Histoires droles de l’Echo

 

 

 

C’est un Suisse qui rentre chez lui le soir. Sa femme lui dit :    – Tu sais, aujourd’hui y a un type qui est venu. – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit  – Rien. Il est entré et il m’a attrapée.
– Et qu’est-ce qu’il a dit ?   – Rien. Il m’a enlevé tous mes vêtements.   – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit ? – Rien. Il m’a jetée sur le divan et m’a prise par tous les côtés.   – Et qu’est-ce qu’il a dit ?
– Rien. Après, il est reparti – Et qu’est-ce qu’il a dit ?  – Rien du tout.
– Mais alors, on ne saura jamais pourquoi il est venu.

Un Belge demande à sa femme : 
– Chérie, ça te dirait de faire l’amour à trois ?
– Pourquoi pas, je n’ai jamais essayé.- Alors on y va. Un, deux, trois !

 —————————————————————————–

 

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail: 
– Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi : très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois. – Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit : Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin.

—————————————————-

 

Un homme demande à son médecin :Et ça va me coûter combien, ce nouveau traitement qui pourrait guérir ma belle-mère ? 
– Entre 3000 et 4 000 euros.
– Laissez tomber, docteur. Les pompes funèbres m’ont fait une offre plus raisonnable ! ————————————————————–


Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.Comme il n’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s’approche du curé et lui demande :   – Excusez-moi, mon père, je sais qu’il est d’usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne saispas ce que les gens donnent en général. – Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.  – A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé.
– Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.

 —————————————————–

 

Une blonde va consulter son psy : 

– Cette nuit, j’ai encore fait un rêve terrifiant qui me poursuit depuis l’enfance, docteur.  – Racontez-moi ça.  – Je suis devant une porte que je dois absolument ouvrir. Alors je pousse, je pousse et j’ai beau pousser de toutes mes forces, elle refuse de s’ouvrir.  – Hummm… Je vois…  – Ça dure comme ça toute la nuit et au réveil je suis complètement épuisée et dans un état d’angoisse indescriptible. C’est grave, docteur ? 
– Intéressant… Même à moi, ça me fout la trouille. Et sur cette porte, il y a quelque chose d’écrit ?  – Oui… Il y a écrit : “TIREZ”.

 —————————————————————–

 

Papy explique à son petit-fils : Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière.Quand je n’ai pas d’appétit, je bois un pastis Quand j’ai une baisse de tension, je bois du blanc. Quand j’ai un peu trop de tension, je bois du rouge.Quand je fais de la tachycardie, je bois un grand verre de whisky.Quand j’ai un coup de froid, je bois du grog.Quand j’ai une indigestion, je bois un verre de cognac.Papy, et quand c’est que tu bois de l’eau ?Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue !

—————————————————–

 

En Grèce, un touriste veut visiter un monastère orthodoxe perché au sommet d’une falaise vertigineuse.
On l’installe dans une nacelle accrochée à une simple corde, et en haut deux moines tournent une manivelle pour le hisser.
En cours de route le touriste constate que la corde est complètement usée.
Quand il arrive enfin, livide, il demande au moine :
– La corde vous la changez régulièrement ?
– Bien sûr ! Chaque fois qu’elle casse !

—————————————————–

 

 

Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.
– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Un accident de voiture. Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.
– Mon pauvre ! C’est épouvantable !
L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :
– C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien. J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !
– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

Bien sûr que non ! La semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…

 ———————————————————

 Urgences :
Un homme est transporté aux urgences à l’hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
– Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.
– Figurez-vous que j’étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.Alors machinalement, j’ai porté le fer à mon oreille et j’ai fait : « Allô ! »
– D’accord pour l’oreille droite, je comprends, mais l’autre ?
– L’autre, c’est quand j’ai voulu appeler l’ambulance.

————————————————————

 Après les blondes…. Le blond
Dans une discothèque, un vieux-beau blond appelle le barman et lui dit :
– La fille en rouge là-bas, apportez-lui un scotch de ma part.
– Comme vous voudrez monsieur, mais je vous signale qu’elle est lesbienne…
– Le barman sert la fille qui remercie d’un signe de tête. Alors le dragueur se lève, va vers elle avec son plus beau sourire ravageur et lui dit :- Vous êtes d’où en Lesbie ?

——————————————————————————

 

 

QUAND  ON EST PROF, IL VAUT MIEUX AVOIR LE SENS DE L’HUMOUR  !

–  Quel est le plus grand navigateur au monde ?    Internet Explorer !
——————————  ——————
-Quelle  est la capitale de Taïwan ?
–  Made-In
——————————  ————–
–  De quelle œuvre est issue la phrase “To be or not to be” ?
–  De “Questions pour un champion”.
——————————  —————
–  Pourquoi dit-on de Jules César qu’il était un dictateur ?
–  Car il savait dicter plusieurs lettres à la fois ; il était très  rapide.
——————————  ————–
–  Quelle est la taille de Hong-Kong ?
–  10 m, peut-être plus ; il est très grand !
——————————  ————
–  Qui était Léonard De Vinci ?
–  Un très grand écrivain ; son œuvre principale est Da Vinci  Code.
——————————  ————–
–  Qui était Galilée ?
–  Un grand savant. Avant lui, la terre ne tournait pas.
——————————  ————-
–  Qui était le Général de Gaulle ?
–  Un homme dans le dictionnaire. Il fut un protestant très pratiquant,  catholique même.
C’est  pourquoi il a été enterré dans un village avec deux églises, à  Colombay.
——————————  ————
–  Expliquez-moi la règle des probabilités.
–  C’est une règle mathématique mais on ne sait si elle existe ou  pas.
–  Vous êtes certain ?
–  Eh non, puisqu’elle n’est que probable !
——————————  ————-
–  Quelles sont les trois grandes périodes de l’humanité ?
–  L’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite. Ce dernier  est le plus court je crois.
——————————  ————
–  Comment est mort Napoléon ?
–  Il a été décapité, comme Bonaparte et tous les rois,  d’ailleurs.
——————————  ———
–  Parlez-moi des croisades.
–  C’est un voyage organisé. Il a été organisé par le Pape pour que les  chrétiens se rencontrent et discutent entre eux.
——————————  ————-
–  Pouvez-vous me parler de l’âge de pierre ?
–  Oui, Pierre avait entre 30 et 35 ans ; c’était un des apôtres du  Christ.
——————————  ———-
–  Parlez-moi de la Révolution française.
–  Les Français s’insurgent ; ils prennent la Bastille. Cela se termine le 14  juillet avec des feux d’artifice.
——————————  ————-
–  Qui a inventé le zéro ?
–  Personne ne le sait. On peut dire que devant, il ne sert pas à grand-chose  mais il est très utile car c’est le seul chiffre qui permet de compter  jusqu’à 1. Sans lui, on aurait commencé à 2.
——————————  ————
–  La solidarité sociale a poussé l’Etat français à construire des  H&M.
——————————  ————
–  Un ovale est presque rond mais quand même pas.
——————————  ————-
–  La décolonisation est quelque chose de nécessaire, car on ne peut laisser  les enfants en colonies de vacances toute l’année.
——————————  ———–
–  Si De Gaulle n’apparait pas sur les photos de la conférence de Yalta c’est  parce que c’est lui qui les a faites… évidemment !
——————————  ———–
–  Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par  l’occupation
——————————  ————-
Et  ma préférée :

Parlez-moi  des capacités du cerveau
–  Le cerveau a des capacités tellement étonnantes que, aujourd’hui, presque  tout le monde en a un.
–  “Je n’en suis pas persuadé ” a répondu le professeur.

Quand humour rime avec culture, c’est un miel !

Alors moi je rajouterai cette phrase de Robert Surcouf, célèbre corsaire Malouin, répondant à un amiral britannique qui prétendait ceci : “Vous les Français vous vous battez pour l’argent, nous Anglais, nous nous battons pour l’honneur !!!”
Et Robert Surcouf de répondre : “Monsieur, chacun se bat pour ce qu’il n’a pas!!!”

———————————————————————-


>    Lors d’un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :
>     « Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l’échafaud ou de la syphilis. »
>      Réplique de Wilkes :
>    « Cela dépend, monsieur si j’embrasse vos principes ou votre maîtresse. »
>  
 


Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill :
« Monsieur Churchill, vous êtes ivre ! »
Réplique de Churchill :
Et vous, Madame, vous êtes laide… Mais moi, demain, je serai sobre ! »
——————————————————-

 

   Cindy Crawford à Amanda Lear lors d’un cocktail :
« Merci de m’avoir envoyé votre livre, je l’ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l’a écrit ? »
Réplique d’Amanda :
« Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l’a lu ? »
——————————————————–

 


Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit :
« Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence. »
Réplique de sa femme :
« Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois. »
————————————————————————– 

 


Churchill fit un jour la remarque suivante à son George Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) :« À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre. »
Réplique de Shaw :  « À vous voir, tout le monde pourrait penser que c’est vous qui en êtes la cause. »
——————————————————–

 

    Lors d’une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill ), Lady Astor, l’icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n’était pas réputé pour son affection pour le sujet.Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s’écria :« Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre ! » Réplique du tac au tac de Churchill : « Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais ! »

————————————————–

 Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière.
« Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide, » déclare galamment le spirituel Sacha.
« Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide. «

—— Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous   demandait une vieille coquette à l’homme célèbre.
Réponse :  -«Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez ?”

————————————————————————–

 

 

C’est un Suisse qui rentre chez lui le soir. Sa femme lui dit :    – Tu sais, aujourd’hui y a un type qui est venu. 
– Ah oui ? Et qu
’est-ce qu’il a dit  – Rien. Il est entré et il m’a attrapée. 
– Et qu
’est-ce qu’il a dit ?   – Rien. Il m’a enlevé tous mes vêtements.   – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Il m
’a jetée sur le divan et m’a prise par tous les côtés.   – Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Après, il est reparti – Et qu
’est-ce qu’il a dit ?  – Rien du tout. 
– Mais alors, on ne saura jamais pourquoi il est venu.
Un Belge demande à sa femme : 
– Chérie, ça te dirait de faire l’amour à trois ?
– Pourquoi pas, je n’ai jamais essayé.- Alors on y va. Un, deux, trois !

 —————————————————————————–

 

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail: 
– Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi : très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois.
– Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit : Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin.

—————————————————-

 

Un homme demande à son médecin :Et ça va me coûter combien, ce nouveau traitement qui pourrait guérir ma belle-mère ? 
– Entre 3000 et 4 000 euros.
– Laissez tomber, docteur. Les pompes funèbres m’ont fait une offre plus raisonnable ! ————————————————————–


Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.Comme il n
’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s’approche du curé et lui demande :   – Excusez-moi, mon père, je sais qu’il est d’usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne saispas ce que les gens donnent en général. – Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.  – A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé. 
– Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.

 —————————————————–

 

Une blonde va consulter son psy : 

– Cette nuit, j’ai encore fait un rêve terrifiant qui me poursuit depuis l’enfance, docteur.  – Racontez-moi ça.  – Je suis devant une porte que je dois absolument ouvrir. Alors je pousse, je pousse et j’ai beau pousser de toutes mes forces, elle refuse de s’ouvrir.  – Hummm… Je vois…  – Ça dure comme ça toute la nuit et au réveil je suis complètement épuisée et dans un état d’angoisse indescriptible. C’est grave, docteur ? 
– Intéressant… Même à moi, ça me fout la trouille. Et sur cette porte, il y a quelque chose d’écrit ?  – Oui… Il y a écrit : “TIREZ”.

 —————————————————————–

 

Papy explique à son petit-fils : Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière.Quand je n’ai pas d’appétit, je bois un pastis Quand j’ai une baisse de tension, je bois du blanc. Quand j’ai un peu trop de tension, je bois du rouge.Quand je fais de la tachycardie, je bois un grand verre de whisky.Quand j’ai un coup de froid, je bois du grog.Quand j’ai une indigestion, je bois un verre de cognac.Papy, et quand c’est que tu bois de l’eau ?Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue !

—————————————————–

 

En Grèce, un touriste veut visiter un monastère orthodoxe perché au sommet d’une falaise vertigineuse.
On l’installe dans une nacelle accrochée à une simple corde, et en haut deux moines tournent une manivelle pour le hisser.
En cours de route le touriste constate que la corde est complètement usée.
Quand il arrive enfin, livide, il demande au moine :
– La corde vous la changez régulièrement ?
– Bien sûr ! Chaque fois qu’elle casse !

—————————————————–

 

 

Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.
– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Un accident de voiture. Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.
– Mon pauvre ! C’est épouvantable !
L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :
– C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien. J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !
– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

Bien sûr que non ! La semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…

 ———————————————————

 Urgences :
Un homme est transporté aux urgences à l’hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
– Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.
– Figurez-vous que j’étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.Alors machinalement, j’ai porté le fer à mon oreille et j’ai fait : « Allô ! »
– D’accord pour l’oreille droite, je comprends, mais l’autre ?
– L’autre, c’est quand j’ai voulu appeler l’ambulance.

————————————————————

 Après les blondes…. Le blond
Dans une discothèque, un vieux-beau blond appelle le barman et lui dit :
– La fille en rouge là-bas, apportez-lui un scotch de ma part.
– Comme vous voudrez monsieur, mais je vous signale qu’elle est lesbienne…
– Le barman sert la fille qui remercie d’un signe de tête. Alors le dragueur se lève, va vers elle avec son plus beau sourire ravageur et lui dit :- Vous êtes d’où en Lesbie ?

——————————————————————————

 

 

QUAND  ON EST PROF, IL VAUT MIEUX AVOIR LE SENS DE L’HUMOUR  !

–  Quel est le plus grand navigateur au monde ?    Internet Explorer !
——————————  ——————
-Quelle  est la capitale de Taïwan ?
–  Made-In
——————————  ————–
–  De quelle œuvre est issue la phrase “To be or not to be” ?
–  De “Questions pour un champion”.
——————————  —————
–  Pourquoi dit-on de Jules César qu’il était un dictateur ?
–  Car il savait dicter plusieurs lettres à la fois ; il était très  rapide.
——————————  ————–
–  Quelle est la taille de Hong-Kong ?
–  10 m, peut-être plus ; il est très grand !
——————————  ————
–  Qui était Léonard De Vinci ?
–  Un très grand écrivain ; son œuvre principale est Da Vinci  Code.
——————————  ————–
–  Qui était Galilée ?
–  Un grand savant. Avant lui, la terre ne tournait pas.
——————————  ————-
–  Qui était le Général de Gaulle ?
–  Un homme dans le dictionnaire. Il fut un protestant très pratiquant,  catholique même.
C’est  pourquoi il a été enterré dans un village avec deux églises, à  Colombay.
——————————  ————
–  Expliquez-moi la règle des probabilités.
–  C’est une règle mathématique mais on ne sait si elle existe ou  pas.
–  Vous êtes certain ?
–  Eh non, puisqu’elle n’est que probable !
——————————  ————-
–  Quelles sont les trois grandes périodes de l’humanité ?
–  L’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite. Ce dernier  est le plus court je crois.
——————————  ————
–  Comment est mort Napoléon ?
–  Il a été décapité, comme Bonaparte et tous les rois,  d’ailleurs.
——————————  ———
–  Parlez-moi des croisades.
–  C’est un voyage organisé. Il a été organisé par le Pape pour que les  chrétiens se rencontrent et discutent entre eux.
——————————  ————-
–  Pouvez-vous me parler de l’âge de pierre ?
–  Oui, Pierre avait entre 30 et 35 ans ; c’était un des apôtres du  Christ.
——————————  ———-
–  Parlez-moi de la Révolution française.
–  Les Français s’insurgent ; ils prennent la Bastille. Cela se termine le 14  juillet avec des feux d’artifice.
——————————  ————-
–  Qui a inventé le zéro ?
–  Personne ne le sait. On peut dire que devant, il ne sert pas à grand-chose  mais il est très utile car c’est le seul chiffre qui permet de compter  jusqu’à 1. Sans lui, on aurait commencé à 2.
——————————  ————
–  La solidarité sociale a poussé l’Etat français à construire des  H&M.
——————————  ————
–  Un ovale est presque rond mais quand même pas.
——————————  ————-
–  La décolonisation est quelque chose de nécessaire, car on ne peut laisser  les enfants en colonies de vacances toute l’année.
——————————  ———–
–  Si De Gaulle n’apparait pas sur les photos de la conférence de Yalta c’est  parce que c’est lui qui les a faites… évidemment !
——————————  ———–
–  Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par  l’occupation
——————————  ————-
Et  ma préférée :

Parlez-moi  des capacités du cerveau
–  Le cerveau a des capacités tellement étonnantes que, aujourd’hui, presque  tout le monde en a un.
–  “Je n’en suis pas persuadé ” a répondu le professeur.

Quand humour rime avec culture, c’est un miel !

Alors moi je rajouterai cette phrase de Robert Surcouf, célèbre corsaire Malouin, répondant à un amiral britannique qui prétendait ceci : “Vous les Français vous vous battez pour l’argent, nous Anglais, nous nous battons pour l’honneur !!!”
Et Robert Surcouf de répondre : “Monsieur, chacun se bat pour ce qu’il n’a pas!!!”

———————————————————————-


>    Lors d’un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :
>     « Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l’échafaud ou de la syphilis. »
>      Réplique de Wilkes :
>    « Cela dépend, monsieur si j’embrasse vos principes ou votre maîtresse. »
>  
 


Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill :
« Monsieur Churchill, vous êtes ivre ! »
Réplique de Churchill :
Et vous, Madame, vous êtes laide… Mais moi, demain, je serai sobre ! »
——————————————————-

 

   Cindy Crawford à Amanda Lear lors d’un cocktail :
« Merci de m’avoir envoyé votre livre, je l’ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l’a écrit ? »
Réplique d’Amanda :
« Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l’a lu ? »
——————————————————–

 


Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit :
« Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence. »
Réplique de sa femme :
« Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois. »
————————————————————————– 

 


Churchill fit un jour la remarque suivante à son George Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) :« À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre. »
Réplique de Shaw :  « À vous voir, tout le monde pourrait penser que c’est vous qui en êtes la cause. »
——————————————————–

 

    Lors d’une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill ), Lady Astor, l’icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n’était pas réputé pour son affection pour le sujet.Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s’écria :« Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre ! » Réplique du tac au tac de Churchill : « Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais ! »

————————————————–

 

 Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière.
« Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide, » déclare galamment le spirituel Sacha.
« Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide. «

———————————————————————-

 Je ne sais plus quel animateur de télé pose cette question fondamentale à Michel Blanc :
« Être chauve, est-ce un handicap ? »
« Je suis chauve, mais j’ai une queue de cheval ! »  

 


Au Conservatoire national d’art dramatique, Louis Jouvet, professeur, à François Périer, jeune élève :     – Si Molière voit comment tu interprètes ton Don Juan, il doit se retourner dans sa tombe.   Et Périer de répliquer du même ton :  – Comme vous l’avez joué avant moi, ça le remettra en place.

————————————————-
Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous   demandait une vieille coquette à l’homme célèbre.
Réponse :
-«Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez ?”

————————————————————————–

 24/24 7 jours sur 7 www.echodufrioul.eu

C’est un Suisse qui rentre chez lui le soir. Sa femme lui dit :    – Tu sais, aujourd’hui y a un type qui est venu. 
– Ah oui ? Et qu
’est-ce qu’il a dit  – Rien. Il est entré et il m’a attrapée. 
– Et qu
’est-ce qu’il a dit ?   – Rien. Il m’a enlevé tous mes vêtements.   – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Il m
’a jetée sur le divan et m’a prise par tous les côtés.   – Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Après, il est reparti – Et qu
’est-ce qu’il a dit ?  – Rien du tout. 
– Mais alors, on ne saura jamais pourquoi il est venu.

Un Belge demande à sa femme : 
– Chérie, ça te dirait de faire l’amour à trois ?
– Pourquoi pas, je n’ai jamais essayé.- Alors on y va. Un, deux, trois !

 —————————————————————————–

 

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail: 
– Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi : très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois.
– Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit : Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin.

—————————————————-

 

Un homme demande à son médecin :Et ça va me coûter combien, ce nouveau traitement qui pourrait guérir ma belle-mère ? 
– Entre 3000 et 4 000 euros.
– Laissez tomber, docteur. Les pompes funèbres m’ont fait une offre plus raisonnable ! ————————————————————–


Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.Comme il n
’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s’approche du curé et lui demande :   – Excusez-moi, mon père, je sais qu’il est d’usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne saispas ce que les gens donnent en général. – Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.  – A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé. 
– Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.

 —————————————————–

 

Une blonde va consulter son psy : 

– Cette nuit, j’ai encore fait un rêve terrifiant qui me poursuit depuis l’enfance, docteur.  – Racontez-moi ça.  – Je suis devant une porte que je dois absolument ouvrir. Alors je pousse, je pousse et j’ai beau pousser de toutes mes forces, elle refuse de s’ouvrir.  – Hummm… Je vois…  – Ça dure comme ça toute la nuit et au réveil je suis complètement épuisée et dans un état d’angoisse indescriptible. C’est grave, docteur ? 
– Intéressant… Même à moi, ça me fout la trouille. Et sur cette porte, il y a quelque chose d’écrit ?  – Oui… Il y a écrit : “TIREZ”.

 —————————————————————–Papy explique à son petit-fils : Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière.Quand je n’ai pas d’appétit, je bois un pastis Quand j’ai une baisse de tension, je bois du blanc. Quand j’ai un peu trop de tension, je bois du rouge.Quand je fais de la tachycardie, je bois un grand verre de whisky.Quand j’ai un coup de froid, je bois du grog.Quand j’ai une indigestion, je bois un verre de cognac.Papy, et quand c’est que tu bois de l’eau ?Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue !

—————————————————–

 En Grèce, un touriste veut visiter un monastère orthodoxe perché au sommet d’une falaise vertigineuse.
On l’installe dans une nacelle accrochée à une simple corde, et en haut deux moines tournent une manivelle pour le hisser.
En cours de route le touriste constate que la corde est complètement usée.
Quand il arrive enfin, livide, il demande au moine :
– La corde vous la changez régulièrement ?
– Bien sûr ! Chaque fois qu’elle casse !

—————————————————–

 Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.
– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Un accident de voiture. Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.
– Mon pauvre ! C’est épouvantable !
L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :
– C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien. J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !
– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

Bien sûr que non ! La semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…

 ———————————————————

 Urgences :
Un homme est transporté aux urgences à l’hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
– Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.
– Figurez-vous que j’étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.Alors machinalement, j’ai porté le fer à mon oreille et j’ai fait : « Allô ! »
– D’accord pour l’oreille droite, je comprends, mais l’autre ?
– L’autre, c’est quand j’ai voulu appeler l’ambulance.

————————————————————

 Après les blondes…. Le blond
Dans une discothèque, un vieux-beau blond appelle le barman et lui dit :
– La fille en rouge là-bas, apportez-lui un scotch de ma part.
– Comme vous voudrez monsieur, mais je vous signale qu’elle est lesbienne…
– Le barman sert la fille qui remercie d’un signe de tête. Alors le dragueur se lève, va vers elle avec son plus beau sourire ravageur et lui dit :- Vous êtes d’où en Lesbie ?

——————————————————————————

 

 

QUAND  ON EST PROF, IL VAUT MIEUX AVOIR LE SENS DE L’HUMOUR  !

–  Quel est le plus grand navigateur au monde ?    Internet Explorer !
——————————  ——————
-Quelle  est la capitale de Taïwan ?
–  Made-In
——————————  ————–
–  De quelle œuvre est issue la phrase “To be or not to be” ?
–  De “Questions pour un champion”.
——————————  —————
–  Pourquoi dit-on de Jules César qu’il était un dictateur ?
–  Car il savait dicter plusieurs lettres à la fois ; il était très  rapide.
——————————  ————–
–  Quelle est la taille de Hong-Kong ?
–  10 m, peut-être plus ; il est très grand !
——————————  ————
–  Qui était Léonard De Vinci ?
–  Un très grand écrivain ; son œuvre principale est Da Vinci  Code.
——————————  ————–
–  Qui était Galilée ?
–  Un grand savant. Avant lui, la terre ne tournait pas.
——————————  ————-
–  Qui était le Général de Gaulle ?
–  Un homme dans le dictionnaire. Il fut un protestant très pratiquant,  catholique même.
C’est  pourquoi il a été enterré dans un village avec deux églises, à  Colombay.
——————————  ————
–  Expliquez-moi la règle des probabilités.
–  C’est une règle mathématique mais on ne sait si elle existe ou  pas.
–  Vous êtes certain ?
–  Eh non, puisqu’elle n’est que probable !
——————————  ————-
–  Quelles sont les trois grandes périodes de l’humanité ?
–  L’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite. Ce dernier  est le plus court je crois.
——————————  ————
–  Comment est mort Napoléon ?
–  Il a été décapité, comme Bonaparte et tous les rois,  d’ailleurs.
——————————  ———
–  Parlez-moi des croisades.
–  C’est un voyage organisé. Il a été organisé par le Pape pour que les  chrétiens se rencontrent et discutent entre eux.
——————————  ————-
–  Pouvez-vous me parler de l’âge de pierre ?
–  Oui, Pierre avait entre 30 et 35 ans ; c’était un des apôtres du  Christ.
——————————  ———-
–  Parlez-moi de la Révolution française.
–  Les Français s’insurgent ; ils prennent la Bastille. Cela se termine le 14  juillet avec des feux d’artifice.
——————————  ————-
–  Qui a inventé le zéro ?
–  Personne ne le sait. On peut dire que devant, il ne sert pas à grand-chose  mais il est très utile car c’est le seul chiffre qui permet de compter  jusqu’à 1. Sans lui, on aurait commencé à 2.
——————————  ————
–  La solidarité sociale a poussé l’Etat français à construire des  H&M.
——————————  ————
–  Un ovale est presque rond mais quand même pas.
——————————  ————-
–  La décolonisation est quelque chose de nécessaire, car on ne peut laisser  les enfants en colonies de vacances toute l’année.
——————————  ———–
–  Si De Gaulle n’apparait pas sur les photos de la conférence de Yalta c’est  parce que c’est lui qui les a faites… évidemment !
——————————  ———–
–  Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par  l’occupation
——————————  ————-
Et  ma préférée :

Parlez-moi  des capacités du cerveau
–  Le cerveau a des capacités tellement étonnantes que, aujourd’hui, presque  tout le monde en a un.
–  “Je n’en suis pas persuadé ” a répondu le professeur.

Quand humour rime avec culture, c’est un miel !

Alors moi je rajouterai cette phrase de Robert Surcouf, célèbre corsaire Malouin, répondant à un amiral britannique qui prétendait ceci : “Vous les Français vous vous battez pour l’argent, nous Anglais, nous nous battons pour l’honneur !!!”
Et Robert Surcouf de répondre : “Monsieur, chacun se bat pour ce qu’il n’a pas!!!”

———————————————————————-


>    Lors d’un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :
>     « Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l’échafaud ou de la syphilis. »
>      Réplique de Wilkes :
>    « Cela dépend, monsieur si j’embrasse vos principes ou votre maîtresse. »
>  
 


Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill :
« Monsieur Churchill, vous êtes ivre ! »
Réplique de Churchill :
Et vous, Madame, vous êtes laide… Mais moi, demain, je serai sobre ! »
——————————————————-

 

   Cindy Crawford à Amanda Lear lors d’un cocktail :
« Merci de m’avoir envoyé votre livre, je l’ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l’a écrit ? »
Réplique d’Amanda :
« Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l’a lu ? »
——————————————————–

 


Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit :
« Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence. »
Réplique de sa femme :
« Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois. »
————————————————————————– 

 


Churchill fit un jour la remarque suivante à son George Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) :« À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre. »
Réplique de Shaw :  « À vous voir, tout le monde pourrait penser que c’est vous qui en êtes la cause. »
——————————————————–

 

    Lors d’une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill ), Lady Astor, l’icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n’était pas réputé pour son affection pour le sujet.Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s’écria :« Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre ! » Réplique du tac au tac de Churchill : « Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais ! »

————————————————–

 

 Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière.
« Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide, » déclare galamment le spirituel Sacha.
« Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide. «

———————————————————————-

 


Je ne sais plus quel animateur de télé pose cette question fondamentale à Michel Blanc :
« Être chauve, est-ce un handicap ? »
« Je suis chauve, mais j’ai une queue de cheval ! »

———–
>  

 


Au Conservatoire national d’art dramatique, Louis Jouvet, professeur, à François Périer, jeune élève :     – Si Molière voit comment tu interprètes ton Don Juan, il doit se retourner dans sa tombe.   Et Périer de répliquer du même ton :  – Comme vous l’avez joué avant moi, ça le remettra en place.

————————————————-

 


Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous   demandait une vieille coquette à l’homme célèbre.
Réponse :
-«Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez ?”

————————————————————————–

 

 

A la fin d’un dîner organisé par Winston Churchill, le maître d’hôtel du héros de la guerre présente la cave à cigares aux invités. L’un d’entre eux, sans le moindre scrupule, en prend cinq, les met dans sa poche et déclare :
>            “C’est pour la route. »
« Merci d’être venu d’aussi loin, lui lance Churchill. »

 

 

 

 

Hits: 79

Curcum

Curcuma : Le remède naturel du siècle ? (partie 1) Dossier spécial : Le curcuma est-il vraiment le traitement naturel du siècle ? Depuis plusieurs mois, c’est la folie du curcuma !Tout le monde en parle : à la télé, à la radio, dans les journaux.
Et pour une fois tout le monde est d’accord : cette fabuleuse épice indienne est l’un des remèdes naturels les plus prometteurs contre le cancerAlzheimer,l’arthrose, le diabète detype II, et bien d’autres maladies encore.La curcumine serait d’ailleurs un actif si puissant que certains scientifiques l’appellent déjà le « remède naturel du siècle ».
Ses bienfaits pour la santé semblent si extraordinaires que de plus en plus de personnes prennent du curcuma en complément alimentaire, persuadées que celui-ci pourra faire des miracles pour leur santé. Un peu partout, de nouveaux produits à base de curcuma fleurissent. 

Hits: 64

Mélenchon face  aux attaques de Media part

Mélenchon face  aux attaques de Media part

 

Mélenchon : les preuves    «C’est une opération de police politique.» Beaucoup de commentateurs ont critiqué cette déclaration de Jean-Luc Mélenchon, qui stigmatisait la perquisition dont il a été victime mardi dernier. Pourtant, les preuves du complot sont là, claires comme de l’eau de roche, évidentes à quiconque échappe à la pensée unique distillée par des médias aux mains des élites financières. Il s’agissait bien évidemment, en programmant en haut lieu une perquisition le jour du remaniement, de cibler La France insoumise, principale force opposante à Emmanuel Macron, à travers un déploiement de forces organisé par des procureurs soumis au macronisme et agissant sur ordre. Le storytelling est limpide : au sang-froid du régime, qui procède à ses nominations dans la sérénité, s’opposent le désordre et le vacarme qui entourent La France insoumise, auxquels les vociférations de Jean-Luc Mélenchon n’ont bien sûr aucune part.Certains esprits chipoteurs font remarquer que la perquisition en question est la conséquence logique d’un signalement au parquet, très antérieur à l’affaire du remaniement. Mais justement : les complots bien ourdis sont toujours préparés de longue main.Certains esprits exigeants font remarquer que le procureur Molins ne saurait être assimilé à la macronie, puisqu’il a été nommé sous Sarkozy après avoir dirigé le cabinet de Michèle Alliot-Marie, et que son comportement et ses interventions ont suscité un respect général, notamment au moment des attentats qui ont ensanglanté le pays. Mais justement : il faut toujours, dans ce genre de manipulations, s’appuyer sur des hommes qu’on croit au-dessus de tout soupçon…Certains esprits pointilleux soulignent que la perquisition a de surcroît été autorisée par un juge des libertés (JLD), indépendant du pouvoir politique. Mais justement : le maquillage de la réalité suppose d’utiliser en priorité des hommes étrangers au sérail.Certains esprits tatillons font remarquer que la procureure générale de Paris, madame Champrenault, qui a soutenu publiquement la position du parquet et indiqué que cette affaire n’avait pas été préalablement «remontée» à la chancellerie, a elle aussi été nommée avant l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron. Même remarque : seule une femme indépendante du parti au pouvoir pouvait crédibiliser les accusations et permettre ainsi à la machine médiatique, vouée unanimement à la destruction de La France insoumise, de déclencher une campagne alimentée par des journalistes «abrutis» et «menteurs», valets cauteleux de la macronie.Certains esprits méticuleux feront remarquer que plusieurs révélations embarrassantes pour Jean-Luc Mélenchon émanent pourtant de Mediapart, site d’info dont les positions politiques affirmées sont souvent proches des thèmes développés par LFI, et que ses journalistes ont traité tout autant d’affaires concernant En Marche, LR, le PS, les chiraquiens, les lepénistes, les centristes et bien d’autres. Mais justement : on n’est jamais trahi que par ses proches, même quand ils se donnent l’apparence de l’impartialité. D’ailleurs, d’autres révélations provenaient de Radio France, «radio d’Etat» soumise au gouvernement. C’est tout dire.Certains esprits maniaques font remarquer que les deux rédactions de France Info et France Inter ont maintes fois donné les preuves de leur indépendance et que «l’Etat» ne contrôle en rien leur travail. Mais justement : pour accuser avec force, il faut avoir bonne réputation. D’ailleurs, comme par hasard, on a fait médiatiquement coïncider le remaniement avec la perquisition chez Jean-Luc Mélenchon.Certains esprits chagrins feront remarquer que ce sont les inondations de l’Aude qui ont décalé l’annonce du remaniement, initialement prévue lundi et non mardi. Mais justement : qui rend public, amplifie, fait monter en sauce les inondations, sinon le service météo de Radio France, radio d’Etat ? On dit les météorologues neutres : c’est une illusion. Tout est politique, camarade, il faut toujours le rappeler. Et qui nomme ces météorologues, qui les paie, sinon l’Etat ? Rappelons que les bulletins météo sont programmés par les rédacteurs en chef de Radio France, eux-mêmes sous la coupe de la présidente du groupe, une ancienne condisciple d’Emmanuel Macron à l’ENA. La boucle est bouclée !On dira enfin que Macron, quoique jupitérien, n’a guère d’influence sur les intempéries. Sur ce point, La France insoumise admet l’objection. Elle se garde bien, en effet, de tomber dans le complexisme…

Bon Anniversaire

Ils ont souffler la bougie de leur anniversaire Patrick Henry cuisinier Christine Bourne notre collègue de Tahititoday et Guillaume Savalli de APF

 

2018

Hits: 50

La chronique de JL Mattei

La chronique de JL Mattei

 

 

L’Anophèle meurtrière.       

Affirmons la chose tout de suite : les anophèles sont les insectes les plus meurtriers de la planète. Responsables de près de 800 000 décès par an. On estime qu’ils ont provoqué la moitié des morts humaines par parasitage, depuis les origines de l’homme. Imaginez le truc : une guerre de science fiction : un lâcher d’anophèles sur l’ennemi héréditaire du moment ! Une hécatombe sans coup férir. Une guerre soft en quelque sorte, plus meurtrière que l’attaque inattendue et japonaise sur Pearl Harbour !Le genre anophèle, dont l’étymologie signifie “inutile“, regroupe 464 espèces de moustiques de quelques millimètres de long. Ils représentent les vecteurs de la malaria (paludisme).   En 2009, 225 millions de personnes étaient infectées par le plasmodium, le parasite responsable. On recensait 781 000 décès.D’autres insectes, tels que la puce du rat ou la mouche tsé-tsé, fonctionnent sur un modèle similaire. Ils sont vecteurs ( ils transportent) et responsables de centaines de milliers de morts. La mouche tsé tsé (Glossina morsitans) est ainsi responsable de 7000 à 9000 morts par an. Xenopsylla cheopis, ou Nosopsyllus fasciatus, des puces du rat, sont responsables quant à elles, de certaines des plus grandes épidémies de peste de l’histoire. La funestement célèbre peste noire de 1347 – 1352 éradiqua près de 25 millions d’européens (entre 30 et 50% de la population totale).   D’autres insectes prétendent au titre de plus meurtrier dont la majorité sont des espèces d’hyménoptères, abeilles ou frelons dont la particularité consiste à attaquer en groupe. Les canailles ! On recense parmi ceux-ci, les frelons géants japonais (Vespa mandarinia japonica), responsables de 30 à 50 décès par an, et les abeilles africanisées (les abeilles tueuses) de l’espèce hybride issue de Apis mellifera scutellata et Apis mellifera ligustica, responsables de plus de 50 décès par an, surtout aux Etats-Unis et au Brésil. Les différentes espèces de guêpes et d’abeilles occasionnent un nombre de décès de cet ordre également. Les fourmis Siafu et les fourmis de feu sont également de redoutables tueurs, occasionnant plus de 20 décès par an, principalement en Afrique centrale. Que se passe-t-il dans les labos militaires vous demandez-vous ? Nous pouvons l’imaginer. Quelques chercheurs masqués, déguisés en aimables apiculteurs, en éleveurs de puces, ou en entomologistes charmants, se penchent patiemment sur leurs binoculaires en toute innocence. Et ceci : « Pour le développement de la science ! » Dans l’ombre des laboratoires, ils recensent les tueurs. Ils sélectionnent les plus valeureux, les plus lestes. Ils développent leur résistance. Ils imaginent les guerres futures. Elles consisteront, peut-être, à conditionner des anophèles tueuses qui réagiront aux ultra-sons d’un soigneur ingénu, père de famille nombreuse et président d’une association humanitaire ayant pignon sur rue.      Est-ce ainsi que les bêtes sont ? JL Mattei Affaire

 

 

Hits: 57

CV du nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner

CV du nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.
    Christophe Castaner, né le 3 janvier 1966 à Ollioules (Var),

Élu député pour les Alpes-de-Haute-Provence en 2012, il quitte en 2016 le Parti socialiste — dont il était membre depuis 1986 — pour rejoindre le mouvement En marche, conduit par Emmanuel Macron. Il est porte-parole du candidat Macron en vue de l’élection présidentielle de 2017.En mai 2017, il est nommé secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement d’Édouard Philippe. Il se voit retirer le porte-parolat du gouvernement en novembre 2017, après être devenu délégué général de La République en marche(LREM).   Né d’un père militaire et d’une mère femme au foyer, Christophe Castaner est le cadet d’une famille de trois enfants Marié à une femme cadre bancaire, il est père de deux filles À 18 ans, il quitte le foyer familial et reste deux ans à Marseille, où il gagne de l’argent notamment en jouant au poker. Il se lie avec Christian Oraison, un caïd des Alpes-de-Haute-­Provence de la Dream Team abattu de plusieurs balles en 2008 ; il déclare à ce sujet : « C’était mon grand frère, mon protecteur. Il m’appelait l’étudiant »

 Finistère : Deux surfeurs affirment avoir été pris pour cible, par erreur par des chasseurs alors qu’ils se dirigeaient vers la plage de Lostmarc’h

Hits: 139

LE FANTÔME DU SOCIALISME

Le fantôme du socialisme

Près d’un tiers des Français adhèrent à des idées socialisantes, socialistes ou sociales-démocrates, comme on veut. Mais le PS tourne autour de 5% dans les intentions de vote. Cherchez l’erreur… La Fondation Jean-Jaurès, qui vient de scruter les reins et les cœurs des sympathisants, ou ex-sympathisants du PS, se garde de pousser trop loin dans cette direction : ce serait sans doute trop désagréable. Mais le diagnostic qu’elle livre est éclairant : elle met en évidence un espace politique compris entre Mélenchon et Macron qui regroupe, sur le papier, des millions de gens. Mais elle ne décèle rien ni personne, à ce stade, qui l’incarne. Une nouvelle fois, face à ceux qui confondent sociologie et politique, qui croient que les forces partisanes reflètent mécaniquement les forces sociales, «l’autonomie de la superstructure», en jargon ancien, c’est-à-dire la force créatrice ou destructrice de la politique, se confirme, au-delà des soi-disant déterminismes de classe.

Au fil des déconvenues des dernières années, ceux qui se sentent proches du PS sont passés de 22% de sympathisants à 9%. Chiffre catastrophique ? En comparaison dans le temps, assurément. Mais en regard des autres forces politiques, beaucoup moins : LREM se trouve à 14%, le Rassemblement national à 11%, et La France insoumise, qu’on présente comme la principale force d’opposition à gauche, au-dessous du PS à 7%, tout comme Benoît Hamon et son mouvement Génération.s, à 4%. Autrement dit, il existe un champ électoral potentiel indiscutable pour une force politique socialiste. Ce qui manque, ce sont des leaders capables de le cultiver. Ils sont divisés, dispersés, affaiblis, effacés ou inexistants : là est le problème.

Faut-il aller plus à gauche, comme un réflexe militant le préconise à chaque crise ? Pas sûr : contrairement à l’antienne entonnée par les frondeurs en leur temps, les sympathisants proches des idées socialistes sont certes libéraux en matière de mœurs, attachés aux questions sociales et aux services publics, mais tout autant soucieux de laisser aux entreprises la liberté de se développer et d’investir. De la même manière, ils sont attachés à l’Europe telle qu’elle est, même s’ils la souhaitent plus sociale, et favorable au libre-échange (avec une régulation, bien sûr). Nul étatisme, nul souverainisme dans leur ADN politique.

Au fond, ces électeurs en déshérence croient toujours à une économie de marché corrigée par des impératifs de justice sociale, tout autant qu’à un internationalisme de coopération et de régulation. Ce qui manque ? Trois choses, au fond : une doctrine rénovée ; des leaders crédibles ; un rassemblement des forces éclatées façon puzzle entre Mélenchon et Macron. Le socialisme existe toujours, mais en filigrane, comme un fantôme qui cherche un corps. Le Verbe est là, mais non la Chair. La route est toute tracée. Mais Dieu qu’elle est longue !

Hits: 46

La chronique de Jl Matteï

Chronique de JL  Mattei

Le pou du pubis (Phtirus pubis) En argot, le « morpion » ou « morbac » (morbaque)

 

 

L’animal est un pou suceur. Il n’en est pas plus sympathique pour çà ! Il est responsable de la phtiriase : une parasitose. De plus l’animal se moque comme de votre dernière chemise de la propreté corporelle. Sale ou propre vous lui convenez ! De là à conclure qu’il est inutile de se laver…    Le bestiau diffère du pou standard (le « pou de tête » ou le  « pou de corps ») par sa morphologie. Ainsi que par son lieu de résidence… C’est un petit bestiau trapu, long de 2 à 3 mm. Il ressemble à un crabe mais faut avoir de bons yeux !  Il a un thorax très large, des pattes puissantes, des pinces énormes (plus fortes que celles du pou de tête). Un abdomen court et étroit. On le rencontre dans les régions pubienne et autour de l’anus. « On » vous le transmet en général par contact sexuel, mais aussi de barbe à barbe (et oui ! gaffe à certaines pratiques !) Ou, encore, par contact plus ou moins prolongé avec du linge infesté. Les piqûres du morpion, dont les pièces buccales restent, souvent, insérées dans la peau de son hôte, provoquent de petites lésions bleuâtres et un prurit qui, la nuit, se rappelle à l’impétrant ! Quelquefois l’animal est responsable de réactions allergiques sévères. C’est un cachotier : le morpion prend volontiers la couleur de la peau. La femelle pose es lentes sur la base des poils. Les adultes vivent 24 heures hors du contact avec l’homme. Les lentes presque huit jours. Ceci dit c’est un pou comme un autre. Je l’ai dit : Pas vraiment sympa ! Il vaut mieux s’en débarrasser. Et tant pis pour les défenseurs des animaux ! Eux-mêmes, sans doute n’hésiteraient point à les occire. N’oublions pas la chanson non autorisée à la maternelle (mais pour combien de temps ?). Je vous la rappelle :

De profundis morpionibus.

 « Une femme du monde, et qui souvent me laisse           Faire mes quatre voluptés dans ses quartiers de noblesse

M’a sournoisement passé, sur son divan de soie               Des parasites du plus bas étage qui soit…

Sous prétexte de bruit, sous couleur de réclame            Ai-je le droit de ternir l’honneur de cette dame

En chantant sur les toits, et sur l’air des lampions :      “Madame la marquise m’a foutu des morpions ? » 

 Est-ce ainsi que les bêtes sont ?      J-L M.

 

Hits: 51

Un « Gari  babaou »  du Frioul en voyage….

Le coup de gueule de Monti

           Un « Gari  babaou »  du Frioul en voyage….

Lorsque l’on décide de s’offrir un weekend de bonheur en sortant de notre île, il arrive forcément quelques aventures que l’on n’oubliera pas . Samedi je me suis rendu à Saint Tropez pour l’anniversaire d’une petite fille (vous vous en foutez et je comprends) la suite….. Frioul bateau …Gare saint Charles .. Train Toulon ou je retrouve une  journaliste  de Antenne 2 qui va passer le weekend en ma compagnie Un ami nous prête à Toulon un véhicule Mercedes 230 coupé  afin de nous rendre sur Saint Trop….Depuis 15 ans  j’ai abandonné l’idée de tuer des individus en conduisant …J’espérais que mon amie allait prendre le volant… Oui …mais comme la manette électrique pour avancer ou reculer le siège était inutilisable, la copine assise ne pouvait atteindre les pédales Je me suis retrouvé  au  le pilotage  de la Mercedes  automatique…. Inutile de vous préciser que Toulon Saint Tropez « une soixantaine de kilomètres » a l’allure ou je conduisais,  j’ai « emmerdé » tous les gens en partance pour la citée du Bally qui derrière moi klaxonner,  j’en ai entendu de toutes les couleurs,  reste au Frioul « paysano » au lieu d’essayer de faire le beau en coupé cabriolet.. Enfin.. Miraculeusement sans encombre j’arrive dans le village de Brigitte Bardot, je me gare près de la place des lices pour  aller déjeuner  On sort de la voiture et on essaye d’ouvrir le coffre afin  prendre nos bagages….  Ok… allez donc savoir ou se trouve » le putain » de bouton qui actionne l’ouverture du coffre, on essaye toutes les manettes  du véhicule,  on ouvre le capot, on actionne les essuies glaces…Rien .. sauf que l’on attire l’attention des policiers municipaux qui nous demandent à juste raison «  qu’es ce que vous faites ?? et vos papiers SVP .. On explique que ce véhicule a été prêté que les papiers sont dans le coffre que l’on ne peut ouvrir, un de ses auxiliaires de police regarde et me regarde, appuyez sur ce bouton en dessous du coffre…. Cézanne ouvre toi !!!!! par miracle on peut accéder aux bagages..On présente nos pièces d’identités et nos cartes de presse..(Çà impressionne toujours)  Celle de l’Écho du Frioul et de La Provence  fait sourire un des « condés » mais ma copine avec Antenne 2, a plus de succès.  Avant de nous quitter  on demande aux « flics »   s’ils connaissent  un petit restaurant pas trop cher pour des amants attardés par l’âge.. On trouve un établissement sympa avec un menu une trentaine  d’euros, la journaliste d’antenne 2 me dit c’est moi qui paye, je ne veux en aucun cas contrarier les personnes qui m’invitent c’est si rare… On commande un   Tartare a l’italienne      je prends la même chose car n’ayant pas les lunettes pour lire la carte «  je veux faire jeune)  et l’on va  me dit elle, se boire un petit vin, sur la carte….  il est indiqué « Château Lafite  »   37 euros… Bigre,  une affaire les bouteilles se vendent autour des 700 euros , elle commande et bien  entendu on peut vivre au Frioul et aimer les bonnes choses surtout que du Château Lafite ne court pas sur les étagères du caillou fleuri … on envisage même d’acheter une ou deux bouteilles..La belle enfant se lève  a la fin du repas et va payer à la caisse.. J’en profite pour avaler un  verre. Elle revient blême, que se passe t il ? le Château lafitte a 37 euros.. oui …mais … c’était le verre et dans le menu il était spécifié en tout petit  , la bt 280 euros.. Que dire, et bien rien c’est la meilleure façon de se comporter et de faire le canard. Lorsque je renverrai l’ascenseur pour payer un repas je prendrais  sans hésiter une bt de vin rouge Corse a 18 euros…

Hits: 41

melenchon veut se présenter à Marseille avec l’accent parisien

Parlez français, madame !

L’échange est baroque, ou lamentable, comme on voudra. Dans la salle des Quatre-Colonnes de l’Assemblée nationale, Véronique Gaurel, journaliste de France 3 originaire de Toulouse, pose une question à Jean-Luc Mélenchon avec l’accent de sa ville natale : «Il y a quelques mois, vous pointiez les déboires judiciaires de Fillon et de Le Pen sur la 3, et vous disiez que c’était une décadence de la République, hein…» faisant bien sûr référence aux heurts de la veille entre La France insoumise et la justice. «Et alors, répond Mélenchon, qu’esseuh-que ça veut direuh ?» Avant de poursuivre : «C’est quoi votre question madame ? Je ne comprends pas ce que vous voulez dire.» Puis il lui tourne le dos et lance à la cantonade : «Quelqu’un a-t-il une question formulée en français ? Et à peu près compréhensible ? Parce que moi votre niveau me dépasse, je ne vous comprends pas.»

Il est vrai que ces Français qui s’avisent de garder l’accent de leur région, à Marseille par exemple, ont quelque chose d’insupportable. Comment quelqu’un de normal, de bien éduqué (de parisien, quoi…) peut-il comprendre ces phrases chahutées comme un pointu du Vieux-Port par temps de mistral ? Il y a là une survivance archaïque, un obscurantisme linguistique, une atteinte à l’unité de la République. Voyez les films de Robert Guédiguian qui mettent en scène le petit peuple de Marseille : une invraisemblable cacophonie passéiste. Et dire que le réalisateur a soutenu Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle ! Où va-t-ong ? On devrait les sous-titrer, tout comme les films de Pagnol, où seul monsieur Brun parle un français acceptable, ce qui fend à coup sûr le cœur du leader de La France insoumise. Ne parlons pas de Bienvenue chez les ch’tis, entreprise séparatiste bien connue. Ou de feu Claude Nougaro, dissident toulousain et fier de l’être, putain, cong… On devine le calvaire de Jean-Luc Mélenchon à Marseille, dont il est l’élu, contraint d’endurer du soir au matin l’incompréhensible sabir de ses électeurs. Jean-Michel Aphatie, qui a fait de son accent une marque de distinction, et se trouve donc doublement exposé à «la haine» que professe Mélenchon à l’endroit de la gent journalistique – un exemple d’intersectionnalité des luttes… – a trouvé la réponse : tout accent est relatif. Pour lui, dit-il sur Twitter, ce sont les Parisiens qui ont un accent. Juste retour des choses.

Mais la réaction mélenchonienne a peut-être une autre origine : la question de la journaliste avait certes un accent de Toulouse, mais surtout un accent de vérité. Avant d’être renvoyée à sa province arriérée, elle avait entrepris de relever certaines contradictions dans les propos du linguiste insoumis. On se reportera sur ce point à la vidéo éclairante réalisée par le site Huffington Post, qui met en regard les protestations de ces deux derniers jours avec les propos tenus pendant l’affaire Fillon par le même Jean-Luc Mélenchon. «Chacun doit répondre de ses actes… Je n’ai pas d’autre choix que de faire confiance à la justice», disait-il quand on l’interrogeait sur les ennuis de Fillon. Et de stigmatiser ceux qui appelaient «à une émeute contre la justice», de dénoncer Marine Le Pen refusant de se rendre à la convocation des juges et «montrant du doigt les fonctionnaires de police». Les protestations de Fillon étaient factieuses, celles de Mélenchon ressortissent de la «résistance». Vérité en deçà d’une perquisition, erreur au-delà…

Hits: 75

 Une république exemplaire ou une république suicidaire ?

Une république exemplaire ou une république suicidaire ?

 

Sommes-nous en train d’assister au délitement de l’Exécutif du gouvernement Macron ? Ce qui se passe en ce moment en métropole est inquiétant, face à un pouvoir pyramidal qui s’effrite, tant on ne compte plus les ministres qui bondissent hors du gouvernement les uns après les autres, pour ne citer que Hulot, Faisselle, Collomb et d’autres.   Dans cette crise de gouvernance, les incompréhensions fusent de toutes parts. La France traverse des moments difficiles où les sujets mineurs prennent le pas délaissant les sujets majeurs. L’affaire Benalla sur laquelle se sont jetés goulûment les médias  n’en est pas réellement une . C’est un épiphénomène monté en épingle.. Du coup il a stoppé le débat parlementaire sur la révision de la constitution ( révisée déjà 27 fois), un sujet  autrement plus important que de savoir pourquoi le chargé de mission du président avait le droit de porter un brassard “police” !  La grosse interrogation du moment est focalisée sur  Darmanin. Va-t-il remplacer Collomb  à l’Intérieur ? Mais…pourquoi voit-on partout s’étaler la photo du président Macron enlaçant un jeune “black” au corps ruisselant de sueur ? Ce président nouveau s’installe parmi nous sans crier gare. Faut-il qu’il s’encanaille pour que les Français réalisent tout d’un coup qu’il n’est pas le président qui convient réellement à la France ? Nous feignons la surprise, la mort ne serait plus sous Macron ce qu’elle était? La vie non plus et encore moins encore l’homme entre les deux ? Les moeurs dérapent et la loi couronne avec retard et en désordre une évolution qui semble choquante , inéluctable, qui furète dans les couloirs tout en s’écartant souvent de ce qu’elle ne veut pas voir car les infusés, piqués, transfusés d’antan sont de moins en moins nombreux à pardonner les facéties de l’homme que le pouvoir semble avoir fait dérailler comme une locomotive devenue folle au nom de notre identité tricolore. Oui, nous sommes vraiment troublés !

Hits: 75