On change l’équipe on est pas couché…..

On change l’équipe on est pas couché…..

C’est l’un des postes les plus convoités de l’audiovisuel : celui d’apôtre de Laurent Ruquier chaque samedi soir dans On n’est pas couché peu avant 23 heures sur France 2. La droite ou la gauche de Dieu le père furent des accélérateurs de carrière pour Léa Salamé, Éric Zemmour et Éric Naulleau, mais également des pis-aller sans lendemain pour Vanessa Bruggraf ou Aymeric Caron. Mais, toujours, ce fauteuil, également occupé par Michel Polac ou Natacha Polony, a placé son locataire sous les feux des réseaux sociaux, des journalistes et des polémiques. Yann Moix, arrivé lors de la saison 2015-2016, a annoncé au début de l’année qu’il quitterait son emploi. Il gagnera à la rentrée l’embarcation de Thierry Ardisson, producteur et animateur des Terriens du dimanche sur C8. Dans l’ombre, nombre de journalistes et de chroniqueurs aiguisaient leurs quenottes dans l’espoir d’être appelés au festin de ce saint des saints audiovisuels.

Charles Consigny remplace Yann Moix à la rentrée.

Les noms de Claire Chazal – qui avait remplacé le temps d’une émission Christine Angot – et de Raphaël Enthoven ont souvent été cités, d’autres ont vainement tenté de s’imposer dans la short list. Mais l’heureux élu est Charles Consigny, redoutable bretteur que l’on entend dans Les Grandes Gueules sur RMC et que l’on lit sur le site du Point, où il a publié près de 200 chroniques. Catherine Barma – productrice d’On n’est pas couché – et Laurent Ruquier ont fait part en milieu de semaine de leur choix pour ce nouveau chroniqueur à Takis Candilis, le nouvel homme fort des programmes du service public, qui l’a ratifié. Le trio Barma-Ruquier-Consigny avait déjà travaillé ensemble dans L’Émission pour tous, diffusée en fin d’après-midi de janvier à mars 2014 sur France 2.

« Vieux routier » des médias

Auteur de trois livres, dont deux romans, depuis 2011, il est juriste de formation et a obtenu un master en droit privé et un autre en histoire du droit à la Sorbonne. Il a effectué son stage de fin d’études chez Hervé Temime, considéré comme l’un des tout meilleurs avocats pénalistes de France. À 28 ans, Consigny sera le plus jeune des assesseurs de Laurent Ruquier. Mais il est déjà un vieux routier des médias. Avant sa majorité, il a décidé de quitter l’école pour passer son bac en candidat libre et surtout pour fonder le magazine Spring, petit fanzine branché, dont 10 numéros furent publiés pendant près de trois ans.

À la rentrée, ce jeune homme multicarte sera donc le partenaire de Christine Angot. Ils arbitreront ensemble les goûts et les couleurs de l’actualité de la politique, de la culture et du divertissement dans un talk-show qui réalise les meilleures audiences du genre depuis sa création en septembre 2006. « Je suis très heureux de rejoindre cette formidable émission, s’enthousiasme Consigny. J’ai conscience qu’il ne sera pas facile de succéder à Yann Moix et j’espère de tout cœur former un bon duo avec Christine Angot qui est un écrivain de grand talent pour qui j’ai beaucoup de respect. Je suis très touché de la confiance que m’accordent Laurent Ruquier et Catherine Barma. Je ferai tout pour être à la hauteur de ce magnifique défi. »

 

Hits: 79