Donald and kim des copains…

Editorial

Donald Trump et Kim Jong-un : Un accord historique

Après des décennies de tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, Donald Trump et Kim Jong-un se sont rencontrés mardi à Singapour. “Nous allons avoir une relation formidable”, a promis le dirigeant américain après une poignée de main historique relayée par tous les journaux du monde  ayant débouché sur un accord de dénucléarisation auquel peu de monde croyait . Il est vrai que les Polynésiens préfèrent se régaler des bisbilles de Tapura à Tapura et de savoir qu’à peine élu, le président du pays menace de démissionner, ou de savoir que James Heault, journaliste de la Première a manoeuvré d’une main de maître en touchant le gros lot.

Pour en revenir à Kim et Donald  “le feu et la fureur” , les invectives et les déchaînements hystériques sont du passé , des histoires anciennes par rapport à ce qui s’est passé à Singapour hier en laissant le monde  stupéfait.

 En vérité, celui que toute la presse  prenait pour un “rigolo fantasque”  Donald Trump, vient de remporter la palme d’Or d’une victoire, qu’aucun président des Etats Unis ou d’ailleurs dans le passé, n’avait réussi à arracher. Dans la foulée le président américain a invité publiquement Kim Jong-un à la Maison Blanche, ce qui serait évidemment un autre déplacement historique pour le leader nord-coréen qui vient d’assurer  sa place dans le monde des grands avec le sacre de Donald Trump qui a évité ainsi à son pays et à la péninsule coréenne une guerre  souvent frôlée et ce, au bout de quatre heures d’entretien…

A la mode américaine il ne s’appelle pas “monsieur le président” mais Kim et Donald. et lundi soir le dirigeant nord-coréen à la tête de l’un des pays les plus fermés au monde, s’est même offert une spectaculaire sortie nocturne, ravi comme un enfant, en visitant les hauts lieux touristiques de la ville de Sigapour.

Puis le lendemain, devant un mur de drapeau américain et nord coréen, dans une salle d’un palace “hautement sécurisé” ils se sont entretenus pendant près de quatre heures : 45 minutes en tête à tête puis réunion de travail plus formelle , suivie d’un déjeuner. L’une des rares informations distillée à la presse fut le menu, un savant mélange de mets occidentaux et asiatiques, cocktail de crevettes, porc croustillant sauce aigre-douce et tarte tropézienne.

 L’objectif affiché par Washington était de mettre fin à un conflit dangereux entre les deux Corée et obtenir la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible”d’un pays cadenassé dans ses frontières. Et selon les dernières informations, c’est bien ce que Donald Trump a réussi à faire signer par Kim Jong-un ! ( lire ci-dessous l’accord signé)

Reste à savoir sous quelles conditions. Sanctions levées sans aucun doute, aides au peuple nord coréen qui vit dans la misère et la peur. Mais quoi qu’il en soit, le président américain a gagné ses galons lui aussi, au grand dam de Justin et Emmanuel !

Hits: 24