l’accès aux soins pour tous

On recherche un local pour cabinet médical sur l’archipel du Frioul


Le Frioul est un désert médical. On connait le refrain mille fois répéter. Pas le moindre médecin, infirmier, dentiste ni même un rebouteux pour soulager les bobos des insulaires qui sont contraints d’aller sur le continent par la navette de 7 h pour la prise de sang ou pour des soins de kinésithérapeute. Tout cela est fastidieux et pas facile lorsque l’on a le bras en écharpe ou des béquilles. . Pour le reste en cas d’urgence on fait appel a la bonne mère ou à l’hélicoptère qui vous emmènent par la mer ou le ciel vers un hôpital de Marseille Seul réconfort la présence des marins pompiers dont la caserne est située sur la place du marché qui apportent les premiers secours et organisent le transfert Ce n’est pas d’aujourd’hui cette situation !!!! Le « problème » est depuis que le Frioul est un village M. Roata droite. Mennucci gauche et aujourd’ui Bernasconi droite… n’ont pas trouver une solution… Les dossiers sont sur les bureaux… Dans son interview a L’echo Mme la députée Claire Pitollat indique qu’une de ses priorités est l’accès aux soins a tous… Un laboratoire d’analyse médicale ainsi qu’une kinésithérapeute se proposaient il y a quelques années de venir régulièrement sur l’île (deux fois par mois) à condition de disposer d’un local où ils puissent exercer et c’est là que le bât blesse. Le dossier est prêt, il a été à l’époque remis à M. le maire de secteur Patrick Mennucci qui était favorable à l’implantation de ces deux auxiliaires de santé Battu aux élections municipales par Sabine Bernasconi le dossier n’a pas trouvé de solution avec l’élu de la droite Marseillaise Les frioulais sont évidemment attentifs a la réalisation de cette initiative et espèrent que dans les prochains jours, qu’ ils pourront rester sur leur île pour se faire soigner..