chronique de JL Mattei

La chronique de Jean Louis Matteï

 

       La Chronique de JL Mattei

 

       Le Panorpa ou Mouche-scorpion

 Avec leur tête en forme de rostre et chez le mâle un abdomen recourbé, semblable à celui d’un scorpion, les mouches-scorpions, c’est dire l’ordre des « mécoptères » (grec : mêkos= longueur ; Panorpa=«aiguillon») avancent, eux aussi, masqués ! Décidemment avec nos manières de les nommer les animaux ont du mal à paraître ce qu’ils sont véritablement !  C’est que nous respectons une règle fâcheuse : celle de nous mêler de ce qui ne nous regarde pas ! Depuis la nuit des temps et peut-être même un peu plus tôt, nous baptisons et dénombrons, les diverses formes du vivant et du minéral qui nous entourent. Ainsi le néandertalien commun, vouté et mal rasé, totalement ensorcelé par sa jalousie, comptait les mammouths qui paissaient dans le champ voisin. Plus tard l’égyptien, dédaigneux tout autant qu’ordinaire, enviait le nombre de palmiers dattiers possédés par le collègue ou le cousin. Ainsi naissaient les mathématiques et l’écriture qui doivent leur emploi à l’avidité et à la convoitise : Nous inventorions le monde en cédant à l’envie ! Quelquefois l’inventaire va jusqu’au crime ! Ce qui manque de savoir vivre … si je puis dire. Souvenons-nous d’Abel et de Caïn (Abel le deuxième fils d’Adam et Ève. Son frère, Caïn, le tue par jalousie car Dieu a préféré l’offrande de son cadet à la sienne.)      Les mâles Panorpa sont plutôt sympas ! Aux moments des amours, ils apportent de la nourriture à la femelle pour s’accoupler. Ainsi les hommes imitent notre mouche quand ils invitent une belle au restau’. Avec les « bulles » qui conviennent. Le grand jeu, quoi ! Mais le Panorpa ne paie l’addition que si les « choses » vont leur train ! Mais s’il aperçoit une femelle qui lui « plaît davantage » le bestiau reprend ce qu’il reste du cadeau à sa partenaire. Il va le présenter, direct, à la nouvelle conquête. Ainsi si vous souhaitiez imiter totalement le comportement amoureux du Panorpa…il serait bon de numéroter vos abattis…car la réaction de l’élue délaissée pourrait se révéler déplaire à votre orgueil masculin.      Un mot, maintenant, sur le  régime alimentaire des mouches scorpions. Il se compose principalement d’arthropodes morts en décomposition avancée. En effet ce sont les mouches mortes qui occupent la plus grande part du régime alimentaire des mécoptères. Pour trouver ces mouches mortes, ils inspectent les toiles d’araignées abandonnées. Des adaptations morphologiques leur permettraient d’éviter de se coller aux toiles, et si cela leur arrive, ils régurgitent un liquide qui peut les aider à se libérer. Ainsi font-ils quand ils offrent leurs cadeaux aux femelles. Alors la séduction fonctionne à plein régime ! Les mâles triomphent avec leurs mouches mortes en décomposition fièrement offertes à la gourmandise de leurs compagnes. Voilà qui offre des perspectives nouvelles aux jeunes gens d’aujourd’hui : à la place du diamant qui fait « vieux jeu » et si peu « écologique », offrir à ses diverses fiancées successives, un cochon ou un agneau en décomposition ! De quoi, enfin, se démarquer de ses rivaux !Est-ce ainsi que les bêtes sont ? J-L ….M

Hits: 57