Chine ou en Union soviétique ! Tout ça, c’est une entourloupe pour remplir les caisses de l’Etat…

Doudoune – L’argent des impôts – les miens par exemple – sert à financer les services publics, à payer les profs, les policiers, les travailleurs sociaux, etc.

Gilet – Les services publics ? C’est pour ça qu’on ferme les maternités en région, les bureaux de poste dans les villages, les petites lignes de chemin de fer, les commissariats, etc.

Doudoune – Sur ce point vous avez raison. Mais ne vaudrait-il pas mieux exiger de meilleurs services publics plutôt que de bloquer les routes pour faire baisser le prix des carburants pollueurs ?

Gilet – Négocier avec qui ? On voit bien que vous êtes ailleurs. Tout le monde sait que les politiques n’écoutent rien, qu’ils vivent dans leur monde avec leurs voitures avec chauffeur.

Doudoune – Qui élit les hommes politiques, sinon vous et moi ? Ils ont besoin d’électeurs : ils sont obligés de vous écouter.

Gilet – Vous avez réponse à tout évidemment, puisque vous parlez aux péquenots comme nous. On a besoin de notre voiture, donc on bloque le 17 novembre. Point.

Doudoune – Bon. Vous êtes libre. De toute manière, cela ne me dérange pas. Je pars pour le week-end à Londres.

Laurent Joffrin

 

Après plusieurs mois de drague intense, un jeune homme parvient enfin à sortir avec sa collègue de travail.
Il l’emmène dîner, puis elle accepte de monter chez lui et ils passent la nuit ensemble.
L’affaire est réglée en deux minutes.Le jeune homme dit :Dès la première fois où je t’ai vue, je n’ai plus eu qu’une seule idée en tête : te faire l’amour comme une bête !La jeune femme répond alors : Ouais… Ben t’aurais pu éviter de choisir le lapin !

———————————————————————————–

  • A Venise, dans un grand hôtel, le garçon d’étage frappe à la porte de la chambre d’un couple Monsieur désire-t-il quelque chose ? Non, merci !
    – Et pour votre épouse ?Ah ! oui… Bonne idée… Apportez moi donc une carte postale !
  • ——————————————————————

Lucile, une personne âgée, fête ses 90 ans.
Sa famille a réservée tout un restaurant et la fête bat son plein lorsque l’un de ses petits enfants, Hervé (50 ans) lui demande :
– Grand-mère, excuse moi d’aborder le sujet, mais au vu de ton grand âge, il serait peut être temps de formuler des souhaits quant à tes obsèques.Les discussions s’arrêtent et tout le monde est suspendu aux lèvres de Lucile :- Je veux être incinéréeOuf ! Lucile a bien pris la question et y a répondu avec intelligence. Elle ajoute :
– Je souhaite aussi que mes cendres soient dispersées sur le parking du Leclerc.Émoi général !
– Mais mamie pourquoi le parking de l’hypermarché. Tu ne souhaites pas qu’on conserve tes cendres au funérarium ?
– Non ! Je préfère le parking du Leclerc car au moins je suis sûr que vous viendrez me voir deux fois par semaine.

Un couple de personnes âgées décident de se séparer. Le juge, essayant de sauver leur mariage, leur demande:- Monsieur, vous avez 95 ans, et vous Madame 93 ans. Cela fait 72 ans que vous êtes mariés. Pourquoi vous voulez vous séparer maintenant ?La femme répond:    Cela fait 46 ans qu’on ne peut plus se supporter, et on a attendu que les enfants meurent, avant de divorcer. 

—————————————————


Une vieille femme, au volant de sa Mercedes, essaie de se garer, mais elle n’est pas assez rapide. Un jeune, au volant de sa voiture, lui prend sa place et lui dit:  – Ah ah, moi je suis jeune et rapide. Alors la vieille femme, sans perdre son sang-froid, recule et fonce à tout allure sur la voiture du jeunot et lui répond: – Vieille, mais riche.
————————————————
Une vieille dame dans la rue croise un enfant et lui demande:- Quel âge me donnes-tu ?
– Les jambes 30, les bras 25, les seins 35, le visage 30, les hanches 25… Oh ! Mais tu me flattes !Attendez, je n’ai pas encore fait l’addition !
________________________________________________
Mamie est déjà au lit alors que Papi est encore dans la salle de bains.
– Qu’est-ce que tu fais ?- Bah, je me lave les dents.- Alors, profite pour laver les miennes, aussi.
————————————————————-
Un journaliste est venu interroger un centenaire.
– Hé bien, mon brave monsieur, quel est le secret de votre longévité ?
– J’ai une vie bien réglée, moi monsieur. Le matin, à 6 h 00, je fais pipi, et vers 06 h 30, je fais caca.- A bon, et ensuite ?- Ben ensuite… je me lève. 

————————————————–

Deux vieux papis discutent sur la place du village:
– Eh Raymond tu te souviens pendant la guerre de 14-18…?- Pour sûr Marcel que je m’en souviens !- Tu te souviens du bromure qu’ils nous donnaient…?- Évidemment pourquoi me demandes-tu cela ?- Et bien je crois que ça commence à faire effet…

———————————————————————

– Vous ne voulez pas vous asseoir, Grand père ?
– Non, je te remercie, mon garçon, je ne descend qu’au prochain arrêt !  Mais asseyez-vous quand même, grand père. On n’est pas dans un bus, on se trouve dans le parc !

————————————————————————
– Maman, il y a quelqu’un à la porte qui fait une collecte pour la maison de retraite.
Je peux lui donner grand-mère ?

————————————————————————–

 

 

Dans un train, une mémé tremblotante ânonne: 
– J’ai perdu ma boulette…J’ai perdu ma boulette…J’ai perdu ma boulette…
Dans le compartiment, les autres personnes lui demandent: Qu’est ce que vous avez perdu ?
– J’ai perdu ma boulette…J’ai perdu ma boulette…  Bon ça va, on a compris…
– J’ai perdu ma boulette…J’ai perdu ma boulette…Excédés, ils lui disent:
– Ne vous inquiétez pas, mémé, on va la chercher votre boulette. J’ai perdu ma boulette…
Tous se mettent à 4 pattes pour chercher sous les sièges. J’ai perdu ma bou…
Là, ras-le-bol, un homme se lève et dit:
– Mémé, on ne la retrouve pas, votre boulette, on ne la retrouve pas ! Et la mémé, mettant les doigts dans son nez:  Ça ne fait rien, j’vais en refaire une autre.


Dans une maison de retraite, un journaliste fait des interview auprès de centenaires:
– Quel est le secret de votre longévité ?
– Ben je ne sais pas moi, mon petit gars.
– La nourriture ?
– Beaucoup de légumes et pas de graisse.
– Et côté femmes ?
– J’ai toujours eu qu’une seule femme. Malheureusement, elle est morte  …… il y a 75 ans.
Puis le reporter en interroge un autre:
– Les cigarettes ?
– Jamais de cigarette.
– L’alcool ?
– Pas une seule goutte de ma vie !
– Voila donc votre secret, une hygiène de vie irréprochable. Je vais de ce pas rédiger ma chronique.
À ce moment là, on entend un grand bruit dans la cuisine.
– Ne vous inquiétez pas, dit le centenaire, c’est papa qui revient encore bourré. ,

——————————————————-, 
Au cours de la seconde guerre mondiale, des tonnes de bombes s’abattent sur un village.
Après le bombardement, les secours s’organisent à la recherche d’éventuels survivants. Et, alors quand tout espoir est perdu, on retrouve sous les gravats, un petit vieux assis sur une cuvette de WC se tordant de rire. Les secours lui demandent:
– Ça vous fait rigoler toute cette désolation ?
Et le papi répond:
– Et bien figurez-vous que c’est la première fois que lorsque je tire la chasse, toute la maison vient avec.
________________________________________________
Une vieille dame, habitant au 14 ème étage, demande à deux jeunes de l’aider à monter ses courses, car l’ascenseur est en panne.
Ils lui répondent:
– Débrouille toi tout seul, la vieille.
– Allez soyez gentils, je vous donnerai du shit.
– Oh tu déconnes, t’as du shit ?
– Promis, je vous en donne si vous m’aidez.
Quatorze étages plus tard:
– Ouf ! que c’est haut, bon fait voir ton shit la vieille, t’as intérêt à pas t’être foutu de nous.
– Mais pas du tout.
Ouvrant son frigo, elle leur demande:
– Qu’est-ce que vous préférez, Shit orange
ou Shit citron ? 

——————————————————–

On interroge un couple qui fête ses 50 ans de mariage. Après la foule de questions habituelles on demanda au mari si durant ces longues années d’union, il avait quelquefois songé au divorce.
Il répondit très fort:
– NON
Mais il ajoute rapidement:
– Le divorce, JAMAIS, mais le MEURTRE, A PLUSIEURS REPRISES…

————————————————-

Un papi et sa femme se baladent en voiture, lorsqu’un motard de la police les double et leur fait signe de se ranger sur le bas-côté:
Le vieux monsieur dit:
– Que se passe-t-il donc ?
Le motard répond:
– N’avez-vous pas remarqué que votre femme est tombée de la voiture, lorsque vous avez redémarré de la station service ?
Et le papi répond:
– Non, je ne l’ai pas remarqué. En fait, j’ai juste pensé que je devenais sourd.
___________________________________________________
Un médecin examine une vieille femme qui agonise.
Il se tourne vers le mari:
– Ça fait longtemps qu’elle râle comme ça ?
– Bah oui, c’est depuis notre mariage.

—————————————————————–

  Pierre achète sa nouvelle voiture : une DUSTER flambant neuve, noire avec des sièges et une roue de secours  Le vendeur lui indique qu’elle est équipée d’un autoradio à commande  vocale nouvelle génération…. et lui fait une démonstration.  Choisissez un chanteur demande-t-il au client.
“Hallyday” ! dit l’acheteur…    L’autoradio lui demande : “Johnny ou David ?” Pierre interloqué, répond : “Johnny” et l’autoradio diffuse une  chanson du Jojo national
Pierre demande au vendeur s’il peut faire un nouveau test.
Le vendeur : ” OK, vous allez voir, la radio répond à tous les coups !”
Pierre lance : “Iglésias”  L’autoradio demande : “Julio ou Enrique ?”
Pierre en reste baba et dit : “Julio” et la radio passe “Non, je n’ai pas changé”
Enchanté, Pierre prend la voiture, sort du garage et se fait couper
la route par un abruti qui manque de l’accrocher.  Pierre crie au chauffard : “Putain, Enfoiré, Connard, Bandit, Voleur,  Escroc, Fraudeur !!!    Et la radio lui demande : “Hamon, Macron, Chirac, Mélenchon, Sarko, Woerth,  Cahuzac, Dassault, Hidalgo, Cambadélis, Wauquiez, Christine Lagarde, Kouchner,  Estrosi, Tapie ….)
Oh putain, dit Pierre, il y a même la mise à jour !

Hits: 4

Effondrements d’immeubles à Marseille : Xavier Cachard et Arlette Fructus suspendus du Conseil régional

Effondrements d’immeubles à Marseille : Xavier Cachard et Arlette Fructus suspendus du Conseil régional

Par F.T.

Xavier Cachard et Arlette Fructus.

Président LR de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, Renaud Muselier a décidé de suspendre ses vice-présidents Arlette Fructus et Xavier Cachard de leurs délégations et responsabilités à la Région, le second “avec son accord” précise-t-il. La centriste Arlette Fructus est en charge du Logement à la Ville, la Métropole et la Région. Le second, visé ce matin par des perquisitions, est l’un des propriétaires du 65 rue d’Aubagne, immeuble effondré ayant laissé huit personnes décédées sous des décombres le 5 novembre dernier.    La décision est forte en symboles de la part d’un Renaud Muselier en froid avec Jean-Claude Gaudin. Il suspend son ami Xavier Cachard et y ajoute Arlette Fructus pour indiquer qu’il n’est dupe de rien dans la guerre en coulisses qui se joue à droite sur le bilan d’une majorité face à l’habitat insalubre.

 

Sabine Bernasconi  face à Marseille d’en bas…..

Demain elle devra rendre des compte Mme  Sabine Bernasconi 44 ans 3 enfants qui a emporté le secteur 1/7 au socialiste Mennucci  Elle milite pour Piétonniser plusieurs parties du centre-ville dont elle est maire de secteur  et que l’on retrouve dans le principe des Dimanches de la Canebière dont elle est à l’origine. Sabine Bernasconi a d’autre part marqué une autre priorité concernant la réfection des enseignes des commerces. « Il faut arrêter de laisser faire n’importe quoi sur les devantures des commerces ! », s’exclame la maire qui propose de réfléchir à une charte esthétique. « Des subventions sont accordées à des porteurs de projet ou des commerçants déjà en place pour rénover leur devanture à hauteur de 80% la plupart du temps et sur un périmètre réduit : rue Grignan/Canebière/rue d’Aubagne/rue Breteuil », poursuit Camille Munoz. « Aujourd’hui on a validé une dizaine de dossiers pour un montant de près de 70 000€ ».   Il y a une stratégie de pourrissement dans ces quartiers populaires situés en plein centre-ville. Plus cela se dégrade, plus il est facile pour quelqu’un comme Sabine Bernasconi, maire de secteur, de dire que le quartier est vétuste et qu’il faut tout changer. Mais pas « changer » pour rénover, non, plutôt pour dégager les populations peu aisées qui y vivent. Madame Bernasconi voudrait calquer le développement de Marseille sur les villes de la Côte d’Azur. Et il semble bien que pour y arriver, elle ait décidé de ne rien faire pour les habitats indignes, de manière à jouer sur la spéculation. Une fois que les loyers auront augmenté, les pauvres n’auront plus qu’à dégager, vers les Quartiers Nord ou ailleurs.

D.M

Hits: 3

Chronique Matteï et Monti dominique

La chronique de Jean Louis Matteï

La pieuvre mimétique ou pieuvre-mime (Thaumoctopus mimicus) est un bestiau capable d’imiter d’autres animaux marins.

 

La pieuvre mimétique vit dans les mers tropicales d’Asie du Sud-Est. C’est donc un poulpe de taille relativement importante, qui peut atteindre 60 cm, et dont la principale caractéristique physique est justement sa grande versatilité en matière d’apparence. Le plus souvent, ses longs bras sont annelés de bandes brunes et blanches ou de taches, mais ces motifs peuvent varier et elle peut aussi se rendre totalement noire ou blanche, ou encore imiter le sable ou même des algues, en érigeant de petits muscles cutanés.La pieuvre mimétique est également une proie. Comme les autres céphalopodes, son corps mou est principalement composé de muscles, dépourvu de colonne vertébrale. Il est non toxique, ce qui en fait une proie potentielle pour les grands carnivores, comme le barracuda ou les  requins. Le bestiau est souvent incapable d’échapper à ces prédateurs. Mais ses imitations de différentes espèces toxiques constituent sa meilleure défense. Le mimétisme lui sert aussi à approcher des proies qui, normalement, fuiraient à la vue d’une pieuvre ; il peut par exemple imiter un crabe pour dévorer quelques prétendants passant par là. Rusé le gonze !L’animal est capable d’imiter le physique et les mouvements de plus de quinze espèces différentes, dont les suivantes : Sole : Il est capable d’imiter une sole en rassemblant et en étirant ses bras pour obtenir une forme foliacée, et en augmentant sa vitesse en utilisant une propulsion semblable à celle de la sole, tout en faisant onduler ses bras. La Rascasse volante : en écartant ses bras et en les laissant à la traîne, il peut simuler les longues nageoires de la rascasse volante, réputée pour son épine toxique. L’Anémone de mer : en rassemblant ses bras au-dessus de sa tête, chacun plié en zigzag, le bestiau imite les tentacules d’une anémone de mer se nourrissant de poissons. Le bestiau imite aussi : Les Méduses : une grande méduse en nageant lentement à la surface et en s’enfonçant la tête entre ses bras répartis uniformément autour de son corps. Les Serpents de mer : l’animal devient noir et jaune, ensevelit six de ses huit bras dans un terrier, et agite ses deux autres bras en les faisant onduler dans des directions opposées. Les Poissons-grenouilles : Il se camoufle en changeant de couleur et de texture, puis il rassemble six de ses huit bras sous son corps et utilise les deux derniers pour imiter les nageoires dont les poissons-grenouilles se servent pour marcher sur le fond. Les Crevettes mantes : Le bestiau ne laisse apparaître que ses yeux lorsqu’il est dans un terrier, tout comme les crevettes mantes. Les Ophiures : la pieuvre s’étale sur le sol en écartant ses bras, tout en les étirant et en les faisant onduler. L’Étoile de mer : Il s’étale sur le sol en écartant ses bras, tout en les rétractant afin de faire apparaître une membrane le long de chaque bras, ensuite les bras sont recroquevillés. La Murène : en ensevelissant sept de ses huit bras dans un terrier et en  agitant son huitième bras avec sa membrane déployée.L’animal est également capable de simuler sa mort en basculant en arrière. Alors que certains animaux utilisent cette tactique lorsqu’ils sont attaqués par des prédateurs, le bestiau  semble mettre en évidence son bec pour se défendre, voire pour attaquer, grâce aux toxines salivaires qui paralysent sa proie au moment de la morsure.Est-ce ainsi que les bêtes sont ?      J-L M.

 

Coup de gueule de Monti

 

 

   Le drame de la rue d’Aubagne à Marseille n’est pas un hasard malencontreux  c’est un tremblement de terre dont on se demande pourquoi il   secoue la deuxième ville de France  si souvent caricaturer. Comment on a pu en arriver là – 40 000 logements indignes. Un record en Europe écrit on dans tous les titres de presse  C’est un séisme, d’abord de par son ampleur: 8 morts, 3 immeubles terrassés, vingt autres évacués. Mais la douleur et le recueillement n’empêchent pas la colère de gonfler comme on a pu le voir  mercredi soir lorsque plus de 10 000 personnes ont défilés demandant  des comptes aux responsables   en hommage aux disparus du 5 novembre. La houle a surgi du cœur populaire de Marseille, portée par les habitants du centre historique qui se sentent condamnés à vivre dans des maisons souvent délabrées parce qu’ils sont pauvres, des logements parfois dangereux jusqu’à devenir des tombeaux. Qui a laissé se gangrener des dizaines d’immeubles sans prendre la mesure du péril qui guettait ? La mairie – le nom de Jean-Claude Gaudin a été sifflé devant l’hôtel de ville –Sa démission est demandée  et l’État qui   semble s’être accommodé de l’inaction de la mairie Mme le  Maire de secteur 1/7 Sabine Bernasconi et Arlette Fructus  qui  ont perdu de leur superbe et devront rendre des comptes. Il va falloir dire aux familles pourquoi les leurs sont morts. Et à tous les autres qui n’ont pas les moyens de déménager de ces quartiers ce qu’on va faire pour qu’ils ne risquent plus leur peau à habiter dans des taudis.

 

Hits: 3

Gaudin   mal à l’aise..

 

Lundi dernier survenait le drame de la rue d’Aubagne. Cette tragédie ramène Marseille à une réalité que les réussites immobilière et touristique de cette dernière décennie avaient occultée. Le centre historique connaît un déclin implacable qui frappe en premier lieu ses habitants et ses commerçants. L’habitat insalubre progresse. La mairie n’en a pas assez fait, Jean-Claude Gaudin l’a reconnu . L’électrochoc de Noailles fait remonter à la surface des dangers dont tout le monde s’accommodait. La justice passera, les coupables paieront après des années de procédures. En attendant, il va falloir gérer l’urgence de dizaines de demandes d’expertise sur des immeubles décatis. Le chantier sera coûteux. Marseille en a-t-elle les moyens ? Et que dire de l’hôpital public dont l’endettement et le délabrement n’ont sans doute pas d’égal en France… Face à ce sombre tableau, l’État doit lui aussi assumer ses responsabilités et s’engager à la hauteur de ce que représente la deuxième ville de France. On est loin du compte. La prochaine “itinérance” du président de la République, puisqu’il veut reconduire cette expérience, pourrait l’amener chez nous. Il verra, Noailles n’est pas la Corniche de ses vacances. Le temps de la lucidité, du courage et de l’audace est venu pour tous les décideurs. Marseille ne pourra pas supporter une autre rue d’Auba

Hits: 3

coup de gueule de Monti

 

Le président de la république Emmanuel Macron est intervenu sur Europe 1 et tenté d’expliquer  les mesures impopulaires  prisent depuis le début de son quinquennat. Comme il y a quelques années un président Giscard d’Estain  d’une intelligence bien supérieure a la moyenne nationale et après un septennat impopulaire,  nous avons avec nostalgie retenu  de son passage à l’Elysée son ADIEU . ( bien triste comment Bilan)  Macron c’est un peu Giscard Intelligent, charmeur, orateur il tente de nous expliquer avec ses mots la situation de notre pays et les mesures qu’il a prise pour que l’on soit heureux dans 50 ans… Pour l’instant les retraités qui touchent une retraite en moyenne de 1200 euros (pas tous)  ne se retrouvent pas dans les décisions présidentielles  bien que certains illuminés écrivent  que les Français sont des gens privilégiés    Comme les personnes qui n’ont pas grand-chose a écrire on cherche pour affirmer une pseudo intellectualité  des citation  qui sonnent.   Clémenceau Sous la IIIe République, en 1876, il est élu député de Paris et, grâce à ses talents d’orateur, prend la tête des députés de la gauche que l’on dit « intransigeante » ou « radicale ». Contestataire-né, il combat l’influence de l’Église catholique et dénonce les conquêtes coloniales, qui ont le tort à son sens de détourner les Français de la seule cause qui vaille : la revanche sur l’Allemagne. Évincé de la politique par le scandale de Panama, il revient en grâce avec l’Affaire Dreyfus. Il apporte son soutien à Émile Zola et s’engage résolument dans le camp dreyfusard.  Le 13 mars 1906, à 65 ans, le « tombeur de ministères » accède pour la première fois à un poste ministériel, à l’Intérieur. Il est mis à l’épreuve en réprimant sans ménagement les grèves de mineurs consécutives à la catastrophe de Courrières du 10 mars 1906. Son action en matière policière lui vaut aussi le surnom de « Tigre ». On pourrait continuer sur le cv de ce Monsieur et bizarement on retrouve quelques traits politiques avec Melenchon   On cite ici et là des politiques qui aujourd’hui ont pour la plupart échouées,  De Gaulle l’idole de l’après guerre qui a utilisé les trente glorieuses,  a fabriqué la bombe atomique oubliant les français, pas tous…. car De Gaulle considérait les communistes comme des personnes atteintes du sida et les socialistes de cancéreux.. Belle démonstration de démocratie.. Pompidou, Giscard, Chirac , Sarko, Hollande ne laisseront pas dans les archives de la politiques de grands souvenirs de réussite Ils  ont échoué devant  la rénovation de la vie politique . Mitterrand a fait une politique de gauche qui lui a permis d’être le seul président à faire deux mandats entiers.    Macron  jeune élu de moins de quarante ans gère la France comme une grosse société multi nationale qui pourrait réussir si on le laisse rogner ici et là quelques privilèges obtenus pour la plupart par des luttes syndicalistes… de la France qui travaille……..Nous avons les gros titres sur    la Nouvelle Calédonie : 56 % ont dit non à l’indépendance et oui pour la France.. Enfin !! Rappelons que  ce pays est coupé en deux : 75 % des provinces nord ont dit oui à l’indépendance  (voir echodufrioul.eu) .. Pendant plus de 30 ans les caldoches ont eu le temps de coloniser le caillou  qui aujourd’hui se retrouve avec une majorité de colons..     Comme l’écrit justement   Teriihinoiatua Joinville Pomare, d’origine royaliste a Papeete  lorsque vous donnez les outils et moyens au peuple originel de se développer. Celui-ci a confiance en l’avenir et n’a aucune crainte de s’émanciper.  Ceux qui ont voté pour la continuité française ont leur raison. Ce qui démontre avec cette demande d’indépendance en KANAKY que le peuple premier n’a pas peur de l’avenir. Le malheur avec la France coloniale il nous faut nous battre et qu’il y ait des martyrs pour qu’elle accorde cette émancipation. Les Kanaks avec les autres Ethnies ont compris les enjeux. Maohi ,lui n’a encore rien compris , comment voulez-vous qu’ils comprennent lorsque vous avez les vieux cabotins qui se sont servis et resservis , parlent ce jour de souveraineté partagée ou autre souveraineté saucissonnée seulement pour revenir au pouvoir et aux affaires . Le MAOHI dans ces diatribes tenues par ces Tribuns d’une autre époque sera encore le DINDON de la Farce. Vous y croyez ? Encore une autre pièce de théâtre qu’ils veulent nous jouer et nous faire avaler, cela fait 72 ans qu’ils nous la jouent.  En Corse les mouvements indépendantistes militent à juste raison là aussi pour que les Corses ne soient pas minoritaires dans leur propre pays.. Aujourd’hui les indépendantistes ont la majorité à l’assemblée et ont conquis un nombre de mairie dont ils gèrent dans l’intérêt des corses .Finissons  et pourquoi pas nous aussi par une citation «  de Jean Jacques Rousseau «  Il est en Europe un pays capable de législation , C’est l’île de Corse La valeur et la constance avec laquelle ce peuple a su retrouver et défendre sa liberté mériterait bien que quelque homme sage lui appris à conserver J’ai quelques pressentiment qu’un jour cette île étonnera l’Europe

Hits: 25

Une troisième victime retrouvée

 Marseille: Une troisième victime retrouvée sous les décombres des immeubles effondrés

 

Des équipes de secours dans le quartier de Noailles, le 5 novembre 2018 à Marseille.
Des équipes de secours dans le quartier de Noailles, le 5 novembre 2018 à Marseille. — AFP

Marseille, le corps d’une troisième victime a été extrait des décombres ce mardi. Plus tôt dans la journée, le corps d’un homme et celui d’une une femme ont été retrouvés, selon le procureur de la République de Marseille. Les secours sont à pied d’œuvre pour retrouver les personnes portées disparues sous les gravats des immeubles effondrés dans le centre-ville de Marseille.

Éclairés par d’imposants spots lumineux, sous une pluie battante, les marins-pompiers poursuivaient mardi au petit matin les recherches dans les gravats des immeubles vétustes qui se sont effondrés la veille dans le centre de Marseille, où au moins 8 personnes étaient toujours portées disparues. Toute la nuit, alternant les travaux avec une imposante grue, une pelleteuse ou à mains nues, les secours ont continué à fouiller les décombres, un amas d’une profondeur de 15 m. Régulièrement, des chiens inspectaient également la zone, à la recherche d’éventuelles victimes.

Des passants emportés

« Peu optimiste face à la situation », le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a précisé sur place lundi soir que huit personnes étaient « susceptibles » de se trouver dans l’immeuble du 65 rue d’Aubagne quand celui-ci s’est effondré, avec le bâtiment mitoyen du 63. Il y a « peu de chance que l’on puisse trouver des poches de survie », a souligné Christophe Castaner, l’effondrement d’un troisième immeuble, au 67 de la rue, en fin d’après-midi, ayant écrasé les gravats du matin.

 

Hits: 39

Faut rigoler sur l’Echo du Frioul

 

Faut Rigoler

Histoire vraie et locale…

Un gendarme de Saint Dizier (France) a raconté une histoire qui se passe en ce moment avec les gens du voyage qui sont nombreux dans la région surtout à Chaumont (France) lieu du rassemblement.

Ils louent des véhicules de livraison dans les grandes enseignes de Bricolage comme Darty, Leroy Merlin , But ,Casto etc…..et, en 24h font un échange standard du moteur entre un de leurs véhicules pourris et celui du véhicule de location presque neuf ….

Personne n’y voyait que du feu jusqu’à maintenant.

Prévenus les gendarmes ne peuvent bien sûr rien faire sinon avertir les loueurs.

Comble de tout, des manouches ont même porté plainte contre un loueur qui ne voulait pas leur louer un véhicule.

Le tribunal a donné tort au loueur !

 

L’histoire se passe dans une tribu en Afrique. Dans cette tribu, il y un caïd, le meilleur baiseur du groupe, frimeur et tout. Cette bête sexuelle a un jeune fils a qui il veut apprendre les meilleures techniques.
Il lui dit : – Mon fils, je suis le meilleur baiseur de tous les temps. Je vais t’apprendre à faire jouir les nanas. Alors on va dans une cahute avec une moeuf, je te montre comment on baise et toi pendant ce temps, tu éventes avec une grande feuille. Apres tu essaieras.
Alors voilà le caïd qui commence à s’escrimer pendant une demi-heure sans aucun résultat. Il abandonne et dit à son fils de prendre sa place pendant que lui évente. En mois d’une minute, c’est le panard total pour la gonzesse, le pied géant avec les cris et tout.
Le caïd dit alors a son fils, d’un ton supérieur : – Alors fiston, tu vois comment on évente ?

————————————————————————

Un prêtre catholique était parti convertir des tribus africaines. Comme il venait de débarquer, il n’était pas encore très bon question dialecte local.
Du coup, il s’était payé les services d’un traducteur. Un beau jour, il obtient l’accord du chef de la tribu pour faire son speech devant la tribu au complet. Alors il se place sur la place, il monte sur une grosse pierre pour être bien vu de tous, et il demande à son traducteur de venir se placer à côté de lui.
Le missionnaire commence:
– Si vous le voulez, je vous montrerai comment creuser un trou dans la terre de telle manière que vous pourrez trouver de l’eau pure au fond de ce trou!
La tribu répond:
– Hun-ga-wa!
Le missionnaire continue:
– Je vous montrerai comment capturer des animaux sans pour autant avoir à quitter votre village!
– Hun-ga-wa!
À ce stade, le missionnaire est super heureux de remporter l’adhésion de tous les autochtones à ses idées.
Il poursuit:
– Et ensuite je vous montrerai comment faire la paix avec les autres tribus qui ne cherchent qu’à prendre votre terre et vos femmes
– HUN-GA-WA!
Cette fois-ci, les villageois ont tellement crié que tous les oiseaux se sont enfuis des arbres alentour. C’est sur cet encouragement que le prêtre finit son discours. Ensuite, une grande fête est donnée pendant laquelle il y a moultes danses traditionnelles et musique.
Plus tard dans l’après-midi, l’interprète vient voir le missionnaire pour lui faire un rapport:
– Notre chef a beaucoup apprécié votre discours. Il aimerait vous emmener dans la savane pour voir de plus près tous les animaux qui vivent sur les terres du village.
Le curé est enthousiaste et heureux d’avoir réussi à impressionner favorablement le chef de la tribu. Il dit au traducteur:
– Dites au chef que je serai très honoré qu’il me fasse une visite guidée.
Alors le chef, le traducteur, le missionnaire et quelques guerriers s’en vont faire le tour des terres de la tribu. Ils passent donc dans un pâturage dans lequel paissent une centaine d’animaux domestiques: vaches, chèvres et moutons. D’ailleurs, le curé est impressionné de voir tant d’animaux pour une petite tribu. Au moment où ils s’apprêtent à repartir, le chef de la tribu dit quelque chose à l’oreille du traducteur. Le curé demande alors au traducteur:
– Qu’a dit le chef?
– Il a dit de faire attention où vous mettez les pieds, parce que vous avez marché dans le Hun-ga-wa.

———————————————————–

C’est un petit lapin qui court dans la brousse.
Il arrive devant l’hippopotame qui est en train de se faire un joint.
Il s’arrête et lui dit “allez l’hippopotame, arrête la drogue, jette-moi tout ça et vient courir avec moi!”.
L’hippopotame réfléchit et finalement accepte.
Et c’est reparti, le petit lapin et l’hippopotame courent tous les deux. Puis ils arrivent devant le zèbre en train de se préparer un fix.
“Allez le zèbre, arrête la drogue et vient courir avec nous, c’est meilleur pour la santé!”. Le zèbre réfléchit et accepte.
Et patati et patata, les trois se mettent à courir dans la brousse.
Ils arrivent devant le lion en train de se chauffer une petite cuillère.
“Allez le lion, fait comme nous, arrête cette saleté de drogue et vient courir avec nous!”.
Et là, le lion met un énorme coup de patte au lapin et le balance dans le décor.
Le zèbre et l’hippopotame le regardent, complètement interloqués:
“mais pourquoi t’as fait ça tu te sent pas bien? Il nous a sauvés de la drogue et toi tu le frappes!!!”
Et là le lion les regarde et leur dit: “Ce con de lapin faut toujours qu’il viennent me faire chier pour que je cours avec lui quand il a pris de l’ecsta!”

—————————————————-

2 petits somaliens parlent entre eux:
– Putain, on crève de faim ici, et dire qu’à Nice les enfants s’empiffrent de sandwichs et de sucreries sur la plage… Tant pis, j’y vais!
Il plonge, traverse la mer noire et perd 4 kg, longe le canal de Suez et perd 2 kg, traverse la Méditerranée et perd 4 kg… Il arrive enfin a Nice et se mélange aux autres enfants… Il ne reste que la peau et les os, il a perdu 10 kg!
Une femme arrive et crie aux enfants :
– Qui n’a pas mangé !?
Le petit somalien :
– MOI, MOI, MOI!!!!!
– C’est bon toi… Tu peux aller te baigner!

—————————————————————————–

C’est un type qui va dans un bar en Afrique et qui demande un whisky dans un verre et un deuxième dans un petit dé à coudre…
Le garçon s’exécute…
Le gars prends le verre en main, et à ce moment là, sort de la poche de sa chemise un petit bonhomme de 10 cm de haut…
Il descent en rappel la chemise, glisse sur une manche (de la chemise !), et se retrouve sur le comptoir…
Il se saisit à deux mains du dé à coudre, fait tchin-tchin avec le gars dont il vient de sortir de la poche, boit le contenu de son dé à coudre cul-sec, et hop remonte dans la poche…
Le barman est sidéré !!! Il dit “hop, j’vous en sers une deuxième…” et re-belote… le type sort de la poche… ziiiippp jusqu’au comptoir tchin-tchin
et hop remonte dans la poche de chemise…
“Où l’avez vous eu ??? j’adorerais avoir aussi un petit bonhomme comme ça…” dit le barman au client. Alors le client tire un peu sur la poche de sa chemise, et dit au petit bonhomme :
“Eh Roger ! C’était où déjà le village où t’as traité le sorcier d’enculé ?”

—————————————————————

Un jour le Père Noël va en Somalie.
Sur place, le Père Noël demande aux parents : – Pourquoi ces enfants sont-ils aussi maigres ?
– Parce que ils ne mangent pas !
Le Père Noël répond : – Ils ne mangent pas ! Dans ce cas, pas de cadeau…

———————————————————–

Un groupe de chasseur en Afrique et parmi eux un bègue:
Le bègue : “Hip, Hip, Hip ”
Les autres : “Hourra !!!”
Le bègue : “hippopotaaammmee”

————————————————————

Indiana Jones se promène dans la savane africaine lorsqu’il rencontre un Arabe, un Zoulou et un Belge. L’Arabe transporte sur son dos un gros morceau de viande cachere, le Zoulou une grosse cage de fer et le belge une grosse roche de pierre. Indiana leur demande alors ce qu’ils font avec cet équipement.
L’Arabe de répondre :
– Ti se, s’il y a i lion qui mi cour apris, moi je lui balance ce morceau di viande; il li mange i apris il n’a plis faim pour mi manger !
Le Zoulou de répondre :
– Tu sais, s’il y a un lion qui me cou’ ap’es, je le captu’e dans ma cage de fe’, et la il ne peut plus me manger.
Le belge de répondre :
– Tu sais une fois si un lion me courre après, alors je jette la roche par terre et je peux courir plus vite pour me sauver.

C’est Mohammed (gamin de 10 ans) qui a vraiment faim. Il habite Casablanca et il ne trouve rien à manger à la maison. Il va donc faire un petit tour au souk histoire de voir s’il ne trouve pas une opportunité.
Le voilà parti, il commence à lorgner sur les poulets d’un vendeur :
– Mohammed, si tu pars pas tout di suite (avec l’accent) je ti donne le fouet.
– mais m’siou ji fi rien, ji chouffe (regarder), c’est tout !!
Mohammed s’éloigne mais il se dit qu’avec un peu d’astuce il arrivera à voler un poulet. Il se rapproche et fait basculer tout l’étalage de fruits. Le marchand sort alors rapidement pour récupérer son bien. Mohammed se glisse dans l’échoppe et vole rapidement un poulet mais le marchand le voit !
– Mohammed, voleur, police, au secours, mohammed est un voleur.
La police arrive et essaie de rattraper Mohammed qui court avec son poulet. Impossible à rattraper, Mohammed connaît trop bien le souk.
Deux heures après, la police fait une patrouille sur la plage, histoire de voir si Mohammed n’y est pas. Elle trouve alors Mohammed avec un tas de plumes à côté de lui. Le gamin est manifestement repu et commence une petite sieste :
– Mohammed, ci toi le voleur, ti as mangé tout li poulet.
– Moi, ji suis pas un voleur, ji fais juste la sieste,
– C’est quoi toutes li plumes ???
– Les plumes? ji m’installe tranquille pour faire une sieste, voilà un poulet qui s’approche et qui me dit : “oh Mohammed, ti reste là? ti peux me garder mes affaires, ji vais prendre un bain”…

———————————————————–

Lors d’un terrible combat contre un lion enragé, Tarzan perd un oeil, un bras et son pénis. Les animaux de la jungle le soignent et le ramènent à la vie.
Ils lui greffent un oeil de faucon, un bras de gorille et pour la bitte ils prennent la trompe d’un bébé éléphant.
Après une semaine de convalescence il rentre chez lui et retrouve Cheetah.
“Et tes greffons, qu’en penses-tu?” lui demande-t-elle “Oeil bon Tarzan voir loin et net… bras bon… long et fort… mais Tarzan pas très satisfait nouvelle queue… toute la journée cueillir herbe et la bourrer dans cul Tarzan.

————————————————————————-

Cela se passe dans une mission en Afrique.
Dans ce village, peuplé uniquement de noirs, se trouve un et un seul blanc : le père Joseph.
Un jour un des autochtones aborde le père Joseph pour une plainte.
– Ecoute mon pe’e, j’ai un petit p’obleme. Ma femme vient d’avoi’ un fils, et il est blanc. Comme tu es le seul blanc dans la ‘egion, je viens te voi’ pa’ceque je ne suis pas content.
– Ah mon fils, les voies du seigneur son impénétrable. Ce sont des choses qui arrivent. Vois-tu, la génétique nous indique que…
– A”ette mon pe’e. Je ne comp’end ‘ien. Les genes tics, je ne sais pas ce que c’est. Moi, tout ce que je sais c’est que mon fils est blanc comme toi.
– Attends. Je vais t’expliquer autrement. Regarde le troupeau de mouton la bas. Ils sont tous blancs n’est-ce pas ? Pourtant dans le groupe il y en a un noir.
– Ah mon pe’re. Je te p’opose un ma’che. Je dis ‘ien pour mon fils. Et toi tu dis ‘ien pou’ le mouton

—————————————————————————–

Deux belges sont en safari en Afrique. Soudain, un lion sort de la brousse et se jette sur un des gars. Après une dure bataille il réussit à se dégager de la bête et à la faire fuir. Il rejoint alors son ami tout ensanglanté et les vêtements en lambeaux.
– Espèce d’idiot, pourquoi tu n’as pas tiré? Ce lion a failli me tuer.
– Mais tu m’as dit que c’était un fusil pour les éléphants…

———————————————-

Un homme en très mauvais état se présente devant St-Pierre, après une mort apparemment violente.
Celui-ci demande: – Mais qu’est ce qui s’est passé ?
L’homme explique: – J’étais guide de safari en Afrique et j’accompagnais un groupe de six femmes belges et une suisse. En traversant un pont de lianes au dessus d’une rivière infestée de crocodiles, un coup de vent nous a fait basculer. On a tous réussi à se retenir aux cordages. Nous étions suspendus en l’air et comme le pont menaçait de lâcher à cause du poids, il fallait que quelqu’un se sacrifie. Comme j’étais le seul homme…
Une minute plus tard, St-Pierre voit débarquer les six belges dans le même état que l’homme qu’il vient de conduire au Paradis. Il demande immédiatement aux arrivantes: – Mais ce brave homme qui s’est sacrifié, a-t-il donc fait ça pour rien ?
L’une des belges explique alors: – c’est a cause de cette maudite suisse qui nous accompagnait…
Quand le guide s’est laisse tomber, elle a dit: – Un homme aussi courageux, il mériterait qu’on l’applaudisse…

—————————————————————————

Un génie apparaît dans une tribu africaine pour exaucer un voeux à tous les habitants du village.
Il les fait mettre en rang et leur demande un par un quel voeu ils voudraient.
Le premier : je voudrais être blanc. Le génie le transforme en blanc.
Le deuxième : je voudrais être blanc. Le génie le transforme en blanc.
Un gars dans le milieu de la queue va se placer à la fin et en faisant un grand sourire.
Le 3ème : Le premier : je voudrais être blanc. Le génie le transforme en blanc.
Le génie le transforme en blanc…
Les 10 suivants : Le premier : je voudrais être blanc
Le gars du fond commence à bien rire
Le 25 ème passe : je voudrais être blanc…
Le gars du fond s’explose de rire.
Le 40 ème , le 50 ème … : je voudrais être blanc…
Le gars au fond se roule par terre en se prenant le ventre dans les bras.
Le 60ème, 70 ème 80 ème : je voudrais être blanc…
Au fond il n’en peux plus, il en pleure en a mal partout.
Le 90 ème , 95 ème… jusqu’au 99ème : je voudrais être blanc…
Quand arrive le tour du dernier il lui faut 15 minutes pour demander son voeux et dans un accès de fou rire il demande : Je voudrais qu’ils redeviennent tous noirs.

—————————————————

Un homme d’état africain fait un petit séjour sur la côte d’azur pour rendre visite à quelques amis responsables politiques. Il est ainsi reçu dans la somptueuse villa d’un député-maire et remarque d’entrée toutes les toiles de maîtres qui ornent les murs.
Pendant le repas il n’hésite pas à demander à son ami: “Il faut quand même que tu m’expliques comment tu as pu amasser une fortune pareille en faisant de la politique…”
L’élu français répond en désignant la fenêtre: “C’est très simple, tu vois l’autoroute là-bas ? Cela a coûté 10 milliards de francs à la collectivité dont 10% directement dans ma poche…”
Le chef d’état n’en revient pas et commente: “Joli coup !”
Quelques années s’écoulent et notre député-maire rend la politesse à son ami africain. Il découvre avec stupéfaction que son hôte habite un château en marbre, décoré d’oeuvres de maîtres et de sculptures de grande valeur. Pendant le repas, il demande: “C’est à ton tour de m’expliquer.
Comment as tu amassé cette fortune colossale ?” Le Président africain répond en désignant la fenêtre: “C’est très simple, tu vois l’autoroute la-bas
?” L’autre: “Non…”
L’Africain: “Ben voila !”

———————————–

En Afrique, trois blancs (disons un français, un canadien et un belge) sont accoudés à un bar et sirotent leur whisky. Soudain, la porte s’ouvre avec fracas et un gigantesque noir de 2 mètres, bâti comme un bulldozer entre dans le bar. Il s’approche du français, lui boit son verre, et lui dit:
– Moi, les femmes blanches, je les baise!
– Pas de problème, c’est cool! répond le français vert de trouille.
Puis le noir n’approche du canadien, lui boit son verre et lui dit:
– Moi, les femmes blanches, je les baise!
– C’est super chouette pour vous, répond le canadien en bégayant.
Enfin, le noir s’approche du belge, lui boit son verre et lui dit à nouveau:
– Moi, les femmes blanches, je les baise!
– Tu as bien raison, répond le belge, moi aussi je trouve les femmes noires répugnantes…

En Afrique du sud, dans un car de ramassage scolaire, les enfants sont en train de se battre. Comme d’habitude les petits blancs veulent être au
début du bus et les petits noirs aussi. Le chauffeur excédé leur dit :
– Bon y’en a marre. Y’a plus de noirs et y’a plus de blancs, vous êtes tous bleus.
Les bleus foncé derrière et les bleus clair devant.”

————————————————————–

Un belge visite l’Afrique avec un guide pigmé. Soudain, les voila arrivés devant un fleuve.
Le pigmé : Bouanana, on ni peut pas t’ave’se’, !!
Belge : Et pourquoi une fois, il y a des pierres, il n’y a qu’a marcher dessus!
P: NONON Boouanana, c’est pas des pie’rres, ces des c’ocodilles, bouanan dis-donc !!!
B: Allez une fois, tu m’en raconte hein ?
P: NONON Bouanana, rega’de
Et le pigmé lance un caillou sur ce qui ressemble à une pierre. Soudain, le crocodile se réveille, ouvre grand la gueule et fonce vers nos hommes.
Le pigmé en se sauvant : Baounan, dis dont cou’s, y va te BOUFFER !!
Et le belge bien calme au bord du fleuve :Eh là une fois, c’est pas moi qui ai jetté la pierre !!!!

Hits: 51

Après y avoir passé 15 ans

Après y avoir passé 15 ans

 

En te quittant Tahiti, je t’ai laissé un peu de ma vie….Tu disparais dans la nuit et le regret m’envahit…..La fraîcheur des eaux parfumées, la douceur de tes vahinés … La vigueur de tes piroguiers et la chaleur  de l’amitié…Dans ce pays de paradis nul ne connait la jalousie….Mais le samedi tous les maris battent leurs femmes…Qui sont ravies, c’est la coutume à Tahiti  On devrait faire cela à Cassis….En te quittant Tahiti ainsi que la légende le dit…..De mon bateau j’ai jeté dans le lagon  tous mes colliers de frangipaniers, d’hibiscus de bougainvillées S’ils reviennent vers Tahiti, c’est que je reviendrai aussi    Je reviendrai à Tahiti ! un beau matin, las de Cassis

Et sur ton île jolie, enfin heureux finir ma vie à Tahiti

Hits: 43