Histoires droles de l’Echo

 

 

 

C’est un Suisse qui rentre chez lui le soir. Sa femme lui dit :    – Tu sais, aujourd’hui y a un type qui est venu. – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit  – Rien. Il est entré et il m’a attrapée.
– Et qu’est-ce qu’il a dit ?   – Rien. Il m’a enlevé tous mes vêtements.   – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit ? – Rien. Il m’a jetée sur le divan et m’a prise par tous les côtés.   – Et qu’est-ce qu’il a dit ?
– Rien. Après, il est reparti – Et qu’est-ce qu’il a dit ?  – Rien du tout.
– Mais alors, on ne saura jamais pourquoi il est venu.

Un Belge demande à sa femme : 
– Chérie, ça te dirait de faire l’amour à trois ?
– Pourquoi pas, je n’ai jamais essayé.- Alors on y va. Un, deux, trois !

 —————————————————————————–

 

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail: 
– Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi : très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois. – Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit : Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin.

—————————————————-

 

Un homme demande à son médecin :Et ça va me coûter combien, ce nouveau traitement qui pourrait guérir ma belle-mère ? 
– Entre 3000 et 4 000 euros.
– Laissez tomber, docteur. Les pompes funèbres m’ont fait une offre plus raisonnable ! ————————————————————–


Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.Comme il n’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s’approche du curé et lui demande :   – Excusez-moi, mon père, je sais qu’il est d’usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne saispas ce que les gens donnent en général. – Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.  – A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé.
– Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.

 —————————————————–

 

Une blonde va consulter son psy : 

– Cette nuit, j’ai encore fait un rêve terrifiant qui me poursuit depuis l’enfance, docteur.  – Racontez-moi ça.  – Je suis devant une porte que je dois absolument ouvrir. Alors je pousse, je pousse et j’ai beau pousser de toutes mes forces, elle refuse de s’ouvrir.  – Hummm… Je vois…  – Ça dure comme ça toute la nuit et au réveil je suis complètement épuisée et dans un état d’angoisse indescriptible. C’est grave, docteur ? 
– Intéressant… Même à moi, ça me fout la trouille. Et sur cette porte, il y a quelque chose d’écrit ?  – Oui… Il y a écrit : “TIREZ”.

 —————————————————————–

 

Papy explique à son petit-fils : Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière.Quand je n’ai pas d’appétit, je bois un pastis Quand j’ai une baisse de tension, je bois du blanc. Quand j’ai un peu trop de tension, je bois du rouge.Quand je fais de la tachycardie, je bois un grand verre de whisky.Quand j’ai un coup de froid, je bois du grog.Quand j’ai une indigestion, je bois un verre de cognac.Papy, et quand c’est que tu bois de l’eau ?Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue !

—————————————————–

 

En Grèce, un touriste veut visiter un monastère orthodoxe perché au sommet d’une falaise vertigineuse.
On l’installe dans une nacelle accrochée à une simple corde, et en haut deux moines tournent une manivelle pour le hisser.
En cours de route le touriste constate que la corde est complètement usée.
Quand il arrive enfin, livide, il demande au moine :
– La corde vous la changez régulièrement ?
– Bien sûr ! Chaque fois qu’elle casse !

—————————————————–

 

 

Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.
– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Un accident de voiture. Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.
– Mon pauvre ! C’est épouvantable !
L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :
– C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien. J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !
– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

Bien sûr que non ! La semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…

 ———————————————————

 Urgences :
Un homme est transporté aux urgences à l’hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
– Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.
– Figurez-vous que j’étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.Alors machinalement, j’ai porté le fer à mon oreille et j’ai fait : « Allô ! »
– D’accord pour l’oreille droite, je comprends, mais l’autre ?
– L’autre, c’est quand j’ai voulu appeler l’ambulance.

————————————————————

 Après les blondes…. Le blond
Dans une discothèque, un vieux-beau blond appelle le barman et lui dit :
– La fille en rouge là-bas, apportez-lui un scotch de ma part.
– Comme vous voudrez monsieur, mais je vous signale qu’elle est lesbienne…
– Le barman sert la fille qui remercie d’un signe de tête. Alors le dragueur se lève, va vers elle avec son plus beau sourire ravageur et lui dit :- Vous êtes d’où en Lesbie ?

——————————————————————————

 

 

QUAND  ON EST PROF, IL VAUT MIEUX AVOIR LE SENS DE L’HUMOUR  !

–  Quel est le plus grand navigateur au monde ?    Internet Explorer !
——————————  ——————
-Quelle  est la capitale de Taïwan ?
–  Made-In
——————————  ————–
–  De quelle œuvre est issue la phrase “To be or not to be” ?
–  De “Questions pour un champion”.
——————————  —————
–  Pourquoi dit-on de Jules César qu’il était un dictateur ?
–  Car il savait dicter plusieurs lettres à la fois ; il était très  rapide.
——————————  ————–
–  Quelle est la taille de Hong-Kong ?
–  10 m, peut-être plus ; il est très grand !
——————————  ————
–  Qui était Léonard De Vinci ?
–  Un très grand écrivain ; son œuvre principale est Da Vinci  Code.
——————————  ————–
–  Qui était Galilée ?
–  Un grand savant. Avant lui, la terre ne tournait pas.
——————————  ————-
–  Qui était le Général de Gaulle ?
–  Un homme dans le dictionnaire. Il fut un protestant très pratiquant,  catholique même.
C’est  pourquoi il a été enterré dans un village avec deux églises, à  Colombay.
——————————  ————
–  Expliquez-moi la règle des probabilités.
–  C’est une règle mathématique mais on ne sait si elle existe ou  pas.
–  Vous êtes certain ?
–  Eh non, puisqu’elle n’est que probable !
——————————  ————-
–  Quelles sont les trois grandes périodes de l’humanité ?
–  L’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite. Ce dernier  est le plus court je crois.
——————————  ————
–  Comment est mort Napoléon ?
–  Il a été décapité, comme Bonaparte et tous les rois,  d’ailleurs.
——————————  ———
–  Parlez-moi des croisades.
–  C’est un voyage organisé. Il a été organisé par le Pape pour que les  chrétiens se rencontrent et discutent entre eux.
——————————  ————-
–  Pouvez-vous me parler de l’âge de pierre ?
–  Oui, Pierre avait entre 30 et 35 ans ; c’était un des apôtres du  Christ.
——————————  ———-
–  Parlez-moi de la Révolution française.
–  Les Français s’insurgent ; ils prennent la Bastille. Cela se termine le 14  juillet avec des feux d’artifice.
——————————  ————-
–  Qui a inventé le zéro ?
–  Personne ne le sait. On peut dire que devant, il ne sert pas à grand-chose  mais il est très utile car c’est le seul chiffre qui permet de compter  jusqu’à 1. Sans lui, on aurait commencé à 2.
——————————  ————
–  La solidarité sociale a poussé l’Etat français à construire des  H&M.
——————————  ————
–  Un ovale est presque rond mais quand même pas.
——————————  ————-
–  La décolonisation est quelque chose de nécessaire, car on ne peut laisser  les enfants en colonies de vacances toute l’année.
——————————  ———–
–  Si De Gaulle n’apparait pas sur les photos de la conférence de Yalta c’est  parce que c’est lui qui les a faites… évidemment !
——————————  ———–
–  Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par  l’occupation
——————————  ————-
Et  ma préférée :

Parlez-moi  des capacités du cerveau
–  Le cerveau a des capacités tellement étonnantes que, aujourd’hui, presque  tout le monde en a un.
–  “Je n’en suis pas persuadé ” a répondu le professeur.

Quand humour rime avec culture, c’est un miel !

Alors moi je rajouterai cette phrase de Robert Surcouf, célèbre corsaire Malouin, répondant à un amiral britannique qui prétendait ceci : “Vous les Français vous vous battez pour l’argent, nous Anglais, nous nous battons pour l’honneur !!!”
Et Robert Surcouf de répondre : “Monsieur, chacun se bat pour ce qu’il n’a pas!!!”

———————————————————————-


>    Lors d’un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :
>     « Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l’échafaud ou de la syphilis. »
>      Réplique de Wilkes :
>    « Cela dépend, monsieur si j’embrasse vos principes ou votre maîtresse. »
>  
 


Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill :
« Monsieur Churchill, vous êtes ivre ! »
Réplique de Churchill :
Et vous, Madame, vous êtes laide… Mais moi, demain, je serai sobre ! »
——————————————————-

 

   Cindy Crawford à Amanda Lear lors d’un cocktail :
« Merci de m’avoir envoyé votre livre, je l’ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l’a écrit ? »
Réplique d’Amanda :
« Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l’a lu ? »
——————————————————–

 


Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit :
« Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence. »
Réplique de sa femme :
« Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois. »
————————————————————————– 

 


Churchill fit un jour la remarque suivante à son George Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) :« À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre. »
Réplique de Shaw :  « À vous voir, tout le monde pourrait penser que c’est vous qui en êtes la cause. »
——————————————————–

 

    Lors d’une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill ), Lady Astor, l’icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n’était pas réputé pour son affection pour le sujet.Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s’écria :« Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre ! » Réplique du tac au tac de Churchill : « Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais ! »

————————————————–

 Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière.
« Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide, » déclare galamment le spirituel Sacha.
« Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide. «

—— Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous   demandait une vieille coquette à l’homme célèbre.
Réponse :  -«Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez ?”

————————————————————————–

 

 

C’est un Suisse qui rentre chez lui le soir. Sa femme lui dit :    – Tu sais, aujourd’hui y a un type qui est venu. 
– Ah oui ? Et qu
’est-ce qu’il a dit  – Rien. Il est entré et il m’a attrapée. 
– Et qu
’est-ce qu’il a dit ?   – Rien. Il m’a enlevé tous mes vêtements.   – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Il m
’a jetée sur le divan et m’a prise par tous les côtés.   – Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Après, il est reparti – Et qu
’est-ce qu’il a dit ?  – Rien du tout. 
– Mais alors, on ne saura jamais pourquoi il est venu.
Un Belge demande à sa femme : 
– Chérie, ça te dirait de faire l’amour à trois ?
– Pourquoi pas, je n’ai jamais essayé.- Alors on y va. Un, deux, trois !

 —————————————————————————–

 

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail: 
– Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi : très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois.
– Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit : Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin.

—————————————————-

 

Un homme demande à son médecin :Et ça va me coûter combien, ce nouveau traitement qui pourrait guérir ma belle-mère ? 
– Entre 3000 et 4 000 euros.
– Laissez tomber, docteur. Les pompes funèbres m’ont fait une offre plus raisonnable ! ————————————————————–


Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.Comme il n
’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s’approche du curé et lui demande :   – Excusez-moi, mon père, je sais qu’il est d’usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne saispas ce que les gens donnent en général. – Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.  – A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé. 
– Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.

 —————————————————–

 

Une blonde va consulter son psy : 

– Cette nuit, j’ai encore fait un rêve terrifiant qui me poursuit depuis l’enfance, docteur.  – Racontez-moi ça.  – Je suis devant une porte que je dois absolument ouvrir. Alors je pousse, je pousse et j’ai beau pousser de toutes mes forces, elle refuse de s’ouvrir.  – Hummm… Je vois…  – Ça dure comme ça toute la nuit et au réveil je suis complètement épuisée et dans un état d’angoisse indescriptible. C’est grave, docteur ? 
– Intéressant… Même à moi, ça me fout la trouille. Et sur cette porte, il y a quelque chose d’écrit ?  – Oui… Il y a écrit : “TIREZ”.

 —————————————————————–

 

Papy explique à son petit-fils : Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière.Quand je n’ai pas d’appétit, je bois un pastis Quand j’ai une baisse de tension, je bois du blanc. Quand j’ai un peu trop de tension, je bois du rouge.Quand je fais de la tachycardie, je bois un grand verre de whisky.Quand j’ai un coup de froid, je bois du grog.Quand j’ai une indigestion, je bois un verre de cognac.Papy, et quand c’est que tu bois de l’eau ?Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue !

—————————————————–

 

En Grèce, un touriste veut visiter un monastère orthodoxe perché au sommet d’une falaise vertigineuse.
On l’installe dans une nacelle accrochée à une simple corde, et en haut deux moines tournent une manivelle pour le hisser.
En cours de route le touriste constate que la corde est complètement usée.
Quand il arrive enfin, livide, il demande au moine :
– La corde vous la changez régulièrement ?
– Bien sûr ! Chaque fois qu’elle casse !

—————————————————–

 

 

Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.
– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Un accident de voiture. Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.
– Mon pauvre ! C’est épouvantable !
L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :
– C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien. J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !
– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

Bien sûr que non ! La semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…

 ———————————————————

 Urgences :
Un homme est transporté aux urgences à l’hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
– Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.
– Figurez-vous que j’étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.Alors machinalement, j’ai porté le fer à mon oreille et j’ai fait : « Allô ! »
– D’accord pour l’oreille droite, je comprends, mais l’autre ?
– L’autre, c’est quand j’ai voulu appeler l’ambulance.

————————————————————

 Après les blondes…. Le blond
Dans une discothèque, un vieux-beau blond appelle le barman et lui dit :
– La fille en rouge là-bas, apportez-lui un scotch de ma part.
– Comme vous voudrez monsieur, mais je vous signale qu’elle est lesbienne…
– Le barman sert la fille qui remercie d’un signe de tête. Alors le dragueur se lève, va vers elle avec son plus beau sourire ravageur et lui dit :- Vous êtes d’où en Lesbie ?

——————————————————————————

 

 

QUAND  ON EST PROF, IL VAUT MIEUX AVOIR LE SENS DE L’HUMOUR  !

–  Quel est le plus grand navigateur au monde ?    Internet Explorer !
——————————  ——————
-Quelle  est la capitale de Taïwan ?
–  Made-In
——————————  ————–
–  De quelle œuvre est issue la phrase “To be or not to be” ?
–  De “Questions pour un champion”.
——————————  —————
–  Pourquoi dit-on de Jules César qu’il était un dictateur ?
–  Car il savait dicter plusieurs lettres à la fois ; il était très  rapide.
——————————  ————–
–  Quelle est la taille de Hong-Kong ?
–  10 m, peut-être plus ; il est très grand !
——————————  ————
–  Qui était Léonard De Vinci ?
–  Un très grand écrivain ; son œuvre principale est Da Vinci  Code.
——————————  ————–
–  Qui était Galilée ?
–  Un grand savant. Avant lui, la terre ne tournait pas.
——————————  ————-
–  Qui était le Général de Gaulle ?
–  Un homme dans le dictionnaire. Il fut un protestant très pratiquant,  catholique même.
C’est  pourquoi il a été enterré dans un village avec deux églises, à  Colombay.
——————————  ————
–  Expliquez-moi la règle des probabilités.
–  C’est une règle mathématique mais on ne sait si elle existe ou  pas.
–  Vous êtes certain ?
–  Eh non, puisqu’elle n’est que probable !
——————————  ————-
–  Quelles sont les trois grandes périodes de l’humanité ?
–  L’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite. Ce dernier  est le plus court je crois.
——————————  ————
–  Comment est mort Napoléon ?
–  Il a été décapité, comme Bonaparte et tous les rois,  d’ailleurs.
——————————  ———
–  Parlez-moi des croisades.
–  C’est un voyage organisé. Il a été organisé par le Pape pour que les  chrétiens se rencontrent et discutent entre eux.
——————————  ————-
–  Pouvez-vous me parler de l’âge de pierre ?
–  Oui, Pierre avait entre 30 et 35 ans ; c’était un des apôtres du  Christ.
——————————  ———-
–  Parlez-moi de la Révolution française.
–  Les Français s’insurgent ; ils prennent la Bastille. Cela se termine le 14  juillet avec des feux d’artifice.
——————————  ————-
–  Qui a inventé le zéro ?
–  Personne ne le sait. On peut dire que devant, il ne sert pas à grand-chose  mais il est très utile car c’est le seul chiffre qui permet de compter  jusqu’à 1. Sans lui, on aurait commencé à 2.
——————————  ————
–  La solidarité sociale a poussé l’Etat français à construire des  H&M.
——————————  ————
–  Un ovale est presque rond mais quand même pas.
——————————  ————-
–  La décolonisation est quelque chose de nécessaire, car on ne peut laisser  les enfants en colonies de vacances toute l’année.
——————————  ———–
–  Si De Gaulle n’apparait pas sur les photos de la conférence de Yalta c’est  parce que c’est lui qui les a faites… évidemment !
——————————  ———–
–  Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par  l’occupation
——————————  ————-
Et  ma préférée :

Parlez-moi  des capacités du cerveau
–  Le cerveau a des capacités tellement étonnantes que, aujourd’hui, presque  tout le monde en a un.
–  “Je n’en suis pas persuadé ” a répondu le professeur.

Quand humour rime avec culture, c’est un miel !

Alors moi je rajouterai cette phrase de Robert Surcouf, célèbre corsaire Malouin, répondant à un amiral britannique qui prétendait ceci : “Vous les Français vous vous battez pour l’argent, nous Anglais, nous nous battons pour l’honneur !!!”
Et Robert Surcouf de répondre : “Monsieur, chacun se bat pour ce qu’il n’a pas!!!”

———————————————————————-


>    Lors d’un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :
>     « Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l’échafaud ou de la syphilis. »
>      Réplique de Wilkes :
>    « Cela dépend, monsieur si j’embrasse vos principes ou votre maîtresse. »
>  
 


Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill :
« Monsieur Churchill, vous êtes ivre ! »
Réplique de Churchill :
Et vous, Madame, vous êtes laide… Mais moi, demain, je serai sobre ! »
——————————————————-

 

   Cindy Crawford à Amanda Lear lors d’un cocktail :
« Merci de m’avoir envoyé votre livre, je l’ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l’a écrit ? »
Réplique d’Amanda :
« Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l’a lu ? »
——————————————————–

 


Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit :
« Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence. »
Réplique de sa femme :
« Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois. »
————————————————————————– 

 


Churchill fit un jour la remarque suivante à son George Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) :« À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre. »
Réplique de Shaw :  « À vous voir, tout le monde pourrait penser que c’est vous qui en êtes la cause. »
——————————————————–

 

    Lors d’une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill ), Lady Astor, l’icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n’était pas réputé pour son affection pour le sujet.Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s’écria :« Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre ! » Réplique du tac au tac de Churchill : « Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais ! »

————————————————–

 

 Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière.
« Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide, » déclare galamment le spirituel Sacha.
« Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide. «

———————————————————————-

 Je ne sais plus quel animateur de télé pose cette question fondamentale à Michel Blanc :
« Être chauve, est-ce un handicap ? »
« Je suis chauve, mais j’ai une queue de cheval ! »  

 


Au Conservatoire national d’art dramatique, Louis Jouvet, professeur, à François Périer, jeune élève :     – Si Molière voit comment tu interprètes ton Don Juan, il doit se retourner dans sa tombe.   Et Périer de répliquer du même ton :  – Comme vous l’avez joué avant moi, ça le remettra en place.

————————————————-
Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous   demandait une vieille coquette à l’homme célèbre.
Réponse :
-«Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez ?”

————————————————————————–

 24/24 7 jours sur 7 www.echodufrioul.eu

C’est un Suisse qui rentre chez lui le soir. Sa femme lui dit :    – Tu sais, aujourd’hui y a un type qui est venu. 
– Ah oui ? Et qu
’est-ce qu’il a dit  – Rien. Il est entré et il m’a attrapée. 
– Et qu
’est-ce qu’il a dit ?   – Rien. Il m’a enlevé tous mes vêtements.   – Ah oui ? Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Il m
’a jetée sur le divan et m’a prise par tous les côtés.   – Et qu’est-ce qu’il a dit ? 
– Rien. Après, il est reparti – Et qu
’est-ce qu’il a dit ?  – Rien du tout. 
– Mais alors, on ne saura jamais pourquoi il est venu.

Un Belge demande à sa femme : 
– Chérie, ça te dirait de faire l’amour à trois ?
– Pourquoi pas, je n’ai jamais essayé.- Alors on y va. Un, deux, trois !

 —————————————————————————–

 

Une jeune femme dit à son mari qui vient de rentrer du travail: 
– Chéri, j’ai une grande nouvelle pour toi : très bientôt nous ne serons plus deux dans cette maison, mais trois.
– Le mari est fou de joie et embrasse sa femme, qui poursuit : Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin.

—————————————————-

 

Un homme demande à son médecin :Et ça va me coûter combien, ce nouveau traitement qui pourrait guérir ma belle-mère ? 
– Entre 3000 et 4 000 euros.
– Laissez tomber, docteur. Les pompes funèbres m’ont fait une offre plus raisonnable ! ————————————————————–


Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.Comme il n
’est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe nuptiale il s’approche du curé et lui demande :   – Excusez-moi, mon père, je sais qu’il est d’usage que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré leur mariage, mais je ne saispas ce que les gens donnent en général. – Le prêtre lui répond dans le creux de l’oreille :- En général, c’est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée.  – A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d’un euro au curé. 
– Le prêtre, un peu embarrassé, lui dit :Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie.

 —————————————————–

 

Une blonde va consulter son psy : 

– Cette nuit, j’ai encore fait un rêve terrifiant qui me poursuit depuis l’enfance, docteur.  – Racontez-moi ça.  – Je suis devant une porte que je dois absolument ouvrir. Alors je pousse, je pousse et j’ai beau pousser de toutes mes forces, elle refuse de s’ouvrir.  – Hummm… Je vois…  – Ça dure comme ça toute la nuit et au réveil je suis complètement épuisée et dans un état d’angoisse indescriptible. C’est grave, docteur ? 
– Intéressant… Même à moi, ça me fout la trouille. Et sur cette porte, il y a quelque chose d’écrit ?  – Oui… Il y a écrit : “TIREZ”.

 —————————————————————–Papy explique à son petit-fils : Quand j’ai des problèmes de digestion, je bois une bière.Quand je n’ai pas d’appétit, je bois un pastis Quand j’ai une baisse de tension, je bois du blanc. Quand j’ai un peu trop de tension, je bois du rouge.Quand je fais de la tachycardie, je bois un grand verre de whisky.Quand j’ai un coup de froid, je bois du grog.Quand j’ai une indigestion, je bois un verre de cognac.Papy, et quand c’est que tu bois de l’eau ?Tiens, c’est bien d’en parler, c’est une maladie que je n’ai encore jamais eue !

—————————————————–

 En Grèce, un touriste veut visiter un monastère orthodoxe perché au sommet d’une falaise vertigineuse.
On l’installe dans une nacelle accrochée à une simple corde, et en haut deux moines tournent une manivelle pour le hisser.
En cours de route le touriste constate que la corde est complètement usée.
Quand il arrive enfin, livide, il demande au moine :
– La corde vous la changez régulièrement ?
– Bien sûr ! Chaque fois qu’elle casse !

—————————————————–

 Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé.
– Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
– Un accident de voiture. Les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.
– Mon pauvre ! C’est épouvantable !
L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :
– C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien. J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !
– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?

Bien sûr que non ! La semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…

 ———————————————————

 Urgences :
Un homme est transporté aux urgences à l’hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
– Comment est-ce arrivé ? Lui demande le médecin de service.
– Figurez-vous que j’étais en train de repasser une chemise, et voilà que le téléphone a sonné.Alors machinalement, j’ai porté le fer à mon oreille et j’ai fait : « Allô ! »
– D’accord pour l’oreille droite, je comprends, mais l’autre ?
– L’autre, c’est quand j’ai voulu appeler l’ambulance.

————————————————————

 Après les blondes…. Le blond
Dans une discothèque, un vieux-beau blond appelle le barman et lui dit :
– La fille en rouge là-bas, apportez-lui un scotch de ma part.
– Comme vous voudrez monsieur, mais je vous signale qu’elle est lesbienne…
– Le barman sert la fille qui remercie d’un signe de tête. Alors le dragueur se lève, va vers elle avec son plus beau sourire ravageur et lui dit :- Vous êtes d’où en Lesbie ?

——————————————————————————

 

 

QUAND  ON EST PROF, IL VAUT MIEUX AVOIR LE SENS DE L’HUMOUR  !

–  Quel est le plus grand navigateur au monde ?    Internet Explorer !
——————————  ——————
-Quelle  est la capitale de Taïwan ?
–  Made-In
——————————  ————–
–  De quelle œuvre est issue la phrase “To be or not to be” ?
–  De “Questions pour un champion”.
——————————  —————
–  Pourquoi dit-on de Jules César qu’il était un dictateur ?
–  Car il savait dicter plusieurs lettres à la fois ; il était très  rapide.
——————————  ————–
–  Quelle est la taille de Hong-Kong ?
–  10 m, peut-être plus ; il est très grand !
——————————  ————
–  Qui était Léonard De Vinci ?
–  Un très grand écrivain ; son œuvre principale est Da Vinci  Code.
——————————  ————–
–  Qui était Galilée ?
–  Un grand savant. Avant lui, la terre ne tournait pas.
——————————  ————-
–  Qui était le Général de Gaulle ?
–  Un homme dans le dictionnaire. Il fut un protestant très pratiquant,  catholique même.
C’est  pourquoi il a été enterré dans un village avec deux églises, à  Colombay.
——————————  ————
–  Expliquez-moi la règle des probabilités.
–  C’est une règle mathématique mais on ne sait si elle existe ou  pas.
–  Vous êtes certain ?
–  Eh non, puisqu’elle n’est que probable !
——————————  ————-
–  Quelles sont les trois grandes périodes de l’humanité ?
–  L’âge de la pierre, l’âge du bronze et l’âge de la retraite. Ce dernier  est le plus court je crois.
——————————  ————
–  Comment est mort Napoléon ?
–  Il a été décapité, comme Bonaparte et tous les rois,  d’ailleurs.
——————————  ———
–  Parlez-moi des croisades.
–  C’est un voyage organisé. Il a été organisé par le Pape pour que les  chrétiens se rencontrent et discutent entre eux.
——————————  ————-
–  Pouvez-vous me parler de l’âge de pierre ?
–  Oui, Pierre avait entre 30 et 35 ans ; c’était un des apôtres du  Christ.
——————————  ———-
–  Parlez-moi de la Révolution française.
–  Les Français s’insurgent ; ils prennent la Bastille. Cela se termine le 14  juillet avec des feux d’artifice.
——————————  ————-
–  Qui a inventé le zéro ?
–  Personne ne le sait. On peut dire que devant, il ne sert pas à grand-chose  mais il est très utile car c’est le seul chiffre qui permet de compter  jusqu’à 1. Sans lui, on aurait commencé à 2.
——————————  ————
–  La solidarité sociale a poussé l’Etat français à construire des  H&M.
——————————  ————
–  Un ovale est presque rond mais quand même pas.
——————————  ————-
–  La décolonisation est quelque chose de nécessaire, car on ne peut laisser  les enfants en colonies de vacances toute l’année.
——————————  ———–
–  Si De Gaulle n’apparait pas sur les photos de la conférence de Yalta c’est  parce que c’est lui qui les a faites… évidemment !
——————————  ———–
–  Pendant la guerre, les gens étaient très occupés par  l’occupation
——————————  ————-
Et  ma préférée :

Parlez-moi  des capacités du cerveau
–  Le cerveau a des capacités tellement étonnantes que, aujourd’hui, presque  tout le monde en a un.
–  “Je n’en suis pas persuadé ” a répondu le professeur.

Quand humour rime avec culture, c’est un miel !

Alors moi je rajouterai cette phrase de Robert Surcouf, célèbre corsaire Malouin, répondant à un amiral britannique qui prétendait ceci : “Vous les Français vous vous battez pour l’argent, nous Anglais, nous nous battons pour l’honneur !!!”
Et Robert Surcouf de répondre : “Monsieur, chacun se bat pour ce qu’il n’a pas!!!”

———————————————————————-


>    Lors d’un échange entre les deux rivaux politiques du 18ème siècle, John Montagu, Comte de Sandwich, et le réformiste John Wilkes. Montagu dit à Wilkes :
>     « Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l’échafaud ou de la syphilis. »
>      Réplique de Wilkes :
>    « Cela dépend, monsieur si j’embrasse vos principes ou votre maîtresse. »
>  
 


Lady Astor apostropha un jour Winston Churchill :
« Monsieur Churchill, vous êtes ivre ! »
Réplique de Churchill :
Et vous, Madame, vous êtes laide… Mais moi, demain, je serai sobre ! »
——————————————————-

 

   Cindy Crawford à Amanda Lear lors d’un cocktail :
« Merci de m’avoir envoyé votre livre, je l’ai adoré. Mais dites-moi, qui vous l’a écrit ? »
Réplique d’Amanda :
« Je suis ravie que vous ayez apprécié mon livre. Mais dites-moi, qui vous l’a lu ? »
——————————————————–

 


Le Prince de Conti était fort laid. Aussi sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit :
« Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence. »
Réplique de sa femme :
« Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n’ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois. »
————————————————————————– 

 


Churchill fit un jour la remarque suivante à son George Bernard Shaw (alors très maigre contrairement à ce premier de forte corpulence) :« À vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre. »
Réplique de Shaw :  « À vous voir, tout le monde pourrait penser que c’est vous qui en êtes la cause. »
——————————————————–

 

    Lors d’une visite du palais de Blenheim (maison ancestrale de la famille Churchill ), Lady Astor, l’icône féministe, se retrouva à discuter des droits des femmes avec Winston Churchill, qui n’était pas réputé pour son affection pour le sujet.Au sommet de leur désaccord, Lady Astor s’écria :« Winston, Si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre verre ! » Réplique du tac au tac de Churchill : « Eh bien moi, Nancy, si j’étais votre mari, je le boirais ! »

————————————————–

 

 Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promènent dans un cimetière.
« Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre : Enfin froide, » déclare galamment le spirituel Sacha.
« Et quand vous y serez, sur la vôtre on pourra écrire : Enfin raide. «

———————————————————————-

 


Je ne sais plus quel animateur de télé pose cette question fondamentale à Michel Blanc :
« Être chauve, est-ce un handicap ? »
« Je suis chauve, mais j’ai une queue de cheval ! »

———–
>  

 


Au Conservatoire national d’art dramatique, Louis Jouvet, professeur, à François Périer, jeune élève :     – Si Molière voit comment tu interprètes ton Don Juan, il doit se retourner dans sa tombe.   Et Périer de répliquer du même ton :  – Comme vous l’avez joué avant moi, ça le remettra en place.

————————————————-

 


Monsieur de Rivarol, combien d’années me donnez-vous   demandait une vieille coquette à l’homme célèbre.
Réponse :
-«Pourquoi vous en donnerais-je Madame ? N’en avez-vous donc pas assez ?”

————————————————————————–

 

 

A la fin d’un dîner organisé par Winston Churchill, le maître d’hôtel du héros de la guerre présente la cave à cigares aux invités. L’un d’entre eux, sans le moindre scrupule, en prend cinq, les met dans sa poche et déclare :
>            “C’est pour la route. »
« Merci d’être venu d’aussi loin, lui lance Churchill. »

 

 

 

 

Hits: 56