Marseille: Mouvement de grève à «La Provence» après une tentative de licenciement d’un syndicat

Marseille: Mouvement de grève à «La Provence» après une tentative de licenciement d’un syndicat

GREVE Le personnel de La Provence a voté un mouvement de grève lundi pour protester contre une tentative de licenciement d’un syndicaliste…

Les locaux du journal La Provence.
Les locaux du journal La Provence. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP

La Provence en grève. Le personnel du groupe de presse régionale, détenu par Bernard Tapie, a voté lundi la grève après une procédure disciplinaire contre un représentantsyndical. « Réunie en assemblée générale, La Provence a voté la grève à 161 voix pour et 155 voix contre », a déclaré une source au sein de la rédaction à l’AFP.

Malgré ce mouvement social, « le journal va sortir » mardi, a déclaré le PDG, Jean-Christophe Serfati. Le mouvement a été déclenché après la mise à pied d’un élu du Syndicat national des journalistes (SNJ), et sa convocation à un entretien préalable au licenciement. La direction du groupe lui reproche d’avoir enregistré, « sans le dire », un conseil d’administration.

« Une méthode inacceptable »

« C’est une faute grave qui justifie une mise à pied conservatoire », a expliqué Jean-Christophe Serfati. « La décision a été prise par la direction du journal », et non par Bernard Tapie, a-t-il ajouté.

Les salariés grévistes dénoncent une volonté de Bernard Tapie de « se débarrasser » d’un « journaliste respecté, photographe depuis 35 ans et pilier des instances du personnel ». « C’est une méthode inacceptable de chantage et d’intimidation qui cherche à impressionner et museler les représentants du personnel, légitimes par les urnes », a dénoncé le SNJ.

« Je n’interviens jamais sur la vie du journal », a réagi Bernard Tapie. « Cette mise en cause n’a d’autres prétextes que de donner de l’importance à cette affaire qui ne la mérite pas », a-t-il ajouté. Une nouvelle assemblée générale du personnel est prévue mardi matin.

Hits: 48