A La santé d’Antoine Bondin

A la santé d’ Antoine Blondin !

 

Lorsque j’ai débuté le métier de journaleux , De suite Antoine Blondin m’a interrogé .. Journaliste sportif, écrivain, auteur de M. Jadis et de ce qui allait être un chef d’œuvre « Un singe en hiver » j’ai recherché ses écrits et les anecdotes qui ont marqué sa carrière. Faisant fis de ceux qui estiment qu’un journaleux doit choisir entre Boire ou écrire Blondin faisait les deux parfaitement  

     Situé 13 rue du Bac, à Paris, le Bar Bac était l’un des estaminets de prédilection de l’auteur de Monsieur Jadis ou l’école du soir. Pour rendre hommage au romancier et journaliste disparu il y a vingt ans, le 7 juin 1991, Le Figaro Magazine a décidé de poser une plaque en son honneur dans cet établissement de Saint-Germain-des-Prés. A cette occasion, des dizaines de ses amis et admirateurs avaient été conviés. Parmi eux, l’académicien Michel Déon, le dernier des « hussards », qui n’aurait manqué pour rien l’événement.     L’auteur d’Un singe en hiver n’est pas près d’être oublié. Alors qu’une exposition salue sa mémoire à la mairie du VIe arrondissement de Paris et que ressortent, en un ouvrage somptueux enrichi d’une iconographie souvent inédite, L’Humeur vagabonde et Un singe en hiver (La Table Ronde, 388 p., 35 €), Jean Cormier et Symbad de Lassus, petit-fils de l’écrivain, publient un recueil de témoignages infiniment touchants (Blondin : 20 ans déjà !, Editions du Rocher, 206 p., 18,50 €). La preuve que, en 2011, le talent d’Antoine Blondin, la fulgurance de son écriture, son intelligence suprême fascinent encore. Pour Le Figaro Magazine, ceux qui l’ont connu se souviennent.

 

BIOGRAPHIE & INFORMATIONS

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 11 avril 1922
Mort(e) à : Paris , le 7 juin 1991
Biographie :

Romancier et journaliste, Antoine Blondin est connu également sous le pseudonyme Tenorio et reste associé au mouvement des Hussards.
Fils de la poétesse Germaine Blondin et d’un père correcteur d’imprimerie, il est un brillant sujet à l’école, collectionnant les prix et les récompenses. Après des études aux lycées Louis-le-Grand à Paris et Corneille à Rouen, il obtient à la Sorbonne une licence en lettres.   Sous l’Occupation, il est envoyé en Allemagne dans le cadre du STO, qui lui inspire « L’Europe buissonnière » (1949). Avec ce premier roman, il capte l’attention d’auteurs comme Marcel Aymé et Roger Nimier qui lui accordent aussitôt leur amitié. Le livre obtient le Prix des Deux-Magots.D’autres romans suivent (Les Enfants du bon Dieu, L’Humeur vagabonde), qui confirment son talent de plume et la singularité d’un style se situant entre Stendhal et Jules Renard.     Journaliste engagé à droite, il collabore à de nombreux journaux et notamment à la presse monarchiste : Aspects de la France, La Nation française et Rivarol.   Il est aussi lié au groupe des Hussards et participe à l’aventure de La Table ronde.   Il est également journaliste sportif, auteur de nombreux articles parus notamment dans L’Équipe. Il suivra pour ce journal vingt-sept éditions du Tour de France et sept Jeux olympiques.
Il a évoqué avec des accents céliniens la passion de l’alcool dans « Un singe en hiver » (1959), qu’ Henri Verneuil adaptera pour le cinéma trois ans plus tard dans le film du même nom.

Hits: 33

Le temps de Pâques

 

Stop! Pause! Temps mort! À vivre sous perfusion des chaînes d’information, nous sommes envahis par l’obsession d’un monde devenu bête, méchant et suicidaire États-Unis et Russie montrent leurs muscles, Erdogan tape sur les Kurdes comme un sourd et peu de voix s’élèvent, Assad remet les gaz, quant au “fou” de Corée du Nord, il paraît sans limite malgré les bonnes intentions affichées… Un vent mauvais balaie la planète. En France, le risque d’attentat est omniprésent, et pour longtemps. Nous le savons bien. Et voilà que l’antisémitisme tue à nouveau et avec régularité. Quelle honte pour notre pays. Pourtant, nous dénonçons, nous luttons, nous prions, et nous manifestons parfois. Nous espérons, toujours. Ainsi, ce week-end, partagerons-nous autour de Pâques un peu de douceur dans ce monde de brutes. C’est un moment de retrouvailles familiales et amicales, de bons repas, de chasse aux œufs avec les yeux des enfants qui brillent. Pour les chrétiens, c’est l’événement majeur de leur foi. Les juifs aussi sont de la fête car ce samedi ils célèbrent Pessah, l’autre Pâque.Les autres, athées ou de confession différente, vivront aussi un temps ralenti. La France a besoin de souffler, de rire, de ne plus avoir peur de tout car la peur paralyse et empêche de vivre. Ce temps de Pâques peut nous y aider.

 

 

 

 

 

Hits: 36

Les histoires de l’Echo du Frioul

 

Le Pape est sur son lit de mort. Sentant sa dernière heure arrivée, il fait convoquer un assureur et un banquier, parmi les plus renommés de Rome. Il leur demande de venir très vite le voir, ensemble. Dès leur arrivée, on les conduit dans la chambre où repose le Pape et on les fait asseoir de chaque côté du lit.    Le Pape leur lance un regard intense, sourit, puis regarde au plafond.  Ni l’assureur, ni le banquier ne disent mot. Ils semblent touchés que le Pape ait pu penser à eux à cet instant tout en étant très intrigués.  Finalement, n’y tenant plus, l’assureur demande au pape :  “- Saint Père ! Pourquoi sommes-nous là? “   Le Pape, rassemblant ses dernières forces, lui répond très faiblement : “Jésus est mort entre 2 voleurs. Je veux faire comme Lui … “

————————————————————–

 

La belle-mère arrive à la maison et trouve son gendre furieux, en train de faire ses bagages.  Mais qu’est-ce qui arrive ?  – Qu’est-ce qui arrive ? Je vais vous le dire !   – J’ai envoyé un mail à ma femme en disant que je rentrais de voyage aujourd’hui. J’arrive chez moi et devinez ce que je trouve ?.  Votre fille, oui votre fille, ma femme quoi , à poil avec un mec dans notre lit conjugal !  C’est fini, je la quitte !
– Du calme dit la belle-mère ! Il y a quelque chose de bizarre dans cette histoire. Ma fille ne ferait jamais une chose pareille…???? !  Attends, je vais vérifier ce qui s’est passé.  Quelques instants plus tard, la belle-mère est de retour avec un grand sourire  – Alors, je te l’avais dit qu’il devait y avoir une explication simple : Elle n’a pas reçu ton mail !!  

 ——————————————————–

 

Une petite fille marchait tous les jours pour aller et revenir de l’école. Quoique, ce matin là, la température posait question
et que des nuages se formaient, elle se rendit à pied à son école élémentaire. Durant l’après-midi, les vents s’élevèrent et les éclairs apparurent. La Maman de la petite craignait que sa fillette prenne peur en revenant à la maison et que la tempête électrique puisse lui faire du tort.Inquiète, la Maman, s’empressa de prendre la route, en voiture, vers l’école. En route elle vit apparaître sa petite, qui à chaque éclair, s’arrêtait, regardait en haut et souriait. Quelques éclairs se succédèrent rapidement et chaque fois l’enfant regardait vers l’éclair et souriait. Sa mère parvint à ses côtés, baissa sa fenêtre et lui demanda :
– Mais que fais-tu là? Et l’enfant de répondre : “J’essaye d’être belle, car Dieu n’arrête pas de me prendre en photo !”

—————————————————————————————–


Le petit Jésus rentre de l’école avec son relevé trimestriel, et Marie l’examine:- Mathématiques: 3/20, multiplie les petits pains et les poissons. – Chimie: 5/20, change l’eau en vin pour amuser ses petits camarades. – Sport: 4/20, marche sur l’eau pendant les épreuves de natation. Marie, très en colère, regarde Jésus et lui dit: – Eh bien! Mon garçon, tes vacances de Pâques, tu peux faire une croix dessus!

Quelle peine encourt-on pour bigamie ? Deux belles-mères

La belle-mère est à l’agonie à l’hôpital. Le téléphone sonne et le mari répond…
Le docteur : – Monsieur, j’ai une très mauvaise nouvelle pour vous…
La femme juste derrière le mari : – Oh mon Dieu… Qui c’est ? C’est le médecin ? Qu’est-ce qu’il dit ? Le mari : – C’est le Docteur, il dit que ta mère est guérie et qu’elle va revenir à la maison…

Un mari se plaint que sa femme n’affectionne pas sa famille. Surprise elle répond :
– C’est faux ! La preuve, je préfère ta belle-mère à la mienne !

Deux maris discutent :
– Ma belle-mère est un ange
– Tu en as de la chance, la mienne est encore en vie

Un gars dit à un autre :
– J’ai fait couper la queue de mon chien la semaine dernière car ma belle-mère vient samedi.
– Ah oui ? Je ne vois pas le rapport.
– Tu vois, je ne veux surtout qu’elle pense que quelqu’un est content de la voir.

Un mari et sa femme font les courses un samedi après midi :
– Chéri, c’est l’anniversaire de ma mère demain. Si on lui achetait un appareil électrique ?
– Bonne idée ! Qu’est ce que tu penses d’une chaise ?

Comment dit-on « Ma belle-mère ne vient pas dîner ce soir » en anglais ? Yeeessss !

Un gars a décidé de se marier, mais avant de faire sa demande il veut en parler à sa mère…
– Tu sais Maman, j’ai rencontré une fille superbe, je voudrais l’épouser mais j’aimerais quand même que tu la rencontres avant.
– Oui, si tu veux mon fils ” dit la mère.
– Voilà ce qu’on va faire, samedi prochain, je vais venir avec trois copines. Une d’elle est la femme que j’aime. Je ne te dis pas laquelle et on en parle après, d’accord ?
– Oui, si tu veux mon fils, dit la mère. Samedi arrive et il vient avec ses trois copines toutes belles, intelligentes etc. Le dîner se passe, les filles partent.
– Alors Maman, est-ce que tu penses avoir trouvé laquelle est la femme de ma vie ?
Et la mère répond…
– Ce ne serait pas celle qui avait la robe bleue ?
Il est stupéfait de sa réponse…
– C’est bien elle. Mais comment as-tu fait ? Elles sont toutes les trois superbes, gentilles, etc… Comment as-tu fait pour l’identifier tout de suite ?
Et la mère répond…
– J’sais pas… J’l’aime pas !

Un homme va voir son voisin et cogne à sa porte.
Le voisin répond:
– oui ?
– Bonjour, je viens vous voir parce votre chien a mordu ma belle-mère à 2 reprises !
– Ah non ! vous n’êtes pas sérieux ! Je vais m’arranger pour que ça n’arrive plus. Il n’est pas méchant habituellement, voulez-vous vous faire dédommager ?
– Je ne veux pas me faire dédommager, je veux acheter votre chien !

C’est quoi la différence entre une belle-mère et un pit-bull?
– Le rouge à lèvres

Adam et Êve étaient le couple le plus heureux et le plus chanceux de la terre: ni l’un ni l’autre n’avait de belle-mère.

C’est une femme qui rentre à la maison et qui dit à son mari :
– Tu te rends compte, chéri ? Je reviens de chez l’oculiste avec maman, il paraît qu’elle est presbyte !
– Ah ! Ce n’est pas de chance, déjà qu’elle était casse couilles !

Quelle différence entre une belle-mère et le chocolat ?
– Le chocolat constipe, la belle-mère fait….

 

 

 

 

Hits: 38

Nouvelle Gare maritime pour le Frioul

Actuellement, les pontons installés en 2007/2008 ont la forme d’un U qui longe la gare maritime, le quai à droite de la gare maritime et se poursuit par le ponton qui est conservé et raccourci. Il y a actuellement 5 portillons et 5 rampes d’accès, 3 à proximité de la gare : – accès prioritaire résidents, plaisanciers, groupes, – accès touristes, – sortie, et 2 sur le quai de la Fraternité (accès et sortie Pointe Rouge et accès et sortie Estaque) sachant que dans ce cas les navires ont une capacité de 100 places et qu’il n’y a qu’une seule rotation par heure.Dans ce projet, il n’y a plus qu’un seul accès aussi bien pour les embarquements que les débarquements des passagers. Rien que pour le Frioul et le Château d’If, il n’est pas rare en période de pointe qu’il y ait 2 navires qui se présentent simultanément, ce qui représente le débarquement de 400 passagers et l’embarquement de 400 autres quasi simultanément. Autant dire que la gestion des flux de passagers va être hautement problématique avec des conditions de sécurité fortement dégradées.Les résidents et usagers du port du Frioul, s’ils utilisent la salle d’attente, devront ressortir sur le quai de Rive Neuve, c’est-à-dire en remontant les files de passagers en attente aux caisses puis essayer de se faufiler entre les passagers en attente sur le quai de la Fraternité devant l’unique passerelle d’embarquement. Autant dire que la priorité d’embarquement des usagers habituels et des groupes disparaît avec cette nouvelle gare.Les marins ne seront pas mieux traités sans parler des conditions de sécurité pour ramener la caisse de bord à la gare maritime en passant par le quai de la Fraternité au milieu des passagers en transit et de la population qui déambule sur les quais de la Fraternité et de Rive Neuve.Nous ne pouvons que regretter l’absence totale de concertation dans la conception de cette gare totalement inadaptée aux besoins réels des marins et des usagers aussi bien permanents qu’occasionnels. Etait-il vraiment nécessaire de démanteler des pontons qui ont fait la preuve de leur efficacité, dont l’installation à coûté 700 000,00 €, et dépenser 390 000,00 € de plus pour une installation incapable d’assurer un embarquement et un débarquement des passagers dans les meilleures conditions d’efficacité et de sécurité et qu’il faudra inévitablement faire évoluer rapidement au prix de nouveaux investissements ?

Hits: 25

Coup de gueule…. De Dominique Monti

Coup de gueule…. De Dominique Monti

 

Vous en rêviez peut-être. Aujourd’hui, c’est l’antiraciste qui va présenter des excuses. Je vous présente mes excuses, à vous que mon antiracisme dérange. Je suis profondément désolé d’avoir pour valeur le respect des autres et la tolérance. Vous pensez que la tolérance est une valeur de bobos imbéciles  et irresponsables. Je considère que la tolérance, principe porté par Voltaire, Montesquieu, Diderot et tant d’autres, est un principe fondateur de la société française. Désolé. J’en profite pour m’excuser de porter à votre attention l’histoire de vos “blagounettes” et certaines de vos références. Hélas, je me dois de vous le dire, que vous le vouliez ou non, nous héritons d’un système colonial raciste qui a laissé des traces sur notre société. Nous aimerions pouvoir nous voiler la face, après tout nous ne sommes responsable ni de l’esclavage ni de la colonisation (je sais, je sais), vous aimeriez pouvoir faire table rase du passé. Mais nul ne le peut, ni vous ni moi. Le racisme est toujours là dans notre système, dans nos références culturelles, partout. Vous en êtes victimes, peut-être davantage que moi, parce que subtilement, voire à votre insu, il peut vous faire tenir des propos ou agir tel un membre du Ku Klux Klan des années 1960. C’est ainsi qu’un journaliste se peint la face comme on grimait les Noirs au temps de la ségrégation ou qu’un entraîneur de foot fait référence à des stéréotypes que n’aurait sans doute pas renié Adolf Hitler. Cet héritage raciste continue de produire des inégalités dont nous bénéficions. C’est un cadeau empoisonné que vous offre l’Histoire. Je m’en veux, sincèrement, de vous déranger dans votre tranquillité. Souvent, moi aussi j’aimerais faire comme si je n’avais rien entendu. En dénonçant des faits, en signalant des dérapages, je m’en prends aux propos et aux actes racistes. Je ne juge pas la personne en particulier. Je ne pourrais savoir si une personne est ou n’est pas raciste. Je ne suis dans la tête de personne. Hitler aurait très bien pu prétendre avoir organisé la Shoah “à l’insu de son plein gré” ; comment juger des intentions ? Seuls les actes comptent car ils reflètent notre héritage colonialiste et raciste. C’est cet héritage que je combats. C’est ma façon de lancer l’alerte, de faire évoluer notre société et la débarrasser des traces du racisme. Comme Eric Zemmour, vous crierez certainement a “totalitarisme”. Pourtant, je n’ai pas grand-chose à voir avec Staline (ni les idées, ni le pouvoir, pas même la moustache). Je ne suis pas totalitaire ; cela pour la simple et bonne raison que le racisme n’est pas une liberté. Un D.A.R.O. (un droit au racisme opposable) n’a pas encore été inventé. Il n’y a aucun “bon droit” qui permettrait de tenir des propos racistes ou de déverser de la haine. Le racisme n’est pas un droit. Le racisme n’est pas une opinion. Tout acte raciste, fusse-t-il, une blague, est condamnable. Je suis navré. Encore une fois, veuillez m’excuser d’être progressiste. Mais je crois sincèrement au progrès, aux droits de l’homme, etc. Vous avez peut-être oublié que c’est grâce aux combats d’hommes et de femmes épris de fraternité, de tolérance et de justice que nous pouvons jouir de notre liberté. Je tiens à faire le bien, à être du bon côté de l’Histoire… Je manque certainement de cynisme et de cruauté. Bon, je me suis excusée. J’espère que ça vous a fait du bien. Je vous prie sincèrement d’accepter mes excuses de faire le bon samaritain à peu de frais de donner des leçons gratuitement….. Même si je ne compte pas changer (oups).
Echo du Frioul Dominique Monti

Hits: 27

Assemblée générale de Frioul Culture Bien Être

 

L’association Frioul Culture Bien Être a tenu samedi  samedi 17 Mars 2018 son assemblée générale . M. Serge Guillemet président fondateur de cette association essentiellement frioulaise a  regretté que les manifestations de l’année précédente furent assez rares. Depuis 6 années, l’association cherche  sans succès désespérement un local. Il semblerait que les derniers rendez vous avec  des instances municipales vont permettre d’installer un  mobilhom sur un terrain près de la place du marché  qui permettra  d’organiser et gerer les rendez  de l’entité et developper les jardins de la place du Marché . Désireux de d’instaurer un roulement dans la présidence, Mme Yvette Campana a accepté de diriger pendant un premier temps de trois mois afin de negocier avec la mairie les condition du permis d’installation du local associatif et de remettre sur les bons rails Frioul Culture Bien Être  avec M. Jean Montes comme adjoint . Le Rapport moral du Président     Rapport financier présenté par le Président Rapport d’activités     et   Questions diverses ainsi que l’élection des membres du  Conseil d’administration…. furent commentés.

Hits: 23

 Desserte maritime du Frioul un partenariat public privé particulièrement intéressant … pour le partenaire privé

Pourtant l’emballage était séduisant. En mai 2006, lors de la séance du conseil de la communauté urbaine M. Jean-Claude Gaudin, Président, présentait les avantages de son projet de partenariat public privé pour la desserte des îles du Frioul et justifiait le choix du partenaire privé retenu compte tenu notamment des conditions de l’équilibre économique du contrat présentés de façon très séduisante.

INVESTISSEMENTS : Véolia investissait pour 5 260 000 € dans 3 navires transportant au total 600 passagers et une gare maritime au départ du Vieux Port, amortissables sur 30 ans, ce qui signifiait que si la délégation de service public n’était pas renouvelée au bout des 12 ans de contrat, la CUM devrait récupérer la propriété de la gare maritime au prix de sa valeur résiduelle comptable (environ 600 000 €). En revanche, en cas de retard de livraison de la gare, le délégataire serait soumis à une pénalité de 500 € par jour, soit environ 1 800 000 € à ce jour. Les bateaux pourraient également être repris à leur valeur résiduelle comptable soit environ 2 700 000 € sur la base d’un amortissement linéaire sur 30 ans. On voit donc que le recours à un PPP devait permettre d’économiser 2 000 000 € d’investissement sur 12 ans. FONCTIONNEMENT : Sur la base de 310 000 passagers par an, Véolia devait assurer l’équilibre économique de son activité de transport de passagers et dégager une marge bénéficiaire moyenne de 166 866 € par an. Sur cette base, non seulement la CUM ne devait pas participer au financement de l’activité de transport de passagers mais elle devait au contraire encaisser un intéressement aux recettes si ces prévisions étaient dépassées avec une hypothèse d’encaisser 80 % de l’excédent de recettes si cette prévision était dépassée de plus de 20%. Donc aucune participation financière de la CUM prévue au fonctionnement et promesse d’un intéressement aux recettes. Maintenant que vous parvenons au terme de cette délégation du service public, nous pouvons commencer à tirer les enseignements des conditions réelles de son exécution. En matière d’investissement, la société Frioul IF Express n’est pas propriétaire de ses bateaux. En effet, si elle en a bien fait l’acquisition en 2007, elle les a immédiatement revendus à la société SNC MASSILIA, crée en octobre 2007, société sans employé, dont la seule activité consiste en la location de ces 3 navires (pour la somme de 358 000 € en 2016 correspondant au coût d’un amortissement linéaire sur 12 ans) ce qui signifie que leur valeur résiduelle comptable est nulle aussi bien dans les comptes de la société Frioul If Express que de la société SNC MASSILIA. Il sera intéressant de voir comment la Métropole va gérer ce dossier. Pour ce qui concerne la gare maritime, l’ancienne gare du GACM a été maintenue en service. En 2007, des pontons d’accès ont été construits pour 700 000 €. Ils vont être démantelés en 2018 et remplacés par un ponton unique qui va sérieusement dégrader les conditions de sécurité et d’embarquement à bord des navires, pour la somme de 390 000 €. Une nouvelle gare va être mise en service en 2018 pour un coût de 1 953 000 €. Donc les investissements pour la gare sont passés de 1 million à 3 millions d’euros dont près de2

millions qui resteront à la charge du partenaire public, la Métropole en l’occurrence.

 

En matière de fonctionnement, la réalité n’est pas non plus conforme aux espérances. La Chambre régionale des comptes s’inquiétait en 2006 que l’hypothèse de 310 000 passagers par an soit surestimée et que cela entraîne des frais pour la collectivité qui serait alors amenée à compenser le manque à gagner pour le partenaire privé. Le président de la CUM, quant à lui assurait dans son rapport au conseil de communauté qu’il n’y aurait aucune contribution financière de MPM sur la durée du contrat. Pour l’instant, nous n’avons pas encore les derniers comptes financiers de l’entreprise mais nous avons les engagements de la Métropole Aix Marseille Provence pour 2017 et 2018, ce qui nous permet déjà d’avoir une bonne appréciation de la situation. Le nombre de voyageurs transportés, de 379 087 en 2007 a régulièrement dépassé les 400 000 voyageurs par an avec un minimum de 377 040 en 2010 et un maximum de 468 192 en 2015. Nous sommes donc toujours au delà d’un dépassement de + 20 % par rapport aux prévisions de la DSP. En conséquence, nous aurions dû avoir un reversement régulier d’excédent de recettes à la CUM en application des dispositions de la DSP. En fait, sur les 10  premières années, il y a eu un seul reversement de 107 701,00 € en 2009 (sans doute une erreur d’inattention). En revanche la CUM a versé depuis 10 ans 2 220 683,00 € au titre des compensations tarifaires (en application du contrat de DSP) et aura versé sur 12 ans 6 573 876,00 € de contribution au fonctionnement de la société Frioul If Express (en contradiction totale avec les principes de la DSP puisque le délégataire devait assurer l’exploitation de la ligne à ses risques et périls et sans intervention financière de la collectivité !). La Métropole devrait encore verser plus d’un million d’euros de contribution d’exploitation pour les années 2017 et 2018. Il faut souligner que ces 6 millions et demi de subvention de la collectivité publique ne correspondent pas au souci d’assurer la viabilité de l’entreprise puisque sur les 10 premières années d’exploitation, l’entreprise a dégagé un excédent d’exploitation de  3 494 093,00 € et que l’actionnaire unique aura encaissé pour 3 959 000,00 € de dividendes. Par ailleurs, la Métropole prévoit encore de verser à Frioul If Express 4 635 460,00 € au titre du rachat de la gare maritime et des 3 navires soit disant propriété de l’entreprise et en cours d’amortissement, si son contrat n’était pas renouvelé.

En conclusion, nous étions en principe en présence d’un partenariat public privé mutuellement avantageux pour les deux parties puisque le partenaire public n’avait pas d’investissement à réaliser et pas de contribution à verser au fonctionnement de la ligne hormis les compensations tarifaires à caractère social, le partenaire privé ayant quant à lui à investir 5 500 000,00 € dans une gare maritime et 3 navires à mettre en service dans les 18 premiers mois de la DSP et à assurer sa rémunération par l’exploitation du service sans intervention financière de la collectivité. Il devait même reverser une contribution financière si la fréquentation de la ligne s’avérait supérieure à la prévision de 310 000 passagers par an. Au final, le PPP soit disant destiné à économiser 5 500 000,00 € d’investissement aura coûté 6 millions et demi de subvention de fonctionnement et coûtera 4 millions et demi pour récupérer les investissements réalisés.             

          

 

 

 

 

Hits: 27

La gare maritime se met en place

Actuellement, les pontons installés en 2007/2008 ont la forme d’un U qui longe la gare maritime, le quai à droite de la gare maritime et se poursuit par le ponton qui est conservé et raccourci. Il y a actuellement 5 portillons et 5 rampes d’accès, 3 à proximité de la gare : – accès prioritaire résidents, plaisanciers, groupes, – accès touristes, – sortie, et 2 sur le quai de la Fraternité (accès et sortie Pointe Rouge et accès et sortie Estaque) sachant que dans ce cas les navires ont une capacité de 100 places et qu’il n’y a qu’une seule rotation par heure.Dans ce projet, il n’y a plus qu’un seul accès aussi bien pour les embarquements que les débarquements des passagers. Rien que pour le Frioul et le Château d’If, il n’est pas rare en période de pointe qu’il y ait 2 navires qui se présentent simultanément, ce qui représente le débarquement de 400 passagers et l’embarquement de 400 autres quasi simultanément. Autant dire que la gestion des flux de passagers va être hautement problématique avec des conditions de sécurité fortement dégradées.Les résidents et usagers du port du Frioul, s’ils utilisent la salle d’attente, devront ressortir sur le quai de Rive Neuve, c’est-à-dire en remontant les files de passagers en attente aux caisses puis essayer de se faufiler entre les passagers en attente sur le quai de la Fraternité devant l’unique passerelle d’embarquement. Autant dire que la priorité d’embarquement des usagers habituels et des groupes disparaît avec cette nouvelle gare.Les marins ne seront pas mieux traités sans parler des conditions de sécurité pour ramener la caisse de bord à la gare maritime en passant par le quai de la Fraternité au milieu des passagers en transit et de la population qui déambule sur les quais de la Fraternité et de Rive Neuve.Nous ne pouvons que regretter l’absence totale de concertation dans la conception de cette gare totalement inadaptée aux besoins réels des marins et des usagers aussi bien permanents qu’occasionnels. Etait-il vraiment nécessaire de démanteler des pontons qui ont fait la preuve de leur efficacité, dont l’installation à coûté 700 000,00 €, et dépenser 390 000,00 € de plus pour une installation incapable d’assurer un embarquement et un débarquement des passagers dans les meilleures conditions d’efficacité et de sécurité et qu’il faudra inévitablement faire évoluer rapidement au prix de nouveaux investissements ?

Hits: 19

Coup de gueule de Monti

 

Vous en rêviez peut-être. Aujourd’hui, c’est l’antiraciste qui va présenter des excuses. Je vous présente mes excuses, à vous que mon antiracisme dérange.Je suis profondément désolée d’avoir pour valeur le respect des autres et la tolérance. Vous pensez que la tolérance est une valeur de bobos imbéciles  et irresponsables. Je considère que la tolérance, principe porté par Voltaire, Montesquieu, Diderot et tant d’autres, est un principe fondateur de la société française. Désolé. J’en profite pour m’excuser de porter à votre attention l’histoire de vos “blagounettes” et certaines de vos références. Hélas, je me dois de vous le dire, que vous le vouliez ou non, nous héritons d’un système colonial raciste qui a laissé des traces sur notre société. Nous aimerions pouvoir nous voiler la face, après tout nous ne sommes responsable ni de l’esclavage ni de la colonisation (je sais, je sais), vous aimeriez pouvoir faire table rase du passé. Mais nul ne le peut, ni vous ni moi. Le racisme est toujours là dans notre système, dans nos références culturelles, partout. Vous en êtes victimes, peut-êtredavantageque moi, parce que subtilement, voire à votre insu, il peut vous faire tenir des propos ou agir tel un membre du Ku Klux Klan des années 1960. C’est ainsi qu’un journaliste se peint la face comme on grimait les Noirs au temps de la ségrégation ou qu’un entraîneur de foot fait référence à des stéréotypes que n’aurait sans doute pas renié Adolf Hitler. Cet héritage raciste continue de produire des inégalités dont nous bénéficions. C’est un cadeau empoisonné que vous offre l’Histoire. Je m’en veux, sincèrement, de vous déranger dans votre tranquillité. Souvent, moi aussi j’aimerais faire comme si je n’avais rien entendu. En dénonçant des faits, en signalant des dérapages, je m’en prends aux propos et aux actes racistes. Je ne juge pas la personne en particulier. Je ne pourrais savoir si une personne est ou n’est pas raciste. Je ne suis dans la tête de personne. Hitler aurait très bien pu prétendre avoir organisé la Shoah “à l’insu de son plein gré” ; comment juger des intentions ? Seuls les actes comptent car ils reflètent notre héritage colonialiste et raciste. C’est cet héritage que je combats. C’est ma façon de lancer l’alerte, de faire évoluer notre société et la débarrasser des traces du racisme. Comme Eric Zemmour, vous crierez certainement a “totalitarisme”. Pourtant, je n’ai pas grand-chose à voir avec Staline (ni les idées, ni le pouvoir, pas même la moustache). Je ne suis pas totalitaire ; cela pour la simple et bonne raison que le racisme n’est pas une liberté. Un D.A.R.O. (un droit au racisme opposable) n’a pas encore été inventé. Il n’y a aucun “bon droit” qui permettrait de tenir des propos racistes ou de déverser de la haine. Le racisme n’est pas un droit. Le racisme n’est pas une opinion. Tout acte raciste, fusse-t-il, une blague, est condamnable. Je suis navrée. Encore une fois, veuillez m’excuser d’être progressiste. Mais je crois sincèrement au progrès, aux droits de l’homme, etc. Vous avez peut-être oublié que c’est grâce aux combats d’hommes et de femmes épris de fraternité, de tolérance et de justice que nous pouvons jouir de notre liberté. Je tiens à faire le bien, à être du bon côté de l’Histoire… Je manque certainement de cynisme et de cruauté. Bon, je me suis excusée. J’espère que ça vous a fait du bien. Je vous prie sincèrement d’accepter mes excuses de faire le bon samaritain a peu de frais de donner des leçons gratuitement….. Même si je ne compte pas changer (oups).
Echo du Frioul Dominique Monti

Hits: 20

Coup de gueule de Monti

Coup de gueule de Dominique  Monti

 

 

  La vieillesse un mot qu’il m’est impossible d’emmagasiner au fond de ma mémoire…  surtout le jour de mon anniversaire  Je ne peux supporter d’être un sénior, un homme du trois ou quatrième âge et tous les clignotants  indiquent que j’approche a grand pas  des  4 fois 20 ans  ne me dissuade pas d’être  dans  ma  logique :  Phénomène parallèle les gens de mon âge paraissent à mes yeux    plus vieux que moi Je me rends compte  avec difficulté que ma génération approche de ce qui est convenu d’appeler un certain âge.  Les jeunes me vouvoient, me laisse la place dans le bus….  Mais  pour justifier quelques difficultés  d’existence , j’aborde quelques réflexions de bon sens  : Il me semble qu’ils fabriquent des escaliers plus durs qu’autrefois d’ailleurs j’en ai fait la triste expérience en passant a travers un parapet  un soir sous l’effet de quelques fortifiants  de couleur jaune je croyais être un extra  terrestre . Les marches sont plus hautes, il y en a davantage en tout cas il est plus difficile de monter deux marches à la fois  et aujourd’hui je ne peux en prendre qu’une seule  avec beaucoup de précaution. A noter  également que les petits caractères d’imprimerie qu’ils utilisent  de nos jours  ont pour effet que  les journaux s’éloignent de plus en plus  de moi.  Il est ridicule de suggérer qu’une personne de mon âge ait besoin de lunettes mais la seule façon pour moi de connaitre  les nouvelles est de les faire lire à haute voix ce qui me satisfait guerre car de nos jours les gens parlent si bas que je ne les entends pas très bien tout est éloigné.  La distance de mon appartement au Frioul au Ponton des navettes a doublé et ils ont agencé une colline que je n’avais pas remarqué En outre les trains partent plus tôt j’ai perdu l’habitude de courir pour les attraper étant donné qu’ils  sont partis  quand j’arrive  Tous mes costumes ont tendance a rétrécir surtout à la taille Leurs lacets de chaussures aussi sont plus difficiles à atteindre.  Le temps même change Il fait plus froid l’hiver les étés sont plus chauds  Les courants d’air sont plus forts Cela doit venir  de la façon dont ils fabriquent  les fenêtres,  aujourd’hui les gens sont plus jeunes   qu’ils ne l’étaient quand j’avais leur âge je suis allé récemment à une réunion d’anciens de mon université  et j’ai été choqué de voir quels bébés ils admettent comme étudiants  Il faut reconnaitre  qu’ils ont l’air plus poli que nous l’étions,  plusieurs d’entre eux  m’ont appelé Monsieur Il y en a qui s’est offert à m’aider pour traverser la Cannebière Au bar du vieux port ou j’ai mes habitudes on m’a attribué un tabouret qu’un ancien a quitté depuis quelques semaines . Pire  j’ai rencontré un camarade il avait tellement changé qu’il ne m’a pas reconnu.

D.M

Hits: 15