Marseille capitale des corses

Marseille capitale des Corses

« Je suis arrivé Aix où je ne connaissais personne. J’avais mes deux valises sans savoir où j’allais. On m’avait simplement indiqué un bistro sur le cours Mirabeau où il y avait des Corses. J’ai acheté le journal, je me suis installé avec un café. Une heure après, j’avais 100 amis et le soir, j’avais ma chambre! Cela s’est fait comme ça. Cette solidarité n’a pas eu besoin d’une initiation. » José Allegrini, ancien bâtonnier du barreau de Marseille et actuel médiateur de la Ville, caractérise ainsi le phénomène de la diaspora corse implantée sur le continent. En direct du Cercle des nageurs et en public

de18hà19h30, la radio France Bleu RCFM réalisait, hier, une émission « Place publique » ,présentée par Patrick Vinciguerra, en partenariat avec Corse Matin, représenté par son directeur général Roger Antech. Les échanges avec les Corses du continent étaient animés par Jacques Pantaloni, l’ancien recteur de l’Académie de Corse et professeur émérite des universités, José Allegrini, Jean Dal Colletto, président de la fédération des Corses de Marseille et des Bouches-du-Rhône et Johan Bencivenga, président de l’Union patronale, du Medef des Bouches-du-Rhône et de la

société  Kiping. Sur la thématique du développement de l’île et des liens étroits entre les Corses et la région Paca, ils ont relaté leurs points de vue, leurs histoires personnelles et l’avenir qui les unit à l’île de Beauté. Sur les 2millions d’insulaires installés dans le monde, environ 200000 se trouveraient dans la cité phocéenne et dans la région. Un en racinement fort, symbole « du partage entre les Corses de l’île et de l’extérieur » que Pierre-Olivier Pinelli, chirurgien à l’hôpital Sainte-Marguerite, constate dans son quotidien.

Sondages diaboliques

 

Sondages diaboliques

Les experts – qui ne se trompent jamais… – en sont sûrs : un mois avant le scrutin du premier tour, vient le temps de la cristallisation. Les convictions s’affirment, les choix se stabilisent, les préférences s’arrêtent. C’est en tout cas ce qui s’est passé lors des deux dernières présidentielles. Un mois avant le scrutin de 2007, il était clair que le duel final opposerait Sarkozy et Royal, avec une victoire finale pour Sarkozy.

Un mois avant celui de 2012, Sarkozy et Hollande tenaient la corde, et Hollande devait l’emporter au second tour. Toutes prévisions qui se sont vérifiées dans les urnes. Si l’on reproduit le schéma en 2017, Macron et Le Pen sont donc au deuxième tour et Macron gagne haut la main. L’ennui, c’est que cette fois la cristallisation est fragile… comme le cristal.

Dans la plupart des enquêtes, c’est un fait que Macron et Le Pen sont autour de 25%, Fillon au-dessous de 20% et les deux candidats de gauche entre 10 et 14%. Pliée, la présidentielle ? C’est là que le sol peut se dérober sous les pieds du commentateur paresseux. Dans un sondage des Echos, par exemple, Macron est à 24% et Fillon à 20%. Malgré les coups de boutoir des affaires, le candidat LR réunit toujours un cinquième des intentions de vote, perinde ac cadaver.

L’électorat de droite est donc toujours là, souvent furieux contre son champion, certes, mais aussi terrorisé à l’idée que Macron, ce bébé Hollande, puisse l’emporter. Quatre points d’écart : en un mois d’une campagne au canon, Fillon peut revenir. D’autant que Macron est celui qui compte le plus d’indécis dans son magot d’intentions de vote. Deux ou trois gaffes, une fatigue de fin de campagne, un débat raté et le candidat d’En marche se retrouve… en marche arrière.

On dira que la mécanique du vote utile joue comme une assurance pour Macron. Si Fillon menace de se rétablir, on peut penser qu’une partie des électeurs de gauche, inquiets d’un deuxième tour droite-extrême-droite, voleront à son secours. Peut-être. Mais peut-être pas, surtout si Hamon et Mélenchon le pilonnent sur le thème du social-libéralisme honni. La cristallisation est donc incertaine. Et avec le cristal, on fait des boules. Leur fiabilité est bien connue.

Et aussi

• Manuel Valls réunit ses amis pour évaluer les avantages d’une déclaration publique en faveur de Macron. Faite rapidement, elle «vaut plus cher» qu’un ralliement banal entre les deux tours, dit un proche. Autrement dit, les vallsistes anticipent une victoire du candidat d’En marche et une déconfiture de Hamon. Lequel se plaint qu’on lui «plante des couteaux dans le dos». Pourquoi dans le dos ?

• Philippe Torreton, comédien de gauche, envoie une lettre amère aux deux premiers rôles de gauche, Hamon et Mélenchon. Il faut la lire. Il exprime son «admiration» pour leur énergie en campagne. Mais c’est sur un mode ironique : «Toute cette énergie pour vous disputer la quatrième ou la cinquième place au soir du premier tour.» Et de poursuivre : «A votre place, j’aurais eu l’abnégation de me retirer en invitant solennellement les citoyens à voter pour l’autre leader de la gauche afin de ne pas faire partie du club des couillons qui font perdre leur camp […]. Pour conclure : “Et alors, nous, on fait quoi ?”» Bonne question. On attend la réponse des couillons.

• Bon article de Jérôme Sainte-Marie dans le Figaro. Il démontre ce qu’on devine depuis longtemps : même à 26% d’intentions, le vote Macron reste un vote de classe. Ses soutiens principaux se recrutent chez les cadres, les diplômés, les entrepreneurs… Chez ceux qui se tiennent pour privilégiés, il frôle les 40%. Chez ceux qui se sentent appartenir aux classes populaires ou défavorisées, il recueille 15% d’approbation. C’est le favori des favorisés. Pour cette raison, un éventuel deuxième tour contre Marine Le Pen reste incertain, quoi qu’en disent les sondages.

Laurent Joffrin

 

Association des plaisanciers du Frioul

Association des Plaisanciers du Frioul

Pour l’ouverture de la saison estivale le samedi 1er Avril 2017 à 13 heures, ce n’est pas une farce           le chef propose:    UN AÏOLI GÉANTRéservé aux adhérents à jour de la cotisation 2017 PLACES LIMITÉES A 60 PERSONNES   Inscription et règlement à partir du:   Lundi 20 Mars 2017  (Printemps)   Si disponibilité ouvert aux invités à partir du    Mardi 28 Mars 2017   Conditions: Prix adhérent:  7 €uros Prix invité:   12 €uros

Les portes ouvertes de Leo Lagrange sous la pluie…

 

 Le centre de vacances Leo Lagrange au Frioul a pour la seconde année proposer  le vendredi 24 mars  sa journée Portes ouvertes en présence de la directrice de Leo Marie Hélène Tomasi,  Pascal CARRANO, directeur général de Vacances LEO LAGRANGE et de Christian COUTON… »   Malgré la mauvaise météo, 130 courageux était présents pour lancer la saison 2017. Au programme, tombola gratuite, crêpes et maquillage. Et de nombreux stands partenaires : UCPA, Sensations Bleues pour la plongée, Surfrider association de protection des mers et océans, APC3M la promotion des classes de mer, les artisans santonniers VOURIOT, le Badaboum théâtre et ses démonstrations de cirque et enfin la présentation de la nouvelle Résidence Hôtelière Léo Lagrange implantée sur la Canebière. Nous souhaitons au centre et à son équipe une belle saison…ensoleillée »

Une montre pour Fillon

En 2009, alors Premier ministre, François Fillon s’est fait offrir une montre de plus de 10.000 euros. Un cadeau « absolument désintéressé » de l’homme d’affaires italo-suisse, Pablo Victor Dana, ainsi que ce dernier l’a déclaré vendredi sur franceinfo.

Le candidat de la droite à la présidentielle a confirmé avoir reçu ce cadeau de la part de Pablo Victor Dana, tout en déplorant vivement que la presse fasse état -après les costumes de luxe, d’une valeur de 13.000 euros, offerts en février par son « ami » Robert Bourgi et finalement « rendus »- de cadeaux relevant, à ses yeux, de sa vie privée.

Monsieur Dana a offert des montres à plein d’autres personnes que moi », a assuré François Fillon, qui a précisé avoir également reçu en cadeau « une montre d’Alain Thébault, inventeur de l’hydroptère ».

Entre 12.000 et 15.000 euros

Dans la déclaration patrimoniale qu’il a faite cette semaine, comme tout candidat à la présidentielle, à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, François Fillon indique posséder au 1er janvier 2017, entre autres biens, deux montres estimées respectivement à 12.000 et 15.000 euros, selon son « évaluation personnelle ».

Selon une révélation de franceinfo, l’une des montres lui a été offerte en janvier 2009 par Pablo Victor Dana, un homme d’affaires italo-suisse – qui gère actuellement un fonds financier à Dubaï – fondateur de la marque Instruments et Mesures du Temps, liquidée en 2014.

« J’ai effectivement offert une de mes montres à François Fillon. Je lui ai remis la montre personnellement à Matignon lors d’un voyage accompagné de ma femme et de mes enfants à Paris », a-t-il déclaré à franceinfo, en assurant avoir agi de manière « absolument désintéressée », d’autant que « la politique française ne (l)’a jamais intéressé ».

Nous partageons la passion commune des courses de voitures anciennes, les mêmes valeurs familiales et je l’admire comme politique et comme père de famille (…) François Fillon représentait et représente toujours pour moi un symbole de ce qu’un homme politique doit être », a ajouté Pablo Victor Dana.

L’autre montre a été offerte en 2013 à François Fillon par le manufacturier suisse Rebellion, précise franceinfo, dans un geste « très amical » selon un membre de Rebellion. « Il n’y avait aucun sous-entendu », a-t-il ajouté, dans ce cadeau effectué à l’occasion des 24 Heures du Mans, où le patron de l’horloger était venu en tant que dirigeant d’une écurie automobile d’endurance.

la mort d’une légende du rock

Chuck Berry, légende du rock, est mort

Chuck Berry, l’auteur américain de « Johnny B. Goode » s’est éteint samedi à l’âge de 90 ans. « On lui doit tout », disait de lui  John Lennon.  Chuck Berry en concert pour son 60e anniversaire, le 17 octobre 1986, au Fox Theatre à Saint Louis (Missouri). (Sipa) Il fut le grand architecte du rock and roll. Il en avait écrit les tables de la loi à coups de riffs de guitares puissants et de classiques comme Johnny B. Goode, Roll Over Beethoven, Sweet Little Sixteen, Carol… Un artiste aux multiples casquettes : compositeur, auteur, interprète, guitariste génial, inventeur du Duckwalk cher à Keith Richards. Sans lui, les Rolling Stones, les Beatles et tant d’autres n’auraient sans doute jamais existé. « Chuck Berry fut le premier auteur du rock à se montrer malicieux et amusant, le premier chanteur dont les paroles valaient la peine d’être écoutées », dira Mick Jagger. « Ses textes étaient prodigieux, on lui doit tout, Bob Dylan compris », complétera John Lennon.

Du sacré au profane

Chuck Berry, de son vrai nom Charles Edward Anderson Berry Sr, s’est éteint samedi dans sa maison du Missouri, dans le comté de Saint Charles. Selon la police locale, il a été trouvé inanimé par les secouristes et son décès a été prononcé à 13 h 26 heure locale. Le chanteur guitariste était âgé de 90 ans.  Né le 18 octobre 1926 à Saint Louis, dans le Missouri, issu d’une famille de six enfants, Chuck Berry avait contracté le virus de la musique sur les bancs de la chorale de l’église Antioch Baptist de Saint Louis. « C’est avec eux que j’ai appris à chanter. Plus tard, ma prof de musique, qui aimait m’entendre chanter et jouer de la guitare acoustique, m’encouragea à former un petit orchestre. » De la musique sacrée, il passe à la musique profane pour s’imposer comme l’un des artisans les plus inspirés du rock naissant, et s’imposera comme l’un des artisans de la création du rock and roll, né du mariage entre boogie-woogie, blues et country-western. Il s’illustre également comme un chroniqueur affûté de l’Amérique des années 1950, avec ses chansons dont les textes racontent dans une veine totalement inédite la vie adolescente, le consumérisme de l’Amérique insouciante et triomphante. Depuis samedi, le rock and roll est orphelin de l’un de ses pères fondateurs. Le jour de son 90e anniversaire, il avait créé la surprise en annonçant la sortie d’un nouvel album, son premier depuis près de quarante ans. Sobrement intitulé Chuck, l’album a été enregistré dans des studios près de Saint L

 

Faut rigoler

C’est un monsieur de 75 ans qui se fait examiner par son médecin. Tout est OK, mais avant de partir, le médecin lui demande: – Et la sexualité, M. Marcel ?
– Ben ça va, mais quand je fais l’amour la 2ème fois, je suis en sueur.
– Allons M. Marcel, vous savez, à votre age c’est normal! c’est même extraordinaire que vous puissiez le faire 2 fois..Le vieux : – À bien y penser oui, c’est vrai qu’il fait plutôt frais en Janvier et plutôt chaud en Juillet !


Un vieux milliardaire téléphone à une conseillère du cœur: J’ai 62 ans et je suis follement amoureux d’une superbe jeune fille de 19 ans. Pensez-vous que j’aie plus de chance de l’amener à m’épouser si je lui dis que j’ai juste 50 ans? La conseillère lui répond: A mon avis, vous feriez mieux de lui dire que vous approchez des 80 ans!


C’est trois vieilles femmes en train de tailler le bout de gras sur un banc du parc de la maison de retraite. La première dit:
– Plus ça va et moins j’ai de mémoire. Ce matin, je me suis retrouvée en haut de l’escalier, et je ne savais même plus si je venais de monter ou si je m’apprêtais à descendre…
La deuxième dit:
– Ouais, c’est encore pire pour moi. L’autre jour, je me suis retrouvée assise sur mon lit sans arriver à savoir si je venais de me réveiller ou si j’allais me coucher…
Alors la troisième les regarde avec un sourire ironique et dit:
– Eh bien moi, j’ai la mémoire aussi bonne que quand j’étais jeune. Je touche du bois!
Sur ce, elle donne un petit coup de ses articulations sur le bois du banc (Toc Toc), et tout de suite après, l’air étonné elle dit:
– Qui est là?


C’est l’histoire d’un couple de petits vieux qui sont en train de petit-déjeuner, un matin d’été dans leur véranda. Ils sont torse nu, et la vieille dont les seins pendent jusqu’au nombril, et même plus bas, dit a son homme dont les couilles sont bien plus bas que le gland: « – Quand je te vois là torse nu, ça me fait tout chaud au coeur !!! » Le vieux lui répond: « -C’est normal ton sein gauche trempe dans ton cacao !!! »


Alors ils ont décidé de prendre tous les jours des cours de stimulation de la mémoire. Comme ils trouvent ce cours formidable, ils en parlent à leurs parents, amis et voisins.
Si bien qu’un jour, le voisin interpelle le vieux monsieur en train de tondre sa pelouse et lui demande:
– Dites-moi, quel était le nom de votre moniteur pour ces exercices sur la mémoire?
Le vieux répond:
– Eh bien, c’était…Hmmm…laissez moi une minute… Quel est le nom de cette fleur, vous savez, celle qui sent si bon mais a des épines sur ses tiges…?
Le voisin: -Une rose?
Le vieux:
– Oui c’est ça…(criant en direction de la maison) Hé, Rose, quel était le nom de notre moniteur pour les cours sur la mémoire?


Dans la maison de retraite, deux grand-pères discutent:
– Mon cardiologue m’a dit que j’avais le coeur d’une personne de 30 ans… il m’a même dit où le gars était enterré.


Pourquoi fait-on prendre des bains de boue aux vieux ?
Pour qu’ils s’habituent à la terre…

La métropole se ramasse une grève des poubelles

Depuis lundi soir, le ramassage des ordures ménagères est effectué de manière aléatoire dans le centre-ville de Marseille, suite à un préavis de grève reconductible de la CGT. Pénible ? Les agents réclament justement la prise en compte de la pénibilité de leurs conditions de travail. « Un mouvement très minoritaire », balaye leur employeur, la métropole, qui assure avoir déjà pris en compte le problème. Ceci n’est pas un happening, ni une tentative de scénographie originale dans le cadre de l’exposition Vie d’ordures du Mucem. Depuis lundi soir, le ramassage des poubelles est assuré de manière aléatoire dans le grand centre-ville de Marseille, suite à une grève d’une partie du personnel de la métropole. Déposé par la CGT, le préavis