Les blagues de l’echo

 

 

 

 

Un homme handicapé postule sur un emploi de fonctionnaire à la mairie de Marseille.>

Le recruteur l’interroge : « Êtes-vous allergique à quelque chose ? »>

L’homme : « Oui. La caféine. Je ne peux pas boire de café. »

Le recruteur : « OK. Je vois par ailleurs que vous avez servi dans l’armée. »

L’homme : « Oui. J’ai fait un séjour en Afghanistan. »

Le recruteur :« Cela vous donne une bonification de 5 points pour être recruté. »

Il ajoute : « Avez-vous une invalidité quelconque ? »

L’homme : « Oui. Une bombe a explosé près de moi et j’ai perdu mes deux testicules. »

Le recruteur grimace et dit : « OK. Vous avez assez de points de bonification pour être recruté immédiatement dans notre administration.

 Le travail commence le matin à 8 heures et finit à 16 heures.

Vous pouvez débuter demain à 10 heures et prévoir de venir ensuite à 10 heures chaque jour. »

L’homme est sidéré et demande : « Si les horaires normaux de travail sont 8 heures à 16 heures, pourquoi me demandez-vous
de venir à 10heures ? »

Le recruteur : « Eh bien ! Ici, vous êtes dans la fonction publique territoriale de la mairie de Marseille, et pendant les deux premières heures de travail, nous nous réunissons pour boire le café en nous grattant les couilles. Il n’est donc pas nécessaire que vous soyez présent dès 8 heures. »

—————————————————————————-

Pierre achète sa nouvelle voiture (Ford Focus)
> > > > Le vendeur lui indique qu’elle est équipée d’un autoradio à commande vocale nouvelle génération…. et lui fait une démonstration.  Choisissez un chanteur demande-t-il au client.

“Hallyday” ! dit l’acheteur… L’autoradio lui demande : “Johnny ou David ?”
Pierre interloqué.. Répond : “Johnny.” et l’autoradio diffuse une chanson du Jojo national. Pierre demande au vendeur s’il peut faire un nouveau test. Le vendeur : ” OK, vous allez voir, la radio répond à tous les coups ! ”
Pierre lance : “Iglésias”  L’autoradio demande : “Julio ou Enrique ?”  Pierre en reste baba et dit : “Julio” et la radio passe “je n’ai pas changé”  Enchanté, Pierre prend la voiture, sort du garage et se fait couper la route par un abruti qui manque de l’accrocher. Pierre crie au chauffard : Enculé, connard, trou du cul !!! Et la radio lui demande : “Hollande, Juppé, Fillon ou Sarko” ???”Oh, putain !” dit Pierre ” il y a même la mise à jour !

Un petit garçon dit à son père :
– Papa, s’il te plaît, donne-moi deux euros pour un pauvre monsieur qui crie dans la rue…

– Bien sûr, fait le père. Et qu’est-ce qu’il crie ce pauvre monsieur ?

– « Glaces ! Deux parfums, deux euros ! »

————————————————

Il est 23h00, un type hurle en bas d’un HLM.

Il s’adresse à l’un de ses potes au 6ème étage :
– Ehh ! Manu ? Jette moi un oinj… Ehh, Manu… un oinj !

Manu ne répond pas, il insiste :
– Ehh, Manu, ziva, Donne moi un oinj !!!!

Au quatrième étage, la fenêtre s’ouvre et Monsieur Lévy intervient :
– S’il vous plaît, Silence… c’est Kippour !

Et l’autre :
– Ziva c’est pour oim !

C’est l’histoire d’une petite mamie qui, à la campagne, est sur son lit gravement malade.

Le médecin de la ville vient la voir et l’ausculte.

Le Papi attend dans le séjour. Le médecin sort après de très longues minutes et lui dit :
– Votre femme est dans un état comateux !

Le Papi qui n’a pas bien compris, rentre dans la chambre de sa promise. La mamie lui demande :
– qu’ek ksé ty qui la dit l’docteu à mon sujet ?
– Oh ché pas trop… il a dit k’tes dans un état comme ma queue…, répond le Papi !
– Non di dju, non di dju ?!? s’exclame la mamie…, bin j’suis pas prêt’ d’me levé alors !!!

Dimanche matin, Gégé l’étourdi fait son petit parcours de golf habituel.

Arrivé un moment où il ne se souvient plus quel trou il est en train de jouer, et va donc voir la jeune femme qui joue devant lui pour se renseigner, et la jeune femme lui répond : « Vous jouez un trou derrière moi, et je joue le 10, donc vous êtes sur le 9 ! »

Il la remercie et continue sa partie..

Plus tard rebelote, elle lui répond cette fois : « Vous jouez un trou derrière moi, et je joue le 17, donc vous êtes sur le 16 ! »

Gégé finit sa partie et en repartant croise la jeune femme au club house en train de siroter un verre, et lui propose pour la remercier de le lui offrir et de se joindre à elle. Au cours de leur discussion il lui demande :
– Et au fait que faites vous dans la vie ?
– Non je ne peux pas vous dire, ça me gène et vous allez vous moquer.
– Sur mon honneur madame, je vous jure un parfait respect !
– Je suis représentante en serviettes hygiéniques…

Et là Gégé explose de rire, décevant beaucoup la jeune femme, mais il finit par se reprendre et lui dit :
– Désolé je ne me moque pas de vous, mais je suis moi-même représentant en papier toilette, je suis donc définitivement voué à jouer un trou derrière vous !

Une blonde se rend à la mairie pour une demande de logement.

Elle rencontre donc l’employé de mairie chargé de prendre en compte les candidatures pour ce genre de démarche.

– Asseyez-vous Madame… Je vais commencer par vous poser quelques questions pour mieux cibler votre demande, et ainsi déterminer quel type de logement vous conviendra le mieux.
– Allez-y, je suis prête, répond la blonde.
– Alors, que préférez-vous, l’habitat rural ou l’habitat urbain ?
– Ah non alors, celle de mon Édouard me suffit !

Un américain part en vacances en Israël avec sa femme et sa belle mère.

Pendant le séjour, la belle mère décède. Les pompes funèbres indiquent à l’américain et sa femme qu’un rapatriement coûte 5000 dollars alors que l’enterrement sur place coûte 100 dollars.

L’américain opte sans hésiter pour le rapatriement.

Les pompes funèbres insistent et indiquent que le prix inclut une cérémonie en grande pompe.

L’américain ne change pas d’avis.

Une fois dans leur hôtel, sa femme s’adresse à lui :
« Chéri, je suis contente que tu aies choisi le rapatriement le plus onéreux, c’est vraiment une marque d’amour pour maman ! »

Son mari lui rétorque :
« Ici, ils ont enterré un certain Jésus il y a 2000 ans et il est revenu 3 jours après sur terre : je ne voulais prendre aucun risque avec ta mère !!! »…

C’est une femme qui reçoit son amant chez elle, alors que son mari est au travail.

Un jour qu’ils sont au lit tous les deux, elle entend la voiture du mari dans le garage :
Il rentre plus tôt que d’habitude !!!

Elle hurle alors à son amant :
– Dépêche-toi ! Attrape tes vêtements et passe par la fenêtre TOUT DE SUITE !
Le petit ami regarde la fenêtre et dit :
– Je ne peux pas sortir par la fenêtre comme ça ! Il pleut des cordes dehors !
Elle lui répond :
– Si mon mari rentre dans la chambre et qu’il te voit, il nous tuera tous les deux !

Alors le jeune homme prend ses vêtements et passe par la fenêtre !

Arrivé sur la terre ferme, il se retrouve au beau milieu du marathon municipal annuel…

Alors il se met à courir au côté des autres participants, malgré le fait qu’il soit complètement nu avec ses vêtements à la main.
Son voisin de course le regarde alors de bas en haut et lui dit :
– Vous courez toujours le marathon tout nu ?
L’amant lui répond :
– Oui oui, de cette manière je ressens vraiment une impression de totale liberté.
Et l’autre continue :
– Et vous emportez toujours vos vêtements pendant la course ?
L’amant essoufflé répond :
– Oui bien sûr, comme ça je m’habille tout de suite à la fin de la course et je rentre directement chez moi en voiture !
Enfin le coureur termine :
– Et vous portez toujours un préservatif en courant ?
– Oh non… Seulement quand il pleut.

——————————————————————————————

Raymond reçoit un coup de fil de sa blonde préférée, Simone qui visiblement, a quelques problèmes :

– J’ai besoin de ton aide, Raymond.
– Qu’est ce qui se passe ? interroge celui-ci.
– J’ai acheté un puzzle mais c’est trop dur. Pas une seule pièce ne correspond !
– Il est censé représenter quoi, ton puzzle ?
– Un grand coq qui chante.

Raymond, bon prince, accepte de venir l’aider et arrive un quart d’heure plus tard chez la jolie Simone.

Ravie, elle le conduit à la cuisine où toutes les pièces sont étalées sur la table. Raymond jette un œil et dit :
– Simone, sois gentille : range les cornflakes dans la boite !

———————————————————-

Dans un restaurant du Vieux-Nice, un touriste parisien appelle le garçon:
– On étouffe, ici ! Mettez donc en marche l’air conditionné.
– Bien, monsieur.

Dix minutes plus tard, le touriste dit au garçon:
– On gèle, ici ! Arrêtez un peu l’air conditionné.
– Bien, monsieur.

Un quart d’heure se passe:
– Garçon ! C’est une véritable fournaise. Remettez en marche l’air conditionné.
– Bien, monsieur.

Un autre touriste, assis à une table voisine, dit au garçon:
– Vous avez une drôle de patience avec ce genre de loustic.
– Oh! vous savez, répond le garçon, l’essentiel est qu’il soit content. Parce qu’entre nous, nous ne l’avons pas encore fait installer, l’air conditionné.

Un célèbre dissident chinois demande l’asile politique en France.

A son arrivée à Roissy, une meute de reporter l’attend.
– Pourriez-vous nous parler des difficultés de la vie quotidienne en Chine ?
– A vrai dire, honorables journalistes, on ne peut pas se plaindre…
– Qu’en est-il de la liberté de parole et d’opinion ?
– On ne peut pas se plaindre…
– Et le respect des droits de l’homme ?
– On ne peut pas se plaindre non plus…
– Mais alors, dit un journaliste, pourquoi demandez-vous l’asile politique chez nous ?
– Parce qu’en France, on peut se plaindre…

Un candidat se présente pour un emploi dans une grande société.

Le chef du personnel lui dit :
– Pour ce poste, nous recherchons quelqu’un de réellement responsable.

Et l’autre s’écrie :
– Alors là, pas de problème ! Dans ma dernière place, chaque fois que quelque chose n’allait pas, ils disaient tous que c’était moi le responsable !

Ce sont deux amis qui décident d’aller passer une semaine au ski.

L’année dernière, ils étaient allés dans une super station et donc il prennent la décision d’y retourner.

Arrivés sur place et une fois l’installation faites, ils vont s’inscrire à l’école de ski.
– Bonjour monsieur. Nous souhaiterions prendre des cours.
– Pas de problème. Quel est votre niveau ?
– Nous sommes plus ou moins débutants mais nous souhaiterions avoir le même moniteur que l’année dernière.
– Euh… Oui… Connaissez vous son nom ?
– Ben on s’en souvient plus mais il avait une combinaison grise et bleu.
– Tous les moniteurs de cette école ont une combinaison grise et bleu, monsieur.
– Attendez… Ah ! Il avait deux anus.
– Deux anus ?! Mais c’est n’importe quoi ?
– Si, si ! Je vous jure. A chaque fois qu’on croisait un autre moniteur, celui-ci lui demandait s’il s’en sortait avec ses deux trous du cul.

L’action se passe dans une cour d’assises. Un homme comparait pour un double meurtre.
– Monsieur, vous êtes accusé d’avoir tué votre épouse à coups de marteau

Une voix se fait entendre dans le public : « Ah! Le Fumier va !»

– Vous êtes aussi accusé d’avoir sauvagement tué votre belle-mère à coups de marteau.

La même voix se fait entendre : «Le gros pourri ! Ah l’ordure !»

Le juge interrompt la lecture des charges et s’adresse à la personne qui exprime son dégoût :
– Monsieur, je peux comprendre que les actes commis vous répugnent et que vous exprimiez vos sentiments, mais vous êtes dans une cours d’assises et je vous demanderai donc par conséquent de respecter ce tribunal. A l’avenir, merci de réfréner vos émotions.

L’homme se lève et s’adresse au juge :
– Monsieur le juge. J’ai été le voisin de l’accusé pendant plus de 15 ans et à chaque fois que je suis allé le voir pour lui emprunter un marteau, cette ordure m’a toujours répondu qu’il n’en avait pas !

Le patron du service d’ophtalmologie d’un grand hôpital prend sa retraite.

Lors de son pot d’adieu, ses collègues, collaborateurs et amis lui offrent un grand tableau d’art moderne représentant un œil immense.

Alors l’ophtalmo murmure tout bas :
– Heureusement que je ne suis pas gynécologue

Dans une école du Médoc, l’institutrice apprend aux élèves les mesures de capacité.

Elle en arrive aux mesures des liquides et dit :
– La plus petite, c’est le millilitre. Puis viennent le centilitre, le décilitre, et la mesure de base qui est…

– Le litre ! crient les enfants.

– Très bien. Qu’y a-t-il au-dessus du litre ?

Et toute la classe en chœur répond :
– Le bouchon !

Ce sont trois jeunes candidats à la prêtrise. L’évêque s’est déplacé spécialement au séminaire pour leur faire passer un dernier test : Le fameux test du célibat.

L’évêque conduit les trois candidats dans une pièce, et leur demande de se déshabiller. Ensuite, il demande à chacun de s’attacher une petite clochette au bout de leur partie intime au moyen d’une ficelle toute fine.

Lorsque tout le monde est prêt, une superbe fille entre dans la pièce et vient se placer devant le premier candidat. Elle entame un strip-tease torride… et l’on entend « Tingingling »

L’évêque prend alors la parole :
– Patrick, je suis vraiment désolé pour vous, mais votre manque de self-control vous joue des tours. Emportez vos vêtements et courrez prendre une douche froide. Vous en profiterez pour prier et méditer sur votre faiblesse charnelle.

Pendant ce temps, la jeune fille qui s’était placée devant le second candidat avait continué son strip-tease. Arrivée à la petite culotte, on entend… « Tingingling »

L’évêque reprend alors la parole :
– Joseph, toi non plus, tu n’es pas capable de refréner tes pulsions charnelles. Une douche froide et des prières pour toi aussi.

Et le second candidat quitte la pièce. A ce moment, la jeune fille est déjà toute nue, en train de danser et de prendre des attitudes toujours plus suggestives devant le troisième candidat… Mais rien. Elle a beau même se frotter contre le corps de l’éphèbe. Mais aucune réaction…

L’évêque est très satisfait et il dit :
– Michael, mon fils, je suis vraiment fier de toi. Tu es le seul à avoir eu assez de force de caractère pour ne pas t’être laissé aller à tes pulsions charnelles. Tu deviendras prêtre très rapidement. Maintenant tu peux aller rejoindre tes deux compagnons sous la douche…… »Tingingling »…

Dès le lever du jour, un garçon sort de chez la fille qu’il a draguée la veille au soir.

Encore tout excitée, la fille se penche à la fenêtre et l’appelle :
– Au fait c’est quoi ton téléphone ?

Le gars fouille dans sa poche, en ressort le téléphone et répond :
– Un Nokia !

– ????????

——————————————————–

 

LA CIGALE ET LA FOURMI………………… EXTRA !

 Tellement vrai !!!!    mais  çà c’est la FRANCE !!!!

La cigale et la fourmi
* VERSION ALLEMANDE *
Une fourmi travaille dur tout l’été dans la canicule.
Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l’hiver.  La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue.
Une fois l’hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
La cigale grelottante de froid n’a ni nourriture ni abri, et meurt de froid.  FIN .
______________________________ __________________
* VERSION FRANCAISE *
La fourmi travaille dur tout l’été dans la canicule.
Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l’hiver.
La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l’été.
Une fois l’hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
La cigale grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi la fourmi a le droit d’être au chaud et bien nourrie tandis que les autres, moins chanceux comme elle, ont froid et faim.
La télévision organise des émissions en direct qui montrent la cigale grelottante de froid et qui passent des extraits vidéo de la fourmi bien au chaud dans sa maison confortable avec une table pleine de provisions.
les Français sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d’autres vivent dans l’abondance.
Les associations contre la pauvreté manifestent devant la maison de la fourmi.
Les journalistes organisent des interviews, demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement pour augmenter les impôts de la fourmi afin qu’elle paie ‘sa juste part’.
La CGT , Le Parti Communiste, la Ligue Communiste Révolutionnaire, les Verts, le Modem, la Nouvelle Gauche, la Nouvelle Droite, le Juste Centre, Droit Au Logement organisent seat-in et manifestations devant la maison de la fourmi.
Les fonctionnaires décident de faire une grève de solidarité de 59 minutes par jour pour une durée illimitée.
Un philosophe à la mode écrit un livre démontrant les liens de la fourmi avec les tortionnaires d’Auschwitz.
En réponse aux sondages, le gouvernement rédige une loi sur l’égalité économique et une loi (rétroactive à l’été) d’anti-discrimination.
Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.
La maison de la fourmi est préemptée par les autorités car la fourmi n’a pas assez d’argent pour payer son amende et ses impôts.
La fourmi quitte la France pour s’installer en Suisse où elle contribue à la richesse économique.
La télévision fait un reportage sur la cigale maintenant engraissée.
Elle est en train de finir les dernières provisions de la fourmi bien que le printemps soit encore loin.
Des rassemblements d’artistes et d’écrivains de gauche, se tiennent régulièrement dans la maison de la fourmi.
Le chanteur Renaud compose la chanson ‘Fourmi, barre-toi!’…
L’ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale, se détériore car cette dernière n’a rien fait pour l’entretenir.
Des reproches sont faits au gouvernement pour le manque de moyens.
Une commission d’enquête est mise en place, ce qui coûtera 10 millions d’euros.
La cigale meurt d’une overdose.
Libération et L’Humanité commentent l’échec du gouvernement à redresser sérieusement le problème des inégalités sociales.
La maison est squattée par un gang de cafards immigrés.
Les cafards organisent un trafic de marijuana et terrorisent la communauté…
Le gouvernement se félicite de la diversité multiculturelle de la France.
FIN …

Hits: 57