Le coup de Gueule de Dominique Monti

Le coup de Gueule de Dominique Monti

 

 

Héritée de l’ex-GACM (Groupement des armateurs côtiers marseillais) qui avait défrayé la chronique maritime et judiciaire à la fin des années 2000, l’actuelle gare maritime des navettes du Frioul ne répond plus, depuis longtemps, aux besoins de l’actuel exploitant Frioul If Express (FIE) ni de sa clientèle, qu’elle soit domestique ou touristique. Un  local de 10 m2 provisoire depuis 10 ans  réservé aux résidents  et partagé par les matelots est généreusement attribué aux résidents de l’archipel en attente de l’embarquement pour les îles   Trois chaises bancales, une table, un accès au WC souvent en panne, des vitres cassées. Une image peu idyllique de la route du paradis des îles .  Pas de  congélateur qui permettrait de conserver le froid pour les aliments en attendant les navettes.. Pas de notice d’information sur les horaires des navettes ou   des  changements dues aux intempéries..Aucunes attentions (aides) a ceux handicapés ou anciens qui doivent comme les touristes effectuer plus de cent mètres pour accéder au bateau avec une pensée pour les livreurs ou commerçants qui chargent les marchandises pour le Frioul.  Les passagers attendent dehors sur le quai  la décision du capitaine pour l’embarquement « Allez on embarque »   Le remplacement de cette gare vétuste, petite, difficile d’accès et peu fonctionnelle faisait d’ailleurs partie des conditions d’attribution en 2006 à FIE, par l’ex-communauté urbaine MPM, de la délégation de service public de la desserte de l’archipel.  Comme lui avait été demandée la mise en service de trois nouveaux bateaux (les navettes à passagers Chevalier-Paul, Edmond-Dantès et Henri-Jacques Espérandieu), ainsi que la création de nouveaux pontons à l’angle du quai de Rive-Neuve et du quai de la Fraternité ; deux opérations réalisées dès 2007. Modifiée en profondeur afin de répondre aux exigences de la commission des sites et de la semi-piétonisation du Vieux-Port signée Foster, la nouvelle gare maritime ne comportera finalement qu’un seul accès. De même, l’empiétement de ses passerelles sera limité au minimum. Les années de galère ne cesseront nous dit on en 2018 avec « enfin » la nouvelle gare qui dépérit du coté de la Ciotat  L’espoir fait sourire et vivre ceux qui attendent avec impatience que l’on s’occupe un peu d’eux depuis 10 ans…

Hits: 11