Le monde de la chanson pleure la mort de Maurane

 

Michel Fugain, Catherine Lara, Céline Dion, Lara Fabian, Hélène Segara… Les réactions attristées du monde de la chanson sont nombreuses.

Le monde de la chanson française pleurait Maurane, mardi 8 mai. La chanteuse belge a été trouvée morte lundi soir à son domicile de Bruxelles. Elle venait d’amorcer, à 57 ans, son retour sur scène après plus de deux ans d’absence. De Michel Fugain à Catherine Lara, en passant par Céline Dion, Lara Fabian, Hélène Segara ou Christophe Willem, les réactions attristées du monde de la chanson affluaient sur les réseaux sociaux et les radios. « Je suis dévastée d’entendre cette nouvelle. C’est terrible. On a quarante ans d’amitié », a réagi Catherine Lara sur la radio française Europe 1, racontant avoir trouvé Maurane « fatiguée » lors de leur ultime rencontre, il y a trois semaines. « Mais elle m’a parlé du futur, elle m’a dit qu’elle préparait un album de Jacques Brel, qu’elle rechantait. Elle me semblait aller beaucoup mieux de ce point de vue-là », a ajouté l’auteure et interprète du tube La Rockeuse de diamants, comptant parmi les nombreuses artistes avec qui Maurane avait chanté en duo.   Au Canada, la chanteuse Lara Fabian a salué une artiste « rare »« plus grande que la musique »« Je suis assise ici dans mon petit bureau tout blanc à Montréal, je ne veux pas réaliser que tu n’es plus, je ne peux pas. Je me dis que tu vas appeler et m’engueuler, parce qu’on ne se voit pas assez », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.   En Belgique, artistes et politiques francophones étaient unanimes pour saluer« une très grande voix »« Une artiste engagée nous a quittés cette nuit, Maurane, une chanteuse hors du commun, une voix inspirante, une personnalité attachante », a tweeté à l’aube le premier ministre, Charles Michel.

Maurane, connue depuis la fin des années 1980 pour sa participation à une nouvelle version de la comédie musicale Starmania, coproduite par Michel Berger, avait dû mettre sa carrière entre parenthèses en 2015 à cause de « problèmes de cordes vocales », selon l’agence de presse Belga. Mais elle venait d’amorcer son retour, annoncé avec enthousiasme ces derniers jours sur les réseaux sociaux.   Mardi matin, le chanteur Michel Fugain s’est dit « dévasté »« On ne s’attend pas à ce que quelqu’un qui fait partie de sa famille disparaisse comme ça d’un coup alors qu’on n’est pas là », a-t-il déclaré à la radio RTL.

« Le choc est brutal, tant j’ai son visage et le son de sa voix gravés dans ma mémoire, mélange de douceur éternelle et de désillusion sur la vie », a réagi Christophe Willem sur son compte Instagram à côté d’une photo en noir et blanc de la chanteuse belge.« Je ne peux pas croire que jamais plus nos voix ne s’élèveront ensemble », a regretté la chanteuse Hélène Segara :

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité« Le rire, les vannes, la voix de Mauranne ». Que tu vas nous manquer. Je pense à Lou [la fille de Maurane]. Je pense à toi. A nos fou rires. Repose-toi sans souffrance ma copine #Maurane #RIP ».« Quelle tristesse de ne plus entendre le rire, les vannes, la voix de #Maurane. Ces images prennent aujourd’hui une autre dimension », a également tweeté l’animateur Nagui. Née le 12 novembre 1960 à Ixelles d’une mère pianiste et d’un père directeur d’une académie de musique, Claudine Luypaerts, la future Maurane, avait grandi à Scharbeek, autre commune de Bruxelles à laquelle elle était restée fidèle. Le bourgmestre (maire) de la commune, Bernard Clerfayt, joint par l’Agence France-Presse, s’est dit « très affecté par cette disparition inopinée, surprenante ». « C’est une personne très attachante, une très belle artiste, même si elle a eu des hauts et des bas dans sa carrière », a ajouté l’élu, dont le fils était camarade de classe en primaire de Lou, la fille de Maurane, née en 1993.

Hits: 35